Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 21-09-2017
› LES NUITS DU SOIR (Bruxelles)
› W.I.T.C.H. featuring Jacco GARDNER + RADIO MARTIKO (Gent)
› MOON COVEN + ALASTOR + ILYDAEN + DEADALUS (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
22-09 Antoine PIERRE + Fabian FIORINI DUO (Liège)
22-09 The HOLYDRUG COUPLE + MAINE COON (Gent)
22-09 INFANTILE + TURBOWARRIOR OF STEEL + SPEED QUEEN (Kortrijk)
22-09 ROAD TO ROCK CLUB LIVE SESSIONS (Bruxelles)
22-09 BAD BREEDING + UROCHROMES (Antwerpen)
22-09 MUMS + IRK + SNATCH (Bruxelles)
22-09 OUG'ROCK FEST 2017 (Seraing)
23-09 DIABLO BLVD (Borgerhout)
23-09 NO COMPROMISE METAL FEST 2017 (Houdeng Goegnies)
23-09 EXISTANCE + OVERDRIVERS (Lens)
23-09 MOUNTAIN BIKE + MUGWUMP + ANIMAL YOUTH (Namur)
23-09 MAXÏMO PARK + MANGO MOON (Bruxelles)
23-09 BOHREN und der CLUB OF GORE + Jessica MOSS (Antwerpen)
23-09 THIRD EYE BLIND (Leuven)
23-09 OUG'ROCK FEST 2017 (Seraing)
24-09 BONG + 11 PARANOIAS + GHOLD (Bruxelles)
24-09 Jen CLOHER + CABLE TIES (Gent)
24-09 MATTHEW and The ATLAS (Bruxelles)
24-09 EMA + DUBAIS (Bruxelles)
24-09 SWMRS + The REGRETTES (Bruxelles)
25-09 The DISTRICTS + A BOY WITH A BEARD (Bruxelles)
25-09 MONKEY 3 + The NECROMANCERS (Bruxelles)
25-09 WINTERFYLLETH + FEN + NECRONAUTICAL (Kortrijk)
26-09 Siv JAKOBSEN (Bruxelles)
26-09 MOE + DEAD + GOLDORAK (Bruxelles)
26-09 PALM (Liège)
26-09 DIET CIG + The SPOOK SCHOOL (Borgerhout)
26-09 Christina GOH (Liège)
27-09 Piet VERBIST QUARTET (Liège)
27-09 CAT CAT CANARY (Liège)
27-09 MAUNO + ANNABEL LEE (Bruxelles)
28-09 SEX SWING + PIGS PIGS PIGS PIGS PIGS PIGS PIGS (Bruxelles)
28-09 GIRLS IN HAWAII (Bruxelles)
28-09 Will SAMSON (Bruxelles)
28-09 SLEEPER'S REIGN (Gent)
28-09 ONSLAUGHT + ARTILLERY (Diest)
28-09 Trevor SENSOR (Bruxelles)
28-09 ULYSSE + VITA and The WOOLF (Bruxelles)
28-09 Neil DIAMOND (Antwerpen)

Mois en cours:
Septembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 


Anniversaires

  • Forestorn Hamilton (1921)
  • Don Preston (1932)
  • Leonard Cohen (1934)
  • Dick Lipscomb (1936)
  • Don Felder (1947)
  • David Gregory (1952)
  • Phil Taylor (1954)
  • Corinne Drewery (1959)
  • Faith Hill (1967)
  • Jon Brookes (1968)
  • David Jude Joliceur (1968)
  • David Silveria (1970)
  • Liam Gallagher (1972)
  • †John Francis Pastorius (1987)
  • †Raymond Burrell (2006)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6780 membres.
- En ligne, nous sommes 174 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
103 777 615
- Sélectionnez la langue de l'interface:


ARTICLES

› dans les archives    › par catégories

Concerts: compte-rendu
Lokerse Feesten, Alice Cooper impérial, Deep Purple sur la fin
/ paru le 10/08/2013 /
Programmation variée et pour tous les goûts, comme chaque année aux Lokerse Feesten, avec des journées dédiées aux différents styles musicaux. Un très chouette festival, bien organisé, et avec de belles affiches. Ce mardi, une touche classic rock avec Alice Cooper et Deep Purple, deux légendes qui se partagent la tête d'affiche, mais dont les prestations seront à des années-lumière l'une de l'autre.

Pour ouvrir les festivités, la formation belge Creature With The Atom Brain, qui aura un peu de mal à mettre le feu. Leur style psyché et parfois trop redondant ne réussira pas à en accrocher beaucoup.

Ce sera, très différent avec Monster Magnet, et le groupe de Dave Wyndorf alternera le psyché, space rock, et rock'n roll pur jus pendant environ une heure pour bien nous chauffer avant le maître de cérémonie du jour, Alice Cooper.

Le Raise The Dead est une machine fort bien huilée, comme toutes les tournées d'Alice d'ailleurs, et le public aura droit à un show impressionnant avec des artistes affichant la pleine forme. Trois guitaristes, avec la belle Orianthi qui mène la danse et qui est devenue la deuxième tête d'affiche du band depuis qu'elle a rejoint la formation.

Entre "Hello, Hooray" et "School's Out", on aura droit à une succession de hits ainsi que quelques surprises. "House Of Fire" ou "He's Back (The Man Behind The Mask)" du film Vendredi 13 n'avaient pas figuré dans la setlist depuis un moment.

Attaché, poignardé, transformé en monstre de Frankenstein géant arpentant la scène, guillotiné... pour mieux revenir dans un cimetière de stars, ce qui lui permettra d'interpréter des covers de John Lennon, Jim Morrison, (en hommage à Keith Moon), ou encore Jimi Hendrix (avec "Foxy Lady" by Orianthi bien sûr).

Alice Cooper, du haut de ses 65 ans, aura livré une prestation exemplaire en tout point. Un groupe soudé au possible, un show total, même si un peu kitsch pour certains, mais c'est l'initiateur du shock rock, et c'est le meilleur, point final. Spectacle, humour, qualité d'interprétation, on a l'impression qu'Alice ne vieillit pas car ses prestations restent d'une qualité constante. Que du bon !

Fin du show Raise The Dead, qui porte si bien son nom, à 23h. Et là, on se dit qu'on est bien chanceux, car après une telle tête d'affiche ce n'est pas encore fini, puisque Deep Purple arrive dans quelques instants.

Malheureusement, ce sera le jour et la nuit par rapport au show qu'on vient de vivre. Entrée sur scène avec "Highway Star", avant d'enchaîner sur "Into The Fire" et "Hard Lovin Man". Le show est très sobre, surtout après l'ouragan Alice, mais c'est normal, et on ne peut pas en vouloir au groupe pour ça.

Par contre, on sent tout de suite qu'Ian Gillan est aux abonnés absents. Aucune pêche et plus de voix. Il multipliera les absences de scène, laissant Steve Morse et Don Airey à leurs solos traînés en longueur pour faire passer le temps et réduire son temps de parole. Ledit Steve appuiera d'ailleurs très régulièrement toutes les notes un peu trop hautes à la guitare afin de faire passer la dragée.

J'avais déjà trouvé tous ces solos un peu barbants lors de leur dernier passage à Forest National, mais là, trop is te veel comme disait Confucius. On sait qu'ils sont tous de grands musiciens, mais ici ça tournait à la jam dans tous les morceaux. Glover en train de pomper la même note à la basse pendant des heures pendant que guitare et orgue assoupissaient l'audience avec leurs envolées qui n'intéressaient qu'eux.

Pourtant, je n'ai rien contre ce groupe, je les ai vus à maintes reprises, et la plupart du temps beaucoup apprécié, mais zut, ici c'était plus mou qu'un camembert en plein soleil, plus chiant qu'un roman de Mary Higgins Clark, plus plat que la poitrine de... (censuré). On dirait que Gillan est complètement terminé, et il n'arrive même plus à donner le change, faire un peu de show, rien.

D'habitude, ce sont les "vieux" groupes qui donnent la leçon, car malgré l'âge ils sont toujours bien présents et peuvent vous assommer n'importe quelle formation récente. Mais là, franchement, quel dommage.

Je crois que malheureusement il faut se rendre à l'évidence, malgré la bonne volonté du public qui a tout fait pour essayer de rentrer dans l'ambiance et apprécier ce concert. Mais rien à faire, surtout après Alice Cooper. Je ne veux pas être de ceux qui diront qu'ils doivent s'arrêter maintenant, mais quand même, leurs albums récents ne contiennent plus rien de valable, les chansons sont insipides, et leurs shows le sont tout autant. Un beau gâchis.

Partager sur :



  
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer.



AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium