Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 146 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 433 436
- Sélectionnez la langue de l'interface:


ARTICLES

› dans les archives    › par catégories

News
Le jazz belge pleure la disparition de Pierre VAN DORMAEL
/ paru le 04/09/2008 /
Article le plus lu du trimestre à propos de: News
Liens connexes
Options
Le guitariste et compositeur Pierre Van Dormael a perdu son combat contre le cancer et est décédé ce mercredi 3 septembre. Il avait 56 ans.

Né à Uccle en 1952, ce musicien discret, aux talents multiples, a fait partie de la nouvelle vague du jazz belge. Il avait étudié au Berklee College of Music à Boston.

Aussi à l'aise dans le milieu pop que dans le jazz, le frère de Jaco Van Dormael (Toto le Héros) a influencé toute une génération de jeunes loups du jazz belge : Stéphane Galland, Fabrizio Cassol et Michel Hatzigeorgiou (de Aka Moon) notamment. Il était guitariste du Nasa Na Band, le précurseur du trio jazz-rock le plus révolutionnaire de nos contrées.

En 1988, il fait partie du James Baldwin Project avec David Linx ou Deborah Brown aux vocals et d'autres pointures telles que Slide Hampton ou Diederick Wissels.

Il est également co-fondateur de L'Ame des Poètes avec Pierre Vaiana et Jean-Louis Rassinfosse. Ils sortiront les albums "L'Ame des Poètes" et "L'Eté Indien".

On ne compte plus ses collaborations dans le monde du jazz ou du blues : Kevin Mulligan,Marc Lelangue, Philippe Catherine,Manu Hermia, Octurn, ... Il composa la B O de "Toto le Héros" et du "Huitième jour", longs métrages de son frère Jaco.

Son album "Vivaces" sorti en 2001 est catalogué masterpiece : une complexité rythmique, mixée à des mélodies suaves et des sons ramenés d'un séjour au Sénégal. Il enregistrera d'ailleurs un album avec la kora de Soriba Kouyaté.

En 2007, il reçoit le Django d'Or du talent confirmé, plus haute récompense jazz en Belgique, prix qui lui vaut de jouer avant Herbie Hancock au Gent Jazz Festival cet été. Ce sera la dernière fois que j'assisterai à un de ses concerts.

Les funérailles se dérouleront ce mardi 9 septembre à l'église St Pierre de Waterloo.
Le mot de la fin au pianiste Jef Neve : Salut Pierre!

Partager sur :



  
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer.



AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium