Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 198 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 494 717
- Sélectionnez la langue de l'interface:


ARTICLES

› dans les archives    › par catégories

Concerts
Le diable se lève à l'aube
/ paru le 24/02/2017 /
Article le plus lu du trimestre à propos de: Concerts
Options
Le samedi 11 février dernier, le Verlichte Geest accueillait une jolie brochette de groupes métal. Music In Belgium se devait d'être de la partie.


À mon arrivée au n° 23 de la Middenstraat à Roeselaere, la salle est remplie au deux tiers et le groupe Crimson Sun a déjà pris possession de la scène. D’emblée, je tombe sous le charme de la voix de Sini Seppälä et de la musique de cet excellent groupe de heavy métal symphonique finlandais qui, après avoir sorti un premier album en 2015 («Towards The Light»), assure ici la promotion de son tout nouvel EP «The Spirit Of Unchainable» sorti début février.

La belle est accompagnée sur scène par ses complices Joni Junnila (guitare), Jukka Jauhiainen (basse), Antti Rantavuo (batterie), Miikka Hujanen (claviers). Pendant la petite demi-heure qui lui est dévolue, le combo finlandais nous fait passer un très bon moment de rock mélodique. La plupart des titres proviennent de leur album («The storm», «Clockwork Heart», «Awaken» et «Memories Burning»). Ils terminent leur prestation par «Forever And Away» extrait du nouvel EP. En résumé, des musiciens maîtres de leur art et une chanteuse très expressive. Le public semble captivé.

Après cette excellente entrée en matière, il est temps de retrouver la formation hispanique Diabulus In Musica toujours en train de promouvoir son album «Dirge For The Archons» sorti fin 2016. Sur la petite scène du Verlichte Geest, Zuberoa Aznárez (voix), Gorka Elso (claviers, grunts et chant), Alexey Kolygin (guitare), David Carrica (batterie) et Odei Ochoa (basse) nous délectent avec une setlist centrée, promo oblige, sur le dernier opus en date. Comme cet album est d’excellente facture, ce choix n’est donc pas pour nous déplaire !

Se sont donc succédé les morceaux suivants: «Battle of Atlantis» (intro), «Lies in Your Eyes», «Invisible», «Mechanical Ethos», «The River of Loss», «Inner Force», «Eternal Breeze», «Ex Nihilo», «Ring Around Dark Fairies' Carousel», «Crimson Gale», «Sceneries of Hope», «Spoilt Vampire» et «Zauria» (instrumental de fin de concert). Les artistes pampelunais se sentent comment chez eux en Belgique et n’ont pas manqué de saluer les nombreux membres du public qui avaient déjà fait le déplacement lors de leur passage fin 2016.

Le concert est vraiment d’un excellent niveau et le groupe sait mettre l’ambiance, même quitte à jouer un morceau hors norme comme le Dark Fairies’ Carousel pour casser le rythme. Un des grands moments de la soirée à mon humble avis.

Après la fin du concert, je me rends au merch où j’ai la surprise de trouver l’album «Beyond The Threshold», premier effort solo de la charmante Zuberoa Aznarez dont je me ferai un plaisir de vous parler dans une prochaine chronique d’album.

Après une première incursion en Finlande, suivie d’un détour par l’Espagne, retour en Finlande avec la tête d’affiche de la soirée, Amberian Dawn qui fête par cette tournée son 10e anniversaire et propose en quelque sorte une soirée « best of » à ses fans.

Sur scène ce soir, Tuomas Seppälä (claviers), Capri (voix), Emil Pohjalainen (guitare), Joonas Pykälä-aho (batterie) et Jukka Hoffren (basse) revisitent le répertoire du groupe en proposant aux fans présents un florilège de leur meilleures compositions: «Valkyries» («River Of Tuoni», 2008), «Fame & Gloria» («Innuendo», 2015), «Chamber of Dreadful Dreams» (2015), «Circus Black» («Circus Black», 2012), «Magic Forest» (2014), «Cherish My Memory» (2014), «The Court of Mirror Hall» (2015), «Shallow Waters» («The Clouds Of Northland Thunder», 2009), «Knock Knock Who’s There» (2015), «Rise of the Evil» (2015), «Warning» (2014), «Kokko – Eagle of Fire» (2009), «Arctica» («End Of Eden», 2010), «Ladyhawk» (2015) et «River of Tuoni» (2008).

La pétillante Capri a su s’imposer comme nouvelle chanteuse du groupe, même si sa voix est plus proche de l’univers des «musicals» que de la musique métal. Depuis les deux dernièrs albums, les compositions du groupe ont pris un tour plus mélodique qui sied parfaitement à la voix de Capri. Cette dernière s’investit aussi beaucoup dans l’interprétation des divers morceaux, pour le plus grand plaisir du public ravi.

La soirée aurait été vraiment parfaite s’il n’y avait pas eu une ombre au tableau, causée par de nombreux incidents techniques qui ont affecté la qualité du son des deux têtes d’affiche. L’ingénieur du son n’avait pas l’air d’être à son affaire. Si la salle veut conserver sa bonne réputation et continuer à attirer des groupes de plus en plus connus, elle devra travailler ce point ainsi que la qualité de l’éclairage scénique qui ne parvient pas à toujours mettre correctement les artistes en lumière.

Mais c’est ça aussi le rock’n’roll et ces quelques petits inconvénients n’ont pas réussi à entamer l’enthousiasme des spectateurs présents qui ont été ravis de retrouver les artistes au merch pour finir la soirée par un petit selfie et une petite causette avec les héros de la soirée…

Les autres photos de
Amberian Dawn

Photos © 2017 Hugues Timmermans


Partager sur :



  
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer.



AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium