Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Black (1926)
  • Tommy Steele (1936)
  • Art Neville (1937)
  • Eddie Kendricks (1939)
  • Paul Butterfield (1942)
  • Paul Rodgers (1949)
  • Carlton Barrett (1950)
  • Mike Mills (1958)
  • Bob Stinson (1959)
  • Mickey Quinn (1969)
  • †Big Joe Williams (1982)
  • †Grover Washington (1999)
  • †Denis Payton (2006)
  • †Don Van Vliet (alias Captain Beefheart) (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 186 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 464 164
- Sélectionnez la langue de l'interface:


ARTICLES

› dans les archives    › par catégories

Concerts: compte-rendu
My Own Private Alaska à la conquête de Liège
/ paru le 15/12/2010 /
Cette fois, c'est à Liège que My Own Private Alaska a posé ses valises pour l'étape belge de leur nouvelle mini tournée, à L'Escalier, plus précisément, avec les liégeois de Morning Dead en support act.

Inconnus pour moi, les Morning Dead, et pourtant, comme on dit à Toulouse, ça « balance un steak ». Du rock, du vrai, tantôt down tempo, tantôt franchement énergique, et un chanteur (au torse entièrement grimé de noir) dont la voix s’adapte parfaitement au rythme de leur musique lourde, du mélodique au hurlement. Voici un groupe prometteur qu’il serait dommage de ne pas suivre. Leur premier EP est en cours de réalisation, je suis impatient de l’entendre.

L’Escalier est comble quand le trio toulousain prend place sur scène. En configuration désormais classique, c’est Tristan qui présente le concert, remercie les organisateurs ainsi que leur équipe technique avant de laisser le micro à Milka. « Amen » ouvre les hostilités, et de suite, on en prend à nouveau plein les oreilles. Pourtant malade, Yohan balance toutes ses forces sur ses cymbales, à en rendre sourds les premiers rangs. La version d’« After You » entendue ce soir est probablement une de leurs meilleures interprétations de cet excellent titre, tout comme « My Girl » qui lui succède immédiatement. Milka passe du chant le plus doux au screamo le plus dur de façon instantanée sur « Die For Me » ; ce garçon ne cessera jamais de m’étonner. Un son excellent met en avant les titres joués ce soir, y compris un superbe « Ode To Silence », que je n’avais personnellement jamais entendu en live. Tristan, quant à lui, est de nouveau en transe dès qu’il entame ses partitions. Son jean éclaté ayant rendu l’âme, c’est à présent son T-shirt qui lui sert de défouloir quand il joue. « I Am An Island », introduite par Milka clôture comme d'habitude le set. Ce soir, c’est un extrait de « Tostaky » (Noir Désir) que Milka arrive à glisser durant le final de leur hymne. Le public présent ce soir ne s’y trompe pas, c’est un véritable OVNI qui vient de passer au-dessus de Liège. Pour preuve, tous les exemplaires CD de leur album ont été vendus ce soir, de même que plusieurs éditions vinyle. Après deux dates moyennes en Allemagne, voilà un concert qui a remis du baume au cœur à mon trio préféré. Une seule légère déception cependant : malgré quelques rumeurs, My Own Private Alaska n’a pas encore décidé de jouer de nouveaux titres en concert. Raison de plus pour ne pas rater leur prochain passage dans la région. Espérons que cette fois, le métalleux qui me sert de complice obtienne l’autorisation matrimoniale de m’accompagner, il ne les a toujours pas vus, c’est un comble !
Les autres photos de
My Own Private Alaska
Photos © 2010 Bernard Hulet

Partager sur :



  
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer.



AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium