Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 12-12-2017
› OH WONDER + IDER (Bruxelles)
› HIGH HI (Leuven)
› LONDON GRAMMAR + LO MOON (Merksem)
› The GODFATHERS (Verviers)

Les 7 prochains jours:
13-12 K's CHOICE + HELSINKI (Bruxelles)
13-12 DUO A L'ENCRE + CHASING PENGUINS + Frederic LEROUX (Bruxelles)
13-12 TINARIWEN (Sint-Niklaas)
13-12 BRNS + WHITE WINE (Liège)
13-12 The PICTUREBOOKS + The LORANES (Borgerhout)
13-12 Constanza GUZMAN (Liège)
13-12 CHANNEL ZERO (Leuven)
14-12 Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
14-12 ISOLDE (Sint-Niklaas)
14-12 BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
14-12 TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
14-12 FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
14-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
14-12 DAAU (Hasselt)
14-12 SON LITTLE (Bruxelles)
14-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
14-12 NAZARETH (Verviers)
14-12 The PROSPECTS (Borgerhout)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 TJENS MATIC (Leuven)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Frank Sinatra (1915)
  • Dionne Warwick (1940)
  • Terry Kirkman (1941)
  • Mike Heron (1942)
  • Albert Lee (1943)
  • Dickey Betts (1943)
  • Grover Washington (1943)
  • Rob Tyner (1944)
  • Tony Williams (1945)
  • Clive Bunker (1946)
  • Ray Jackson (1948)
  • Dan Baird (1953)
  • Sheila Escovedo (1959)
  • †Tommy Bolin (1976)
  • †Ian Stewart (1985)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 197 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 272 756
- Sélectionnez la langue de l'interface:


ARTICLES

› dans les archives    › par catégories

Concerts: compte-rendu
WE HAVE BAND, un concert mémorable au Botanique !
/ paru le 25/09/2012 /
Chronique(s)
Articles connexes
Article le plus lu du trimestre à propos de: Concerts
Galerie
Liens connexes
Options
Nous assistons au retour de We Have Band ce 22 septembre 2012 à l'Orangerie du Botanique. La salle n'est pas comble (un peu plus de 200 personnes), mais est présent un public attentif et motivé pour ces trois sympathiques Anglais qui nous font une musique bien construite, mélange de pop synthétique et d'électro mélodieuse, dont le but est de faire éclater le dance floor.

We Have Band est l'histoire de trois anciens collègues de bureau qui décident de s'affranchir en passant de l'autre côté de la scène. Ces anciens employés de la firme EMI réunissent leurs goûts et expériences pour livrer une poignée de singles électro pop dansants ("Oh") avant de s'atteler à leur premier album "We Have Band". C’est Gareth Jones, un excellent producteur anglais, magicien des sons, célèbre pour ses collaborations avec Depeche Mode, Interpol, Garbage, Erasure, Wire et Indochine pour "Dancetaria" et "Paradize" qui a produit cet opus.

We Have Band a été désigné comme meilleur groupe émergent du festival de Glastonbury en 2009. Ils vont également attirer l'attention en reprenant intelligemment le "West End Girls" des Pet Shop Boys, une face B qui montre leur aptitude à manier les sons afin d'arriver à leur but, faire bouger les gens.
Après la parution d’un premier album qui nous avait agréablement secoué les puces, le trio britannique We Have Band se produisait au Botanique pour la seconde fois cette année avec son deuxième et très bon opus "Ternion" produit par Luke Smith, producteur du dernier cd du groupe Foals. Avec Luke Smith, le groupe a troqué laptops et boîtes à rythmes pour s’enfermer dans un studio londonien rempli d’instruments vintage et d’équipement à l’ancienne. Accompagné désormais sur scène par le batteur Ben Morgan, les Anglais ont une nouvelle fois su nous faire danser avec leur électro pop à tendance 80’s. Ambiance de fête garantie !

Devant les grandes lettres "W H B" posées au fond de la scène, le quatuor entre en piste. Trois claquements de baguette plus tard, la machine est lancée avec le single tiré de leur second opus "Ternion" soit "We Are The People". Darren Bancroft (séquenceur, chant), Dede Wegg-Prosser (pads et chant) et Thomas Wegg-Prosser (guitare, basse, chant) sont alignés sur scène, Ben Morgan, le nouveau batteur est juste derrière Darren. Ce morceau est magique et dansant. Vient ensuite "After All", l’ajout d’un batteur apporte un réel plus à cette belle chanson, qui devient plus tribale. Des cris accueillent "Visionary", chanté par Thomas et Darren, la salle est chauffée, le public s’anime et danse. Alors que des lumières bleutées balaient la salle, la mixture électro pop 80’s de We Have Band fait mouche. Les corps se dandinent presque malgré eux. Les danses se poursuivent avec "Love, What You Doing?", quatrième morceau du premier cd "WHB", la basse de Thomas y est impériale pour ce titre aux accents très New Order.

Le trio est surexcité sur scène. Nous ne pouvons que danser. Dede trône fièrement au centre de la scène avec son tambourin. Les Anglais chantent en chœur. Le public tape des mains pendant que Dede fait la preuve de ses talents de danseuse. "C’est la première chanson qu’on ait jamais écrite" lance Darren pour introduire ensuite "WHB". Sur ce titre menaçant, le groupe est sur le sentier de la guerre. Le public bouge allègrement sous des stroboscopes violets et réserve une immense ovation au trio. Dede embrase le public en le poussant dans ses derniers retranchements. Le morceau suivant est "Centrefolds and Empty Screen", Darren mate son tom basse et en tant qu’ancien batteur fait savourer au public ses sons particuliers, Thomas qui passe de sa basse à sa guitare et inversement nous fait vibrer. Le second batteur amène un plus en live à ce morceau que j’adore. Vient ensuite "Tired of Running" où Thomas passe à la basse pour lâcher le groove moite de ce morceau qui a un côté rock'n'roll, plus axé sur les basses et les voix.

On passe à "You Come Out", c’est enfin au tour de Dede de s’emparer du micro. Jusqu’à présent, elle n’a fait que chanter sporadiquement mais, là, c’est elle qui est en pleine lumière. Ce titre chauffe la salle à blanc. Les bras se lèvent. On passe ensuite à "Steel In The Groove" et se termine par "Oh", Darren s’excite sur les cymbales. Dede sort des maracas et invite la salle à chanter avec le groupe. Il est temps de se quitter après 1h10 de très bonne musique. Le public crie et en redemande, nos sympathiques et talentueux Anglais reviennent pour un rappel de deux chansons : "Honey Trap" extatique et robotique, on dirait que Ben Morgan, le batteur lâche les chiens pendant que Dede ondule sur scène et "Time After Time", dernier morceau poussé par un groove de basse infernal qui donne envie de faire la fête toute la nuit. Dede chante penchée sur les premiers rangs. Des jumps enthousiastes saluent ce dernier morceau.

Merci les gars ! Comme d’habitude, j’ai passé une excellente soirée et je reviendrai encore vous voir. Je passe donc au stand merchandising qui est d’ailleurs bien fourni : cds, tee-shirts, sacs et même tasse à l’effigie du groupe. Un petite causette avec les gars et Dede, ils reconnaissent les fans et sont super sympathiques. Comment ne pas les adorer ! Merci.
Un concert de We Have Band, c’est toujours la promesse d’une soirée réussie. On regrettera juste que Dede soit beaucoup moins présente vocalement sur les nouveaux morceaux. Un petit regret noyé au milieu d’une grande joie.

Partager sur :



  
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer.



AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium