Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 21-01-2018
› NOYADES + MONOTROPHY + ZOZO VIOLENTA (Bruxelles)
› BRIDES OF LUCIFER (Bruxelles)
› ZIMMERMAN (Gent)

Les 7 prochains jours:
22-01 The SCANERS (Bruxelles)
22-01 DEER TICK (Bruxelles)
22-01 Lee BAINS III and The GLORY FIRES (Bruxelles)
23-01 SEPTICFLESH + INQUISITION + ODIOUS (Vosselaar)
23-01 Roland DACOS (Liège)
23-01 Lina TULLGREN (Liège)
23-01 DEPEDRO (Leuven)
24-01 STEREOPHONICS + Ales FRANCIS (Bruxelles)
24-01 Natalie PRASS + Nilüfer YANYA + Daniel BLUMBERG (Bruxelles)
24-01 Mathilde RENAULT (Bruxelles)
24-01 ARCH ENEMY + WINTERSUN + TRIBULATION + JINJER (Borgerhout)
25-01 TANAE (Liège)
25-01 LE SINGE BLANC + DON VITO + The MARY HART ATTACK (Bruxelles)
25-01 36 CRAZYFISTS + 68 + ALL HAIL THE YETI (Bruxelles)
25-01 A. SAVAGE + Jack COOPER (Gent)
26-01 BARELY AUTUMN (Bruxelles)
26-01 ZOMBIE ZOMBIE + CAMERA + CAPELO (Bruxelles)
26-01 STARCRAWLER (Bruxelles)
26-01 GLORYHAMMER + CIVIL WAR + DENDERA (Vosselaar)
26-01 The SONICS + The ERROR TEAM (Kortrijk)
26-01 BERTIER + Kouzy LARSEN (Ittre)
27-01 BOMBERBATZ + KHOHD (Liège)
27-01 Omar SOULEYMAN + Gan GAH (Bruxelles)
27-01 TRIO CISCO HERZHAFT (Liège)
27-01 LIIMA + SHY DOG (Bruxelles)
27-01 The SONICS + The GOON MAT and LORD BERNARDO (Liège)
27-01 NOTHING BUT THIEVES + The XCERTS + AIRWAYS (Borgerhout)
27-01 Romain HUMEAU (Ittre)
28-01 THE SOUND OF THE BELGIAN UNDERGROUND (Bruxelles)
28-01 Adrian CROWLEY + Nadine KHOURI (Bruxelles)

Mois en cours:
Janvier 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 


Anniversaires

  • Snooks Eaglin (1936)
  • Ritchie Havens (1941)
  • Edwin Starr (1942)
  • Billy Ocean (1950)
  • †Jackie Wilson (1984)
  • †Champion Jack Dupree (1992)
  • †Colonel Tom Parker (1997)
  • †Charles Brown (1999)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6823 membres.
- En ligne, nous sommes 132 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 740 584
- Sélectionnez la langue de l'interface:


ARTICLES

› dans les archives    › par catégories

Concerts: compte-rendu
Une Rotonde pleine à craquer pour la révélation du moment : Noa Moon
/ paru le 19/10/2013 /
Articles connexes
Article le plus lu du trimestre à propos de: Concerts
Liens connexes
Options
Une nouvelle étoile est à caler au firmament du rock'n'roll : Noa Moon. Manon a réussi avec ses trois musiciens à nous remplir une Rotonde du Botanique en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire. La soirée va être chaude et plus que chaude en émotion, non le qualificatif n'est pas bon, c'est plutôt torride que l'ambiance sera au Botanique pour cette présentation du premier album de Manon : "Let Them Talk". L'album est sorti le mois passé et le même jour que celui de Placebo, un bon présage.

Ce soir sera donc une très belle soirée, intense en émotions et pleines de bonnes sensations avec notre nouvelle étoile à caler dans l'univers du rock'n'roll belge. Manon de Cavalho-Coomans est âgée de tout juste 22 ans, est Bruxelloise et bourrée de talents. Ce petit prodige a commencé la guitare à 16 ans, elle prend comme nom de guerre Noa Moon. Cette petite guerrière du folk va donc écumer les salles et cafés avec sa guitare, sa voix et son bonnet calé sur le coin de la tête. Je vais donc découvrir ce petit bout de femme lors d'un concert en appartement chez un ami dans le cadre des Soirées Cerises organisées par un certain Frédéric Bulté, découvreur de nombreux talents. La petite était calée sur son siège, guitare en mains et bonnet (fétiche) sur la tête, elle nous a dès le début subjugué avec sa musique bien construite, son talent fou et sa voix qui vous réchauffait le coeur et qui retournait les tripes. On s'était dit, cette fille-là va faire un malheur et de grandes salles . Eh bien, oui Manon a été bien entourée et a sorti un premier EP "River" qui contenait la chanson "Paradise", chanson qui fit d'ailleurs un malheur dans les hit-parades et qui fut la chanson la plus vendue du moment en Belgique. Le talent ne tuant pas, Manon fit son petit bonhomme de chemin et fut bientôt connue en France. Revenons à notre concert, ses trois musiciens vont arriver sur scène : Fabio Zomagni à la batterie, Sébastien Colette à la basse et Marc Melias Sobrevias à la guitare électrique et aux synthétiseurs. Manon complètement relookée par Bellerose suit et est ovationnée par un public conquis, c'est la star après tout.

Manon entame la première chanson de son album "Tonight", ça crie de partout dans le public, elle nous transmet ses ondes positives et sa bonne humeur. On passe ensuite à "Invisible Misery", son folk endiablé va nous retourner les tripes en douceur, sa voix est là pour enfoncer le clou. La Rotonde est pleine à craquer comme au concert de Fred And The Healers et cela fait plaisir à voir, car nos quatre artistes dans le vent le méritent. Le chapeau Bellerose sur la tête, Manon va nous endiabler avec "May Be", on y perçoit des relents de pop bien sucrée. Un peu de douceur avec "Day By Day", on voyage un peu avec la voix ensoleillée de notre petite guerrière. Manon nous vire son chapeau, dommage il te va bien, et va nous enjôler avec "Paradise", son hit, d'abord tout en douceur puis la sauce venue de Kingston nous emporte vers la Jamaïque. Elle en profite pour nous présenter ses musiciens. C'est le premier moment fort du concert où la communion entre elle et son public est parfaite, il est à ses pieds. Cela chauffe à la Rotonde. Elle ne va pas nous laisser souffler et va poursuivre avec "River", seule à la guitare acoustique. Cela fait du bien aux tympans délicats.

Pour "Dream A Little Dream Of Me", une reprise du groupe The Mamas And The Papas, Manon empoigne son ukulele et de sa voix va nous transporter en douceur et en arrière dans le temps, c'est un voyage intemporel dans le nirvana swing-blues. Quel talent ! Elle reprend sa guitare acoustique et s'applique pour "The Maze", met toute son émotion dans sa voix, c'est une ballade qui demande le recueillement. Une reprise de Cyndi Lauper : "Girls Wanna Have Fun" pour relancer la machine, le choix est judicieux, car j'adore cette chanson qui passe les années sans vieillir et avec Manon aux commandes, c'est un délice. "Now + Coda", elle fait des ravages avec sa guitare acoustique, la Rotonde est en train de fondre comme un glaçon à l'ombre de sa voix. On passe ensuite à "At Least We Tried", un folk aérien dont elle a le secret suivi de "Let Them Talk", on fond encore. "Run" vous ramène vers les Caraïbes. Eh Manon, tu essayes de piquer la place de Selah Sue, tu peux, tu as le talent.

On sent que le concert va se terminer, mais la montée en puissance est là avec "Wild Love". Manon n'a qu'un album et un E.P., elle va terminer en beauté avec "Pandora's Box". C'est pour moi un futur single en puissance. Pour le rappel, elle s'amène seule avec son chapeau de chez belleRose calé sur la tête et sa guitare acoustique pour nous interpréter "My People" et en apothéose "Magic". Manon va rater ses premiers accords pour "My People", cela n'arrive qu'aux grands ou futurs super grandes, mais en grande pro qu'elle est, elle va repartir de plus belle pour terminer avec "Magic", il y a longtemps qu'elle l'a jouée cette chanson, mais pas de problème, elle va nous mettre à genoux.

Partager sur :



  
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer.



AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium