Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 30-04-2017
› Stefan GILLIS + NOMMO (Bruxelles)
› LA VIERGE DU CHANCELIER ROLIN + FRIENDS (Bruxelles)
› Uli Jon ROTH (Roeselare)
› EX-CULT + JAPANS (Bruxelles)
› OSCAR AND THE WOLF (Merksem) **REPORTÉ**
› CIVIL WAR + NIGHTMARE (Kortrijk)
› ELECTRIC GUEST + LIGHTHOUSING (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
01-05 NEEDLE AND THE PAIN REACTION (Bruxelles)
01-05 DEREK and RENAUD VS t’HOOFT and RIMBAUD (Herzele)
01-05 The JAPANESE HOUSE + BERG (Borgerhout)
01-05 Uli Jon ROTH (Genk)
01-05 IMPACT + STATELESS + FIGHTS + FIRES (Liège)
01-05 ROOTS AND ROSES FESTIVAL (Lessines)
02-05 ST. GRANDSON + Emil LANDMAN (Leuven)
02-05 Bex MARSHALL (Verviers)
02-05 Thomas DYBDAHL + Brooke SHARKEY (Antwerpen)
03-05 The VON DEAD + COVERBALLS (Louvain-la-Neuve)
03-05 VOK + SCHADUWLAND (Gent)
03-05 Felix PALLAS + RHINOS ARE PEOPLE TOO (Bruxelles)
03-05 Valerie JUNE + Will VARLEY (Bruxelles)
03-05 TOUNDRA (Borgerhout)
03-05 The CONFORMISTS + PRAIRIE + ALONE (Bruxelles)
03-05 ALARIC + PINKISH BLACK + BUILDINGS (Liège)
03-05 DAAN (Gent)
03-05 MAAK QUINTET (Liège)
03-05 Randy HANSEN (Verviers)
04-05 DAAU + LE TON MITE (Liège)
04-05 LITTLE HURRICANE (Bruxelles)
05-05 BUNNY BLACK BONES (Liège)
05-05 BOBBY DE NAZARETH + LES LAPINS ELECTRIQUES + HGU (Liège)
05-05 THANK U FOR SMOKING + THISQUIETARMY (Liège)
05-05 RECORDERS (Bruxelles)
05-05 Gregory PORTER (Bruxelles)
05-05 DARKEST HOUR + VENOM PRISON + SILENCE IS THE ENEMY + XHEARTFELTX (Aarschot)
06-05 DAAN (Namur)
06-05 TAMIKREST (Bruxelles)
06-05 Jef NEVE (Leuven)
06-05 Stef Kamil CARLENS + INDIO LOURO (Bruxelles)
06-05 EPHEMERALS (Gent)
06-05 Christopher Paul STELLING (Bruxelles)
06-05 Erin Corine JOHNSON (Liège)
06-05 MONOLITHE NOIR + SALE GOSSE (Liège)
07-05 Jake ISAAC (Borgerhout)
07-05 DAAN (Namur)
07-05 Gavin DeGRAW (Bruxelles)
07-05 ILLUMININE + Will SAMSON (Antwerpen)

Mois en cours:
Avril 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930


Anniversaires

  • Johnny Horton (1929)
  • Bobby Marchan (1930)
  • Willie Nelson (1933)
  • Johnny Farina (1941)
  • Bobby Vee (1943)
  • Wayne Kramer (1948)
  • Des Tong (1951)
  • Merrill Osmond (1953)
  • Robert Reynolds (1962)
  • †Richard Farina (1966)
  • Darren Emerson (1971)
  • †Muddy Waters (1983)
  • †Z.Z. Hill (1984)
  • †Harold "Curly" Chalker (1998)
  • †Ben E. King (2015)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6685 membres.
- En ligne, nous sommes 145 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
100 195 216
- Sélectionnez la langue de l'interface:


ARTICLES

› dans les archives    › par catégories

Concerts: compte-rendu
La métamorphose de Tom Odell
/ paru le 26/02/2017 /
Articles connexes
Article le plus lu du trimestre à propos de: Concerts
Prochain concert
Tom Odell
Liens connexes
Options
La réputation de chanteur pour midinettes véhiculée par Tom Odell aurait dû nous encourager à regarder le grand film à la télévision plutôt que de rejoindre l'Ancienne Belgique ce lundi 20 février. Un vent favorable nous a convaincus du contraire et bien nous en a pris…

Ne fut-ce déjà que pour la première partie assurée par une talentueuse jeune artiste répondant au doux nom de Jade Bird. Pétillante à l’instar d’une Aurora et dotée d’une douce voix assurée à la Birdy, la Londonienne, isolée sur le côté droit de la scène avec sa guitare, va mettre le public dans sa poche en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire. Ses compositions folk matures et acoustiques introduites avec beaucoup d’humour et de spontanéité taclent en effet aisément celles de Laura Marling. On devrait abondamment entendre parler d’elle d’ici peu.

Pour beaucoup (à commencer par nous), Tom Odell occupe une place de choix au hit-parade des one hit wonders depuis le printemps 2013 grâce à son impeccable single "Another Love". C’est de cette période que date son premier passage à l’AB et on se souvient d’un personnage timide et réservé. Entre-temps, son premier album ("Long Way Down") a cartonné et une suite lui a été donnée l’an dernier au travers de "Wrong Crowd", une plaque qui n’a fait que confirmer son succès.

Bien entendu, la salle déborde de demoiselles dont les cris hystériques vont accompagner son arrivée sur scène. À peine installé derrière son piano, il va entamer "Still Getting Used To Being On My Own". Loin d’être seul, il est accompagné ce soir de deux batteurs (dont un qui joue debout), d’un bassiste et d’un excellent guitariste. Grâce à ce dernier, certaines compositions prendront une séduisante et insoupçonnée coloration nerveuse ("Here I Am", "Hold Me" aux breaks franchement metal).

Si ses passages sur le devant de la scène ne seront pas légion, ils déclencheront systématiquement la bruyante adoration de la gent féminine, d’autant qu’ils seront accompagnés d’un petit sourire charmeur loin d’être innocent (l’ironie voudra que le seul hug que le chanteur voudra bien accorder sera à un garçon hyper fan qui osera monter sur scène). Ajoutons à cela l’élégance de son costume (qu’il porte à merveille), ses interventions attachantes, son surprenant esprit rock ‘n’ roll (il grimpera plus d’une fois sur son piano) et l’art de ne pas se prendre au sérieux (les mimes du bluesy "Entertainment", moment de répit avant un "Another Love" de feu en final du set principal).

Ceci dit, c’est derrière son piano qu’on le préfère. Les nuances qu’il confère à ses compositions via son instrument magique vont en effet les transcender. Swingantes ("Sparrow"), groovantes (le final house acoustique de l’excellent "Wrong Crowd") ou remplies d’émotion ("Heal"). Et que dire de "Valium", ce nouveau titre composé tout récemment lors d’un break entre deux tournées que l’on pourrait assimiler à un hymne aux cœurs brisés. Mais tout ceci ne serait rien sans une solide voix qu’il module avec une facilité déconcertante.

Généreux, il fera durer le plaisir lors de rappels qui vont allégrement dépasser l’heure du couvre-feu imposé par l’AB. Mis à part un délicat "Somehow, les titres en bonus vont permettre aux musiciens de se lâcher complètement. Mention à la puissante version de "Grow Old With Me" et au single "Magnetised" qui démontrera l’humilité du chanteur après s’être planté dès l’entame du titre. Il est temps de revoir notre jugement…

Partager sur :



  
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer.



AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium