Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 21-01-2018
› NOYADES + MONOTROPHY + ZOZO VIOLENTA (Bruxelles)
› BRIDES OF LUCIFER (Bruxelles)
› ZIMMERMAN (Gent)
› Josephine FOSTER and Seijiro MURAYAMA (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
22-01 Lee BAINS III and The GLORY FIRES (Bruxelles)
22-01 The SCANERS (Bruxelles)
22-01 DEER TICK (Bruxelles)
23-01 Lina TULLGREN (Liège)
23-01 Roland DACOS (Liège)
23-01 DEPEDRO (Leuven)
23-01 SEPTICFLESH + INQUISITION + ODIOUS (Vosselaar)
24-01 STEREOPHONICS + Ales FRANCIS (Bruxelles)
24-01 Mathilde RENAULT (Bruxelles)
24-01 ARCH ENEMY + WINTERSUN + TRIBULATION + JINJER (Borgerhout)
24-01 Natalie PRASS + Nilüfer YANYA + Daniel BLUMBERG (Bruxelles)
25-01 TANAE (Liège)
25-01 ALPHA WHALE + GALAKTICA (Bruxelles)
25-01 LE SINGE BLANC + DON VITO + The MARY HART ATTACK (Bruxelles)
25-01 A. SAVAGE + Jack COOPER (Gent)
25-01 36 CRAZYFISTS + 68 + ALL HAIL THE YETI (Bruxelles)
26-01 BERTIER + Kouzy LARSEN (Ittre)
26-01 STARCRAWLER (Bruxelles)
26-01 ZOMBIE ZOMBIE + CAMERA + CAPELO (Bruxelles)
26-01 The SONICS + The ERROR TEAM (Kortrijk)
26-01 GLORYHAMMER + CIVIL WAR + DENDERA (Vosselaar)
26-01 BARELY AUTUMN (Bruxelles)
27-01 The SONICS + The GOON MAT and LORD BERNARDO (Liège)
27-01 BOMBERBATZ + KHOHD (Liège)
27-01 Omar SOULEYMAN + Gan GAH (Bruxelles)
27-01 NOTHING BUT THIEVES + The XCERTS + AIRWAYS (Borgerhout)
27-01 LIIMA + SHY DOG (Bruxelles)
27-01 TRIO CISCO HERZHAFT (Liège)
27-01 Romain HUMEAU (Ittre)
28-01 THE SOUND OF THE BELGIAN UNDERGROUND (Bruxelles)
28-01 Adrian CROWLEY + Nadine KHOURI (Bruxelles)

Mois en cours:
Janvier 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 


Anniversaires

  • Snooks Eaglin (1936)
  • Ritchie Havens (1941)
  • Edwin Starr (1942)
  • Billy Ocean (1950)
  • †Jackie Wilson (1984)
  • †Champion Jack Dupree (1992)
  • †Colonel Tom Parker (1997)
  • †Charles Brown (1999)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6824 membres.
- En ligne, nous sommes 178 lecteurs, dont 2 membres.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 767 445
- Sélectionnez la langue de l'interface:


ARTICLES

› dans les archives    › par catégories

Concerts: compte-rendu
THE BELLRAYS le 3 mai à l'Orangerie du Botanique
/ paru le 05/05/2005 /
Chronique(s)
Articles connexes
Article le plus lu du trimestre à propos de: Concerts
Liens connexes
Options
Aller à un concert des BellRays, c'est se prendre une claque rock'n'soul en pleine gueule, assister à une démonstration de puissance tant de la part de la chanteuse que des trois musiciens, tous plus déments les uns que les autres…

Mais revenons au début de la soirée… Qui commencera fort mal, comme pour confirmer d'autant plus que les groupes suivants sont géniaux! Le duo Cool Kleps doit être le groupe le plus ringard et mauvais que j'aie vu de ma vie, je ne vais pas m'étendre sur leur cas par peur d'être trop méchant… Ceux-là ont dû se dire en voyant le succès des White Stripes qu'ils pourraient y arriver aussi, mais ils ont malheureusement oublié le talent qui était sensé accompagner la musique…

Heureusement, les brittons du groupe suivant rehausseront nettement le niveau, avec un rock'n'roll très frais et entrainant. Les 4 gars d'Eastern Lane ont vraiment l'air d'être contents d'être là (sauf peut-être le second guitariste qui a tiré une tronche pas possible tout le concert durant…), et leurs airs d'adolescents (je ne leur donnerais pas beaucoup plus que 18 ans de moyenne d'âge…) ne les empêchent pas, loin de là, de nous balancer des chansons matures et souvent dansantes sinon très touchantes. Le génial accent british du chanteur, qui lui donne des faux airs de Johnny Rotten, se fait d'autant plus remarquer sur les chansons où il se taille la part du lion, telles "I Said Pig On Friday", et se donne des airs de taré – un vrai showman, quoi… A noter, le bref intermède au piano où il retrouve toute sa timidité, les fins abruptes et inattendues des deux chansons le rendent encore plus émouvant… Quelques provisions au bar avant de se retrouver face à ce qui se confirmera être un phénomène: The BellRays. Intro tout en puissance par le titre Voodoo Train, où d'emblée Lisa Kekaula, la chanteuse noire, nous fait profiter de son timbre de voix exceptionnel. Tous les musiciens sont plus emballés l'un que l'autre, la chanteuse occupe toute la scène en nous faisant bien comprendre que, ce soir, c'est nos culs qu'il faut bouger, et en effet tout le monde la suit. Le bassiste a dû être croisé génétiquement à un pois sauteur, tandis que le guitariste nous montre toute sa puissance derrière le son très garage de sa guitare. Le batteur, quant à lui, n'hésite pas à balancer un groove incroyable, et le tour est joué… C'est parti pour une heure et demie de pur rock'n'roll, crade et sexy, avec des chansons allant droit au but - sauf quand la chanteuse se décide un sermon improvisé en fin de chanson… Le temps passe à une vitesse incroyable, et quand le dernier rappel – un "Highway to Hell" meilleur que l'original – finit, on en veut toujours plus… N'hésitez pas à aller voir les autres photos dans la galerie photos… Eastern Lane The Bellrays

Partager sur :



  
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer.


VOS COMMENTAIRES

MM
le 05/05/2005 (Profil Utilisateur | Envoyer un message)
Excellent, Kevin ! C'est comme si on y était.

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium