Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 27-04-2017
› PORCH + SECTS TAPE (Bruxelles) **ANNULÉ**
› JAPANDROIDS + DASHER (Bruxelles)
› STUFF. + Elko BLIJWEERT (Bruxelles)
› HYDROGEN SEA + SCHADUWLAND (Kortrijk)
› BRUTUS + HYPOCHRISTMUTREEFUZZ + The GURU GURU (Leuven)
› TRUE WIDOW + PONTIAK + KING WOMAN (Bruxelles)
› YODOK III + BARST + A-SUN AMISSA (Borgerhout)

Les 7 prochains jours:
28-04 MATMATAH (Bruxelles)
28-04 MESH (Kortrijk)
28-04 SCHOOL IS COOL (Bruxelles)
28-04 Joe BONAMASSA (Merksem)
28-04 BLUES GOOD TIME ROLLERS (bruxelles)
28-04 ECSTATIC VERSION (Liège)
28-04 SEEFEEL + LE JOUR DU SEIGNEUR + SHAKMAT MODULAR (Bruxelles)
29-04 Letizia ONORATI (Bruxelles)
29-04 Beverly JO SCOTT (Verviers)
29-04 Kirk FLETCHER (Liège)
29-04 Joe GODDARD (Bruxelles)
29-04 NOSTROMO + HANGMAN'S CHAIR + HARPIAS NIGHT (Bruxelles)
29-04 OZARK HENRY (Bruxelles)
29-04 HOOVERPHONIC (Gent)
29-04 OSCAR AND THE WOLF (Merksem) **REPORTÉ**
29-04 STUFF. + GLASS MUSEUM (Liège)
30-04 OSCAR AND THE WOLF (Merksem) **REPORTÉ**
30-04 Stefan GILLIS + NOMMO (Bruxelles)
30-04 Uli Jon ROTH (Roeselare)
30-04 LA VIERGE DU CHANCELIER ROLIN + FRIENDS (Bruxelles)
30-04 CIVIL WAR + NIGHTMARE (Kortrijk)
30-04 EX-CULT + JAPANS (Bruxelles)
30-04 ELECTRIC GUEST + LIGHTHOUSING (Bruxelles)
01-05 The JAPANESE HOUSE (Borgerhout)
01-05 Uli Jon ROTH (Genk)
01-05 ROOTS AND ROSES FESTIVAL (Lessines)
01-05 NEEDLE AND THE PAIN REACTION (Bruxelles)
01-05 DEREK and RENAUD VS t’HOOFT and RIMBAUD (Herzele)
02-05 Thomas DYBDAHL + Brooke SHARKEY (Antwerpen)
02-05 ST. GRANDSON + Emil LANDMAN (Leuven)
03-05 VOK + SCHADUWLAND (Gent)
03-05 The VON DEAD + COVERBALLS (Louvain-la-Neuve)
03-05 DAAN (Gent)
03-05 Valerie JUNE + Will VARLEY (Bruxelles)
03-05 The CONFORMISTS + PRAIRIE + ALONE (Bruxelles)
03-05 TOUNDRA (Borgerhout)
03-05 Felix PALLAS + RHINOS ARE PEOPLE TOO (Bruxelles)
04-05 LITTLE HURRICANE (Bruxelles)
04-05 DAAU + LE TON MITE (Liège)

Mois en cours:
Avril 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930


Anniversaires

  • Jerry Mercer (1939)
  • Cuba Gooding (1944)
  • Pete Ham (1947)
  • Ann Peebles (1947)
  • Kate Pierson (1948)
  • Clive Taylor (1949)
  • Ace Frehley (1951)
  • Wally Palmar (1953)
  • Sheena Easton (1959)
  • Marco Pirroni (1959)
  • Bob Coombes (1972)
  • †Al Hirt (1999)
  • †Morris Pert (2010)
  • †Guy LeBlanc (2015)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6685 membres.
- En ligne, nous sommes 137 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
100 100 968
- Sélectionnez la langue de l'interface:


ARTICLES

› dans les archives    › par catégories

Concerts: compte-rendu
KORN fait bouillir la Lotto Arena
/ paru le 04/02/2008 /
En ce lundi 28 janvier 2008, les nombreux fans de Korn se sont retrouvés à la Lotto Arena de Anvers. Mais avant de voir leur chouchou, ils ont dû patienter deux bonnes heures car deux groupes assuraient la première partie du show. Un peu beaucoup sans doute.

Premier étonnement, si la foule était assez nombreuse et même très touffue dans le bac central, le concert n'était pas sold out. Etonnant pour un groupe comme Korn. Mais les fans les plus acharnés s'y étaient donnés rendez-vous. Ils ne voulaient manquer cela sous aucun prétexte. Le public était donc tout acquis aux stars américaines dont le dernier opus "Untitled" nous avait particulièrement séduit. Mais voilà il nous faudra patienter avec Deathstars et Flyleaf.

Les premiers à grimper sur scène seront les Suédois de Deathstars. Le light show fut inexistant. Ils étaient juste baignés de rouge durant tout leur set assez dur, bruyant même, pour finalement pas grand-chose. Le groupe fait un métal aux tons parfois industriels. Nous cherchons le claviériste... pourtant on entend bien les claviers... mais il n'y en a pas. En fait tous leurs morceaux démarrent par des claviers, la batterie emboîte le pas pour donner le tempo et le groupe commence. Les parties de claviers sont en fait en playback. Voilà quelque-chose de très regrettable. Le chanteur grogne et vocifère sur des titres somme toute très semblables. Peu d'intérêt donc et on trépigne d'impatience jusqu'à ce que cela se termine.

Il est déjà plus de 21h et Korn se fait attendre. Le second groupe est Flyleaf. Ils viennent du Texas et le moins que l'on puisse en dire est que la première partie de leur nom leur colle bien à la peau. Oui, ils volent dans tous les sens. Le bassiste particulièrement saute un peu partout d'un bout à l'autre de la scène. Un escabeau est même placé spécialement pour recevoir ses nombreux élans. Il grimpera également sur le sommet de la colonne de baffles situées à près de trois mètres pour en sauter, et cette fois-ci ne retombant pas aussi bien... Mais, "même pas mal !" se redresse pour continuer de plus belle. Ici, c'est une chanteuse qui tient le devant de la scène. Son nom ? Lacey Mosley. Elle entre bien dans le moule metal female vocal avec un chant aux tons déprimants mais jamais lassant. D'ailleurs elle se prosterne souvent sur le sol. Le groupe a enregistré son premier album en 2005. Ils sont jeunes et ont donc l'avenir devant eux. Ils mettent l'ambiance dans la salle avec des titres bien plus diversifiés que Deathstars et bien plus fouillés aussi. Le public répond positivement par des applaudissements bien mérités. Le light show sera également présent cette fois. Le groupe est donc soutenu pas un côté visuel très bon, tout comme le son. Le seul regret sera leur départ assez direct de la scène sans un au revoir. Il est vrai qu'il est vraiment temps de passer aux choses sérieuses.

Il est déjà plus de 22h quand enfin, avec "Intro" en fond, les artistes se mettent en place dans la pénombre. Disposés de façon pyramidale, on trouve au sommet la batterie avec sur les flancs gauche et droit respectivement un percussionniste et le claviériste, tous deux assurant les backings vocals. A la base, s'ajouteront deux guitaristes, le bassiste et Jonathan Davis en kilt ! Korn a pris place. Malgré la voix en retrait durant les deux premiers titres, nom de dieu (ouch, je blasphème!) la foule est déchaînée et ce n'est que la mise en bouche... Sûr qu'elle attendait cela avec impatience et la récompense est là! Le show est superbe avec un jeu de faisceaux lumineux style laser tout aussi captivant que la musique. A un moment Jonathan sera dans une pyramide lumineuse tel un archéologue en fouilles de vestiges passés, se confrontant à un autre moment à des faisceaux lasers en guise de barreaux lui tournant autour. Un spot éclairant le dos du batteur fait apparaître chaque mouvement en ombre portée par une stimulation lumineuse à l'instar d'ailes de chauve-souris.

Ils joueront des morceaux du dernier album, dans des versions parfois bien modifiées, mais également des titres bien connus par leurs fans qui tous ensemble démontrent leur passion au point d'en apprendre les paroles par coeur. L'ambiance est chaude dans la cuvette et aux balcons les troupes se pressent, les gardes se montrent vigilants en bord de scène. Davis n'a pas son pareil pour soulever le public. Les fuck pleuvent aussi dru qu'une bonne drache sur un désert aride. Jonathan Davis montre sa capacité d'expirer avec force en s'adonnant au jeu d'une cornemuse pour n'en sortir que deux bien pauvres notes mais ceci semble suffisant pour la foule applaudissant la moindre idée... Le claviériste a pris de l'ampleur avec le dernier opus. D'ailleurs c'est sans doute sur cet album qu'il a le plus peaufiné ses interventions et cela se sent aussi en live même si l'énergie des guitares et de la section rythmique prennent nettement le dessus par rapport à l'album.

Au premier et unique rappel, les balcons offrent une vue des arènes quasi magistrale. Image brumeuse de sommets de têtes dressant leurs bras tels des pions soldats, masse arborant des tons bruns, ceux d'une tempête de sable. Korn revient rapidement sur scène redressant devant cette foule leur structure pyramidale.

Korn a donné un excellent concert ce soir-là et le public l'a compris leur faisant une ovation aux rappels au point qu'ils avaient du mal à partir. En attendant un DVD de cette tournée, rabattez-vous sur le tout grand "Untitled" qui est quand même un des meilleurs albums de l'année 2007.

Le Rédac' Chef
Les autres photos de
Deathstars | Flyleaf | Korn
Photos © 2008 Stéphane Odent

Partager sur :



  
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer.



AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium