Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 25-02-2018
› CARNIFEX + OCEANO + AVERSIONS CROWN + DISENTOMB (Hasselt)
› Ry X and BRUSSELS PHILARMONIC SOLOISTS + Hannah EPPERSON (Bruxelles)
› IAMX (Liège)
› The MOLOCHS + Danny BLUE and The OLD SOCKS (Leffinge)

Les 7 prochains jours:
27-02 HERE LIES MAN (Bruxelles)
27-02 Brian FALLON and The HOWLING WEATHER + Dave HAUSE (Antwerpen)
27-02 CINDY WILSON (Gent)
27-02 JAWHAR (Bruxelles)
27-02 ELBOW (Merksem)
28-02 REX ORANGE COUNTY (Bruxelles)
28-02 FUGU MANGO + ELBI (Bruxelles)
28-02 FRANZ FERDINAND + The VACCINES (Bruxelles)
28-02 PUBLIC ACCESS TV (Hasselt)
28-02 Lee RANALDO BAND + Chris FORSYTH and The SOLAR MOTEL BAND (Gent)
28-02 KING GIZZARD and The LIZARD WIZARD + MILD HIGH CLUB (Gent)
01-03 The LIGHTHOUSE (Leuven)
01-03 IAMX (Sint-Niklaas)
01-03 Alice BOMAN (Bruxelles)
01-03 The GLORIOUS SONS (Bruxelles)
01-03 CRADLE OF FILTH + MOONSPELL (Borgerhout)
01-03 IBEYI (Bruxelles)
01-03 DEATH FROM ABOVE + LE BUTCHERETTES (Bruxelles)
02-03 TUBELIGHT (Leuven)
02-03 BACK OF SEADOGS (Liège)
02-03 The IMAGINARY SUITCASE (Woluwé-St-Lambert)
02-03 CUSTOMS (Leuven)
02-03 Randy NEWMAN (Antwerpen) **ANNULÉ**
02-03 Phil CAMPBELL and The BASTARD SONS (Hasselt)
03-03 DEREK and The DIRT (Gent)
03-03 Randy NEWMAN (Antwerpen) **ANNULÉ**
03-03 JD McPHERSON + Charley CROCKETT (Sint-Niklaas)
03-03 MACHIAVEL (Bruxelles)
03-03 DOOL + HARAKIRI FOR THE SKY (Vosselaar)
03-03 LA JUNGLE (Kortrijk)
03-03 KING DALTON (Bruxelles)
03-03 WACKEN OPEN AIR CONTEST: METAL BATTLE SEMI-FINAL (Roeselare)
04-03 OBITUARY (Vosselaar)

Mois en cours:
Février 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728 


Anniversaires

  • George Harrison (1943)
  • Elkie Brooks (1948)
  • Stewart Wood (1957)
  • Mike Peters (1959)
  • Michael Stolt (1964)
  • †Edward Patten (2005)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 135 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
108 613 194
- Sélectionnez la langue de l'interface:


ARTICLES

› dans les archives    › par catégories

Concerts: compte-rendu
The Witch Queen of Pumarosa
/ paru le 21/01/2018 /
Articles connexes
Article le plus lu du trimestre à propos de: Concerts
Options
Perché au deuxième étage de l'ancienne bibliothèque de Gand reconvertie récemment en laboratoire culturel, le Nest a été le théâtre de notre première sortie officielle de l'année ce mardi 16 janvier. Sur scène, les prometteurs Pumarosa.

Il n’aura fallu qu’un single (l’imparable "Priestess") et une prestation exemplaire en support de Glass Animals au Bota en novembre 2016 pour catapulter les Londoniens dans la catégorie big next. Big Next, c’est également le nom générique des soirées pendant lesquelles Democrazy invite de jeunes groupes au potentiel certain à se produire devant un public de curieux. Et avec "The Witch", un premier album consistant, il va sans dire que Pumarosa constituait un morceau de choix.

Soyons honnêtes, sans le charisme et la personnalité de la fluette chanteuse Isabel Munoz-Newsome, ils n’en seraient certainement pas là. Non contente de monopoliser les regards avec sa chevelure blonde bouclée et ses pas de danse théâtraux, elle régale les tympans d’une voix plaintive à la Kazu Makino ("Cecile"), glaciale à la Siouxsie ("Snake") ou new wave à la Debbie Harry ("Honey") mais toujours assurée et la plupart du temps une guitare entre les mains.

Si l’on excepte le batteur relativement discret, les membres du groupe ne sont pas du genre à passer inaperçus. D’un point de vue vestimentaire à l’instar du bassiste et de son hoodie, musical via le claviériste d’origine asiatique qui se fendra d’un solo de saxo de temps à autre ou des deux à la fois comme l’excellent guitariste qui se produit en pantalon de l’armée.

Les parties sinistres de ce dernier vont d’ailleurs magnifier un environnement par moments sombre qu’une basse pesante accentuera sans pour autant tomber dans la déprime ("Barefoot", "Lion’s Den"). Au contraire, le groovant "Red" illuminera leur set alors que de légères influences électroniques renverront à du Röyksopp modéré ("Dragonfly"). Et que dire de "Priestess", le hit susmentionné parfaitement construit en crescendo pendant lequel la blondinette deviendra complètement folle et communiquera son irrésistible envie de bouger à un Nest conquis.

C’est en brassière rose que la chanteuse reviendra pour des rappels entamés avec "Hothouse", une cover de The Sound quasi plus post punk que l’originale avant un grungy "My Gruesome Loving Friend" qui ponctura les débats de décoiffante manière. Bizarrement, plutôt que de venir ensuite à la rencontre du public, les musiciens s’attelleront à directement ranger leur matos sur scène. La raison ? Il n'avaient plus de merchandising en stock. Déjà la rançon de la gloire…

Partager sur :



  
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer.



AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium