Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bruce Johnston (1944)
  • Gilson Lavis (1951)
  • Margo Timmins (1961)
  • Michael Ball (1962)
  • Laurence Colbert (1970)
  • †John Entwistle (2002)
  • †Robert Dwayne Womack (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6732 membres.
- En ligne, nous sommes 159 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
101 671 935
- Sélectionnez la langue de l'interface:


ARTICLES

› dans les archives    › par catégories

Concerts: compte-rendu
Joe SATRIANI au Cirque Royal
/ paru le 02/06/2008 /
Satch était de retour en Belgique ce mercredi 28 mai. La salle du Cirque Royal était bien remplie pour accueillir celui qui demeure la référence en matière de guitare rock. Il venait aussi nous présenter son tout dernier album.

La première partie était assurée par Ned Evett dont la particularité consiste à jouer sur une guitare fretless avec une touche en verre. Sous la formule du trio, il propose un blues rock (un peu trop) inspiré de Jimi Hendrix dans la gestuelle. C'était pas mal et en tout cas assez étonnant.

A 21h20, le maître entre en scène sur "I Just Wanna Rock", extrait de son dernier album "Professor Satchafunkilus and the Musterion of Rock" chroniqué il y a peu. Côté show on pouvait apprécier un fond de scène en LED sur lequel défilaient diverses images, fondus et effets de lumières. Après un deuxième extrait de ce dernier album, le classique "Satch Boogie" a mis tout le monde dans l'ambiance, suivi de "Ice 9" (si ma mémoire est bonne) et "Flying In A Blue Dream". Joe était accompagné de Jeff Campitelli à la batterie (qui l'accompagne depuis un bout de temps déjà, aussi bien en studio que sur scène), de Galen Henson à la guitare rythmique, et surtout de Stu Hamm à la basse. Leur collaboration remonte à plus de vingt ans déjà, et ça se voit car leur complicité est parfaite.

La setlist de la soirée était surtout un condensé des meilleurs chansons de la carrière de Satriani, avec peu de titres de la période se situant entre "The Extremist" (1992) et "Super Colossal" (2006). On y a retrouvé "Ghosts", "One Big Rush", "Motorcycle Driver", "Cryin", "The Mystical Potato Head Groove Thing", "Always With Me, Always With You", et j'en passe. Le son était impeccable et le contact avec le public aussi. Stu Hamm a eu son espace pour un solo très intéressant et varié. Petite improvisation sur "Happy Birthday" en l'honneur du roadie guitare de Satch également. Juste après le solo de basse, il y a eu un léger tassement l'espace de 2-3 morceaux un peu répétitifs, mais c'est peu eu égard à la durée totale du concert.

Les rappels ont débuté sur "Crowd Chant" pour enchaîner sur "The Extremist" et un dernier classique dont le nom m'échappe. Les musiciens ont eu droit à une standing ovation pour la qualité du concert. Et il est vrai qu'ils ont été généreux car la prestation a duré 2h10 en total. Si je compte bien, c'était la cinquième fois que je voyais l'artiste, et ce concert était un des meilleurs. Merci Joe.
Les autres photos de
Joe Satriani | Ned Evett
Photos © 2008 Jean-Luc Cruwels

Partager sur :



  
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer.



AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium