Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 368
7 derniers jours:
Back to Front 242
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 15-12-2017
› CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
› TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
› TJENS MATIC + PJDS (Leuven)
› LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
› DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
› Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
› Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
› IDYL (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)
20-12 Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
20-12 KAPITAN KORSAKOV + BRUTUS + COCAINE PISS (Gent)
20-12 TRICKY (Liège)
20-12 OATHBREAKER + UNIVERSE + NEWMOON (Bruxelles)
21-12 DIO RETURNS (Borgerhout)
21-12 The IMAGINARY SUITCASE (Bruxelles)
21-12 TRIGGERFINGER (Charleroi)
21-12 The VAN JETS + EQUAL IDIOTS (Bruxelles)
21-12 Scott GILMORE + Cate KENNAN (Bruxelles)
21-12 AKA MOON + De BEREN GIEREN (Sint-Niklaas)
22-12 SOULWAX (Merksem)
22-12 CONDOR GRUPPE (Gent) **REPORTÉ**

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • John Hammond (1910)
  • Cindy Birdsong (1939)
  • †Thomas "Fats" Waller (1943)
  • Carmine Appice (1946)
  • Paul Simonon (1955)
  • Nick Beggs (1961)
  • Mark Jansen (1978)
  • †Rufus Thomas (2001)
  • †Davy Graham (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 168 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 396 952
- Sélectionnez la langue de l'interface:


ARTICLES

› dans les archives    › par catégories

Concerts: compte-rendu
Le barde anglais Peter Perrett au Witloof Bar
/ paru le 27/11/2017 /
Article le plus lu du trimestre à propos de: Concerts
Liens connexes
Options
C'est dans les entrailles du Botanique que se produisait Peter Perrett, ex-Only Ones, venu présenter son dernier opus solo "How the West was won", magnifique album sorti en juillet dernier et malheureusement passé inaperçu. Un opus qui nous ramène vers d'autres grandes figures comme Lou Reed et aussi une autre époque !

Que fait-on quand on sait qu'un des plus grands noms du rock pop britannique passe à deux pas de chez vous ? On répond présent. Car vous m'auriez demandé qui était Peter Perrett il y a un an, j'aurais été bien incapable de répondre. C'est l'audition de son dernier LP dans le rayon disque d'une grande chaine de magasin belge qui a changé la donne. Une voix blues, trainante, aigüe et grave à la fois, des accords de guitare ronronnants dans la pure tradition rock... Tout cela se vérifiait ce soir au Botanique. Un set carré, sans fausse note, laissant une large place au dernier album, mais également à d'autres tirés de sa carrière avec les Only Ones, groupe né à Londres en 1975 mais dont l'élan fut stoppé net au début des années 80, lorsque les drogues eurent raison du groupe.

Le concert est porté à bout de voix par le chanteur, entouré par ses deux fils, l’un James Perrett à la guitare, l’autre Peter Perrett Jr à la basse, par une brillante et jolie violoniste Jenny Maxwell et une non moins jolie claviériste au déshabillé résille irrésistible Lauren Moon. Perrett est lui-même vêtu comme un vieux punk: noir intégral, cheveux corbeau et veste serrée.

Une vingtaine de titres sont joués, et deux rappels. Tout cela pour quelques poignées d’euros, ce qui me permettra d’acquérir en prime le dernier album en vinyle. Décidément, ce Pierre Perret là, on en redemande!

- Peter Perrett "How The West Was Won"

Partager sur :



  
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer.



AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium