Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

7 derniers jours:
Il n'y a pas d'article-phare pour les 7 derniers jours.
30 derniers jours:
Il n'y a pas d'article-phare pour les 30 derniers jours.

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Charles Edward Anderson Berry (1926)
  • Ronnie Bright (1938)
  • Russ Giguere (1943)
  • Laura Nyro (1947)
  • Gary Richrath (1949)
  • Keith Knudsen (1952)
  • Wynton Marsalis (1961)
  • Jaime Salazar (1965)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 58 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
108 542 470
- Sélectionnez la langue de l'interface:


ARTICLES

› dans les archives    › par catégories

News
Herman ''Ze German'' - Sa vie, son œuvre... en VF
/ paru le 08/11/2017 /
Jusqu'ici, l'histoire des Scorpions racontée sans tabous par Herman Rarebell dans son autobiographie "And Speaking of Scorpions..." (sortie en aout 2011) n'était accessible qu'aux anglophones. Grâce au travail de traduction effectué par Guillaume Gaguet, nous pourrons bientôt découvrir, en français, la version croustillante de la saga des Scorpions, vue par les yeux de celui qui fut le batteur/compositeur du groupe entre 1977 et 1995.

Guillaume Gaguet n'est pas un inconnu. En octobre de l'année dernière, ce fan ultime des Scorpions (NDR : il est, entre autres, l'animateur du Crazyscorps, le fan-club français officiel des Scorpions) nous avait présenté son superbe livre "Scorpions - 50 ans dans l'œil du cyclone" dans lequel il nous contait, en détail, les cinquante premières années l'aventure Scorpions. Le 20 novembre prochain, il nous présentera "En Parlant Des Scorpions", sa traduction française de l'autobiographie d' Herman "Ze German".

Nous le laissons vous présenter son travail :

Herman Rarebell a été le batteur des Scorpions entre 1977 et 1995, ce qui correspond globalement à l'âge d'or commercial du groupe. De là à dire que le succès du groupe est lié à la présence d'Herman, il n'y a qu'un pas que le batteur n'hésite pas à franchir dans son autobiographie, qui retrace l'intégralité de son parcours. Il faut dire que Herman a dès le début été plus qu'un simple exécutant, puisqu'il a pris part à l'écriture et à la composition de plusieurs dizaines de morceaux pour les Scorpions.

Très tôt, Herman a apporté une touche de légèreté dans la musique des Scorpions, en proposant des paroles crues, très orientées sur la libido, alors que les paroles de Klaus Meine étaient plutôt empreintes d'un certain amour courtois. Pour Herman, pas de romantisme, c'était sex, drugs et rock'n'roll, et il partage dans son autobiographie énormément d'anecdotes concernant le sexe et l'usage des stupéfiants. Herman est un hédoniste dont le comportement s'accorde parfaitement avec l'énergie débridée des années 80.

Dans son livre, Herman traite de tous les sujets. De son enfance en Allemagne de l'ouest jusqu'aux événements les plus récents de sa carrière, en passant bien sûr par ses 18 années passées au sein des Scorpions, qui sont illustrés par de nombreuses anecdotes. Herman a réussi à préserver sa candeur originelle, l'énergie de ses débuts, même si le livre est empreint d'un certain réalisme parfois désabusé. On y trouve également des réflexions fournies sur l'amour, le succès ou l'absence de succès, et sur les méandres qui peuvent amener un jeune musicien à sombrer dans l'alcoolisme et la drogue. C'est un témoignage drôle et émaillé de nombreux traits d'esprit, car Herman est bourré d'humour, mais aussi très touchant et empli de sagesse.

J'espère que les amateurs de la musique de Scorpions et de hard rock en général prendront autant de plaisir à lire cet ouvrage que j'en ai eu à le traduire. J'ai la chance d'être intime avec Herman depuis plus de 10 ans maintenant, et il est vraiment très heureux que son autobiographie connaisse une nouvelle vie sur le territoire français (et belge). "En Parlant Des Scorpions" c'est l'histoire d'un groupe, c'est aussi l'histoire d'un homme, mais c'est en substance l'histoire du rock, et de la victoire du culot et du talent face à l'adversité
.

Guillaume Gaguet

"En Parlant Des Scorpions" :

- Écrit par Herman Rarebell en collaboration avec Michael Krikorian
- Traduit en français par Guillaume Gaguet
- Sortie chez Camion Blanc le 20 Novembre 2017
- Précommande sur Amazon

Partager sur :



  
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer.



AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium