Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Heinz Burt (1942)
  • Jim Armstrong (1944)
  • Alan Whitehead (1947)
  • Chris Townson (1950)
  • Lynval Golding (1951)
  • Robbie Grey (1957)
  • Larry Gott (1957)
  • Mick Karn (1958)
  • Paul Geary (1961)
  • †Bobby Ramirez (1972)
  • †Charlie Rich (1995)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6741 membres.
- En ligne, nous sommes 163 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
102 273 959
- Sélectionnez la langue de l'interface:


ARTICLES

› dans les archives    › par catégories

News
Dour Festival 2017 : dernière ligne droite
/ paru le 12/07/2017 /
Articles connexes
Article le plus lu du trimestre à propos de: News
Liens connexes
Options
Cette fois ça y est, l'attente est presque terminée pour les afficionados du Dour Festival qui rejoindront par milliers l'endroit de leur pèlerinage annuel dès l'ouverture du camping à 12h tapantes.

Les festivités débuteront quelques heures plus tard avec Binkbeats, l’attraction de cette soirée d’ouverture. Le Hollandais proposera en effet son interprétation toute personnelle d’une musique électronique qui n’en conserve pratiquement que le nom. Trois scènes seront en activité (dont le Dub Corner) avec en point culminant M.I.A., dont le set en tête d’affiche de la Last Arena vaudra à n’en point douter le détour.

Les jours suivants, plus de 220 groupes et artistes se succèderont sur les scènes d’un site réarrangé qui saluera l’avènement de la Caverne. Ce nouveau temple des guitares s’érigera en lieu et place de la Cannibal Stage. Parallèlement, le Labo confortera sa mission de défrichage au sens large du terme. Sans oublier la désormais classique Petite Maison dans la Prairie.

Il serait bien entendu fastidieux de détailler en quelques lignes une programmation aussi riche qu’éclectique et pertinente. Il est dès lors vivement conseillé aux festivaliers de télécharger l’application du festival (disponible sur App Store et Play Store) qui les aidera à planifier leur parcours musical tout au long des cinq jours de l’événement. Ceci dit, laisser place à l’improvisation et suivre un vent favorable semble bien souvent la manière la plus indiquée de faire des découvertes, surtout au Dour Festival.

Les retardataires peuvent toujours commander leur précieux sésame mais ils feraient bien de ne pas traîner car au train où vont les choses, certaines journées pourraient afficher sold out plus rapidement qu’il n’y parait. Il suffit de suivre ce lien pour être de la fête. Les autres n’auront plus que leurs yeux pour pleurer… ou lire nos articles illustrés la semaine prochaine.

En un mot comme en cent : Doureuuuh !

Partager sur :



  
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer.



AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium