Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 23-09-2018
› MADENSUYU + TJENS MATIC (Kortrijk)
› MAYAN + CARTHAGODS + VEIL OF MIST + SOMOS DE VUELTA (Chapelle-lez-Herlaimont)
› WEAPON UK (Lens)
› Xavier RUDD + Newton FAULKNER (Bruxelles)
› The TURBO A.C.'S + YOUR WILD YEARS (Arlon)

Les 7 prochains jours:
24-09 GREAT NEWS (Bruxelles)
24-09 THE STORY SO FAR + CITIZEN + ALL GET OUT (Borgerhout)
24-09 José GONZALEZ and The STRING THEORY + BARBAROSSA (Brugge)
25-09 DEAFHEAVEN + INTER ARMA + SONS OF A WANTED MAN (Borgerhout)
25-09 SUN JUNE (Bruxelles)
25-09 MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Gent)
26-09 MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Bruxelles)
26-09 SON LUX + SK KAKRABA (Borgerhout)
26-09 SEXTILE + PUBLIC PSYCHE (Borgerhout)
26-09 YO NO SE + CHICKEN LEG (Gent)
26-09 TRISTAN (Bruxelles)
26-09 WINTERFYLLETH (Sint-Niklaas)
26-09 STONED JESUS + MOTHERSHIP + ELEPHANT TREE (Bruxelles)
26-09 THEY MIGHT BE GIANTS (Antwerpen)
27-09 YEW + ATOME (Liège)
27-09 TINY MOVING PARTS + HAPPY ACCIDENTS (Borgerhout)
27-09 EMPYRIUM + HELRUNAR + SUN OF THE SLEEPLESS (Sint-Niklaas)
27-09 COLDSORE (Borgerhout)
27-09 BLACK MIRRORS (Bruxelles)
27-09 José GONZALEZ and The STRING THEORY + BARBAROSSA (Hasselt)
27-09 THE TALLEST MAN ON EARTH (Antwerpen)
28-09 CAUSA DE MUERTE (Gent)
28-09 The DERELLAS + FIXATOR (Liège)
28-09 Al DOUM and The FARYDS + NAH (Liège)
28-09 The ADICTS + DEMENTED SCUMCATS + CRIM (Sint-Niklaas)
28-09 Moses SUMNEY (Bruxelles)
28-09 BAD SOUNDS (Bruxelles) **ANNULÉ**
29-09 BLACKUP + The SPECTORS + HYPER! + BOBBY C (Gent)
29-09 Mikaela DAVIS (Bruxelles)
29-09 NO COMPROMISE METAL FEST VI (Chapelle-Lez-Herlaimont)
29-09 MITSKI + EERA (Borgerhout)
29-09 PASSENGER + Lucy ROSE (Borgerhout)
29-09 Mylène L. CHAMBLAIN (Liège)
29-09 SAINT-JAZZ FESTIVAL (Bruxelles)
29-09 WHY THE EYE? + LE PRINCE HARRY + The GLUCKS + BODA BODA + BABY FIRE (Bruxelles)
29-09 MADENSUYU + BABYLON TRIO (Bruxelles)
30-09 SKOV (Gent)
30-09 SUEDE + GWENNO (Bruxelles)
30-09 ENSEMBLE 0 (Bruxelles)
30-09 PALAYE ROYALE + The HAUNT (Bruxelles)
30-09 OKKERVIL RIVER (Bruxelles)
30-09 Jess WILLIAMSON (Gent)

Mois en cours:
Septembre 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930


Anniversaires

  • Ray Charles (1930)
  • Leslie Coleman McCann (1935)
  • Benjamin Earl Nelson (1938)
  • Roy Buchanan (1939)
  • Barbara Allbut (1940)
  • Phyllis Allbut (1942)
  • Steve Boone (1943)
  • John Banks (1943)
  • Bruce Springsteen (1949)
  • Ani DiFranco (1970)
  • Sarah Bettens (1972)
  • †Robbie McIntosh (1974)
  • †Etta Baker (2006)
  • †Charles Edward Bradley (2017)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 194 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
113 573 966
- Sélectionnez la langue de l'interface:


ARTICLES

› dans les archives    › par catégories

Concerts
Kamelot : les chevaliers du métal en croisade
/ paru le 19/11/2013 /
Kamelot en concert, c'est toujours un événement. Le groupe vient d'entamer la deuxième partie de la tournée « Silverthorn » en Europe. Il était de passage le 13 novembre dernier à Genk où la bande à Tommy a livré une prestation mémorable !

Après avoir bravé les embouteillages sur les autoroutes flamandes, me voilà enfin arrivé à Genk pour assister à une soirée très attendue. Au programme : Tellus Requiem, Revamp et Kamelot. N’étant encore jamais venu au Rondpunt 26, je galère un peu pour trouver l’entrée de la salle, pas vraiment bien fléchée… Une fois à l’intérieur, ambiance métal. Une scène de belle taille occupe le fond de la salle. La décoration est sobre. Immédiatement, je remarque les murs en béton, ce qui n’augure rien de bon pour le son, mais on verra. Il s’agit d’un espace polyvalent, d’une capacité théorique de 800 places, qui a été aménagé pour l’occasion en salle de concert. En attendant le premier band, je décide de tester les pompes à bière avec quelques habitués des concerts de métal.

C’est au groupe norvégien Tellus Requiem que revient l’honneur d’ouvrir le bal. Le quintet originaire de Trondheim fait la promotion de son album «  Invictus (The 11th Hour) » sorti cette année. Sur scène, les musiciens assurent pas mal du tout. Il faut dire qu’en dépit du fait qu’ils proviennent d’horizons musicaux assez différents, Stig Nergård (guitare), Ivar Hagen Bøe (basse), Anders Sundbø (claviers), Vidar Lehmann (batterie, qui a aussi accompagné le groupe Triosphere en 2012) et Ben Rodgers (chant) forment un ensemble très cohérent. Leur métal progressif tient plutôt bien la route, avec quelques très jolies mélodies, mais il y a quelques longueurs dans l’exploration de certaines parties instrumentales. On retrouve dans leur musique des traces de plusieurs groupes qui les ont influencés, comme Symphony X, Opeth, Megadeth. L’influence des musiques de films et de la musique classique est aussi clairement perceptible. Une entrée en matière plutôt réussie donc.

Alors que la salle est presque remplie, le groupe Revamp monte sur scène. Le groupe de Floor Jansen (After Forever, Nightwish) nous revient avec un second opus intitulé « Wild Card », plus dur que le précédent, dans lequel la chanteuse évoque largement l’épreuve douloureuse de son burn-out. Côté line-up, un changement à noter avec l’arrivée de Henk Vonk qui succède à Jaap Melman à la basse. Avec Arjan Rijnen et Jord Otto aux guitares, Ruben Wijga aux claviers et Matthias Landes à la batterie, Floor visiblement très en forme, gratifie le public belge d’une prestation haut de gamme. Alternant des titres de ses deux albums, Revamp propose un show survitaminé qui permet à la reine du métal d’exprimer toutes les facettes de son talent : grunts, chant clair, notes hautes, passages en puissance, passages plus tendres et délicats. Un vrai bonheur pour le public d’être le témoin d’autant de talent et de joie retrouvée de partager la scène avec une des plus grandes artistes du circuit. Le public de Genk a eu droit à neuf morceaux : « On The Sideline », « The Limbic System », « Head Up High », « Wild Card », « Kill Me With Silence », « Sweet Curse », « Neurasthenia », « Disgraced », « Wolf And The dog ». Autre très bonne nouvelle : Revamp sera en tournée comme headliner aux Pays-Bas début 2014. Une occasion à ne pas manquer !

Voici qu’arrive l’heure du plat de résistance : Kamelot. Ayant eu l’occasion d’assister à trois concerts de la première partie de la tournée « Silverthorn » en 2012, j’étais pressé de retrouver le groupe sur scène dans l’espoir de revivre toutes les sensations fantastiques ressenties à l’époque. Quand le groupe monte sur scène, Tommy Karevik n’a besoin que de quelques secondes à peine pour chauffer le public à blanc. C’est indescriptible. Seul Freddie Mercury m’avait laissé une impression similaire quand j’ai eu la chance de le voir avec Queen dans les années ’80. Dès les premières notes de « Torn », le public est lancé dans une chevauchée fantastique qui durera jusqu’à la dernière note de la « March of Mephisto », quinze morceaux plus tard.
Il faut dire que tous les membres du groupe ont la pêche : Thomas Youngblood à la guitare, le fondateur du groupe, prend manifestement toujours autant de plaisir à se produire sur scène. Il manie son manche de guitare avec une efficacité certaine, ajoutant çà et là un effet de tête bien métal. Quant à l’excellent bassiste Sean Tibbetts, il ne reste pas en place un instant et ses fameuses tresses virevoltent dans tous les sens telles des serpents qui onduleraient au rythme du métal. Oliver Palotai, le jeune papa a retrouvé sa place aux claviers: il s’était fait remplacer par Coen Janssen d’Epica pour la tournée américaine de septembre dernier pour pouvoir assister à la naissance de son fils. Et n’oublions pas l’impétueux Casey Grillo à la batterie. Rarement j’ai pu voir une telle alchimie entre un groupe et son public. À se demander si c’est le groupe qui enflamme le public ou le public qui dope le groupe. Sans doute les deux. Mais à un point tel, c’est remarquable!

C’est donc littéralement porté par un public des plus enthousiastes que Tommy et les autres ont joué plusieurs extraits du dernier opus « Silverthorn » ainsi que les plus grands succès de la discographie antérieure du groupe. Pendant toute la durée du concert, Tommy communique beaucoup avec le public qui réagit au quart de tour. On peut parler de véritable symbiose. L’entente entre les musiciens est parfaite et cela se ressent dans leur façon de jouer. Une ambiance de fou. Quand on entend la foule scander : « Kamelot ! Kamelot ! », impossible de rester de marbre. Même sans connaître le répertoire du groupe sur le bout des doigts, on est entraîné par une véritable lame de fond et on passe une soirée vraiment formidable. Aucune fausse note à déplorer. À noter aussi que le groupe est accompagné sur scène par la charmante Alissa White-Gluz (The Agonist) qui en a dans le gosier, c’est le moins qu’on puisse dire. Autre temps fort de la soirée : le retour sur scène de Floor Jansen pour interpréter « The Haunting » en duo avec Tommy. Un grand moment musical…

Setlist de Kamelot à Genk le 13 novembre 2013 :
  1. Torn
  2. Ghost Opera
  3. The Great Pandemonium
  4. Necropolis
  5. Center of the Universe
  6. Soul Society
  7. Song for Jolee
  8. Rule the World
  9. When the Lights are Down
  10. Sacrimony (Angel of Afterlife)
  11. My Confession
  12. Forever
  13. Karma
  14. The Haunting (Somewhere in Time)
  15. March of Mephisto

Bilan de la soirée : je retourne voir Kamelot à Tilburg (NL) le 15 novembre...
Les autres photos de
Kamelot | ReVamp | Tellus Requiem
Photos © 2013 Hugues Timmermans

Partager sur :



  
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer.



AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium