Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Channel Zero au Zik-Zak
7 derniers jours:
News en vrac : volume 365
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 14-12-2017
› TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
› Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
› BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
› ISOLDE (Sint-Niklaas)
› TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
› FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
› CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
› DAAU (Hasselt)
› SON LITTLE (Bruxelles)
› NAZARETH (Verviers)
› The PROSPECTS (Borgerhout)

Les 7 prochains jours:
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 TJENS MATIC + PJDS (Leuven)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 TRICKY (Leuven)
20-12 TRICKY (Liège)
20-12 OATHBREAKER + UNIVERSE + NEWMOON (Bruxelles)
20-12 KAPITAN KORSAKOV + BRUTUS + COCAINE PISS (Gent)
20-12 Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
21-12 The VAN JETS + EQUAL IDIOTS (Bruxelles)
21-12 Scott GILMORE + Cate KENNAN (Bruxelles)
21-12 AKA MOON + De BEREN GIEREN (Sint-Niklaas)
21-12 The IMAGINARY SUITCASE (Bruxelles)
21-12 DIO RETURNS (Borgerhout)
21-12 TRIGGERFINGER (Charleroi)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Charlie Rich (1932)
  • Frank Allen (1943)
  • Jackie Mcauley (1946)
  • Joyce Vincent Wilson (1946)
  • Cliff Williams (1949)
  • Mike Scott (1958)
  • Peter Stacy (1958)
  • †Dinah Washington (1963)
  • †Ahmet Ertegun (2006)
  • †Chris Feinstein (2009)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 158 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 332 036
- Sélectionnez la langue de l'interface:


ARTICLES

› dans les archives    › par catégories

Concerts: compte-rendu
Bullet For My Valentine, la fête du metalcore
/ paru le 13/02/2014 /
Ce soir à l'Ancienne Belgique, c'est la fête du metalcore pur et dur avec les Anglais de Bullet For My Valentine. Ils ont pris dans leur tour bus deux groupes qui doivent dynamiter la première partie : les Japonais de Coldrain et les Teutons bien sympathiques de Callejon. Le public est composé de pas mal d'adolescents boutonneux, mais quelques vieux briscards comme votre serviteur sont présents pour la soirée.

Coldrain est un jeune groupe qui nous vient du Pays du Soleil Levant. Il voit le jour en 2007 à Nagoya avec pour leader Masato au chant. Les autres membres sont Y. K. C (Yokochi) à la guitare, Sugi à la guitare et aux choeurs, RxYxO (Ryo) à la basse et aux choeurs et enfin Katsuma à la batterie. Ils signent chez un major (VAP) et commencent réellement leur activité à l'automne 2008 avec la sortie de leur premier maxi-single "Fiction". Après une série de concerts, sortira en 2009 leur premier album "Final Destination", suivi en 2010 de l'album "Nothing Last Forever", un album 6 titres, puis en 2011 sort "The Enemy Inside", suivi en 2012 de l'E.P. "Through Clarity" pour nous présenter ce jour leur dernier bébé sorti en 2013 "The Revelation". Nos cinq jeunots vont débouler sur scène à 19h15 précises pour animer la foule des bambins qui se trouvent agglutinés aux barrières. Quelques timides round circles dans la fosse, les bambins, après la première chanson "No Escape", mangent déjà dans la main de Masato. Il bouge pas mal comme ses quatre compères. Il y a quand même un petit problème, le son n'est pas bon et cela va se confirmer par la suite. J'ai déjà entendu un meilleur son dans la respectueuse institution qu'est notre A.B. On n'entend pas, ou à peine, la voix de Masato qui va continuer avec "The Revelation", "Die Tomorrow", "Voiceless", "The War Is On" pour terminer avec "Inside Of Me". Le set est court : 30 minutes.

Un petit changement de matériel et le second groupe à chauffer la salle arrive. Ce sont les Teutons de Callejon. Callejon est un groupe de metalcore allemand. Il a été fondé en 2002 à Düsseldorf par Bastian Sobtzick au chant, Thorsten Becker à la basse, Bernhard Horn à la guitare, Chistoph Koterzina à la guitare et Max Kotzmann à la batterie. En mai 2008, le groupe signe avec Nuclear Blast. Ils chantent en allemand et ont sorti quelques albums depuis leurs débuts : un premier E.P. "Chronos" sort en 2005, le premier album "Willkommen Im Beerdiguns Scafe" sort en 2006, le second E.P. "Fauler Zauber Dunkelherz" sort en 2007, le second album "Zombieactionhauptquartier" sort en 2008, le suivant "Vieodrom" sort en 2010, le dernier album sorti en 2012 est "Blitzkreuz". Celui-là, vous vous devez de l'acheter, il est soigné et la galette est hautement recommandable.

Pour moi, Callejon était la surprise attendue et la grosse révélation de la soirée. Le chanteur, les yeux bardés de couleur noire, se démène comme un déjanté et occupe très bien la scène, il me fait penser au chanteur de Rammstein, le terrible Till Lindemann. Malgré un son pitoyable, Callejon s'en est tiré haut la main. Les artistes se sont bien éclatés sur scène et ont communiqué leur joie de vivre au public présent. Je les ai d'ailleurs rencontrés après le concert et je peux vous dire que la sympathie était présente, ils ont gagné un nouveau fan en ma personne.

La salle est comble pour accueillir la tête d'affiche de la soirée Bullet For My Valentine. C'est la deuxième fois que je vois le phénomène gallois que sont les 4 membres de Bullet. Bullet For My Valentine est un groupe de metalcore originaire de Bridgend, au Pays de Galles. Il est actif depuis 1998 et se compose de Matthew Tuck (voix principale, guitare rythmique), Michael Paget (guitare principale, choeurs), Jason James (guitare basse, choeurs) et Michael Thomas (batterie). Ils se sont initialement formés sous le nom de Jeff Killed John et ont démarré leur carrière musicale en reprenant des musiques de Metallica et Nirvana. Jeff Killed John enregistre six chansons qui n'ont pas été commercialisées ; deux de ses chansons ont été retravaillées plus tard par Bullet for My Valentine. Bullet a sorti quatre albums : "The Poison" en 2005, "Scream Aim Fire" en 2008, "Fever" en 2012 et "Temper Temper" en 2013. C'est ce dernier qu'ils vont essayer de défendre ce soir.

Je me sens mal à l'aise : le son est toujours exécrable. L'ingé-sons a certainement une grosse gastro et est aux abonnés absents. Après l'intro qui devient classique en chaque début de concert ("O Fortuna"), le groupe arrive sur scène et débute avec "Raising Hell". Ils continuent avec "Scream Aim Fire", "Your Betrayal", "All These Things I Hate (Revolve Around Me)", "4 Words (To Choke Upon)". Puis, c'est au tour de "Temper Temper", un morceau de nouvel opus, et de "The Last Fight" avec Matt Tuck en acoustique, pas mal du tout. Ils enchaînent ensuite avec "Bittersweet Memories" et "Guitar Solo". Enfin, un second extrait de "Temper Temper" avec "Dirty Little Secret". Suit un petit medley avec "Hand Of Blood / Room 409 / Hearts Burst Into Fire / Begging for Mercy / Riot". Ils continuent avec "Waking The Demon" pour terminer par "Pleasure And Pain". Le son n'étant pas bon, je quitte donc les lieux avant le rappel constitué de "Ace Of Spades" de Motörhead, suivi de "Tears Don't Fall". Je pense que Bullet a raté sa soirée, j'étais là pour découvrir "Temper Temper" et je n'ai eu droit qu'à deux chansons et un bout d'une autre dans un medley. Ma soirée n'est pas totalement gâchée, j'ai fait connaissance avec les Teutons bien sympathiques de Callejon.

Partager sur :



  
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer.



AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium