Channel Zero au Zik-Zak
Date: 14/12/2017 à 00:00
Catégorie: Concerts

En ce mois de décembre, la légende du métal belge Channel Zero a entamé une tournée nationale afin de promouvoir son dernier (et bon) album «Exit Humanity» disponible depuis novembre dernier. Bruxelles, Anvers, Gand, Louvain, Hasselt, Courtrai, Liège et... Ittre (!) figurent au menu, en plus d'une escapade en territoire batave (Utrecht).

Ayant volontairement choisi la date brabançonne car la plus proche de mon domicile ce dimanche 10 décembre, c'est aussi pour moi l’occasion de découvrir le Zik-Zak de Ittre inauguré en 2016 : situé dans un zoning, accueil chaleureux et bon enfant, acoustique très correcte. Sans doute la salle la plus petite de cette tournée pouvant accueillir +/- 240 personnes. C'est un public principalement quadra (voir plus pour certains) qui se presse devant la scène et remplit bien l'espace.

King Hiss, groupe de stoner aux légères touches sludge et hardcore a l’honneur d’ouvrir les hostilités. Une excellente surprise, tant la bande ouest-flandrienne maîtrise son sujet. Riffs sabbathiens et un style général rappelant les débuts de Kyuss, le tout mené par un chanteur d'exception (Jan Caudron) dont le timbre évoque parfois le regretté Chris Cornell.

Le public apprécie et réagit positivement au groupe qui le mérite amplement.

Vers 21h15, Channel Zero débarque sur scène de manière très décontractée. Première surprise: la présence d'un second guitariste permanent pendant tout le show, ce qui n'est plus arrivé depuis 1992. Cela permet de tonifier le son et surtout de soutenir Mikey Doling dans ses soli. Je m'attendais à ce que l'excellent premier titre du dernier album («Blood Letters») démarre le show, mais c'est avec «Dark Passengers» de l'album précédent («Kill All Kings») que Franky et ses acolytes attaquent la soirée. Vient ensuite «Ammunition» de «Feed 'Em With a Brick» (2011), choix curieux quand on sait qu'un hymne comme «Run WTT» sera absent de la setlist. Pas grave, les titres s'enchaînent et les deux premiers classiques («Fools Parade» et «Unsafe») font monter l'ambiance d'un cran.

Une ambiance très familiale d'ailleurs. Les musiciens semblent ravis de repartir sur les routes et heureux d’être là. Cette bonne énergie est communicative et le public le rend bien. Franky ironise sur les "flamoutches" du groupe et s'exprime presqu'exclusivement en français avec humour.

Vocalement, il est en forme et ne montre aucune faiblesse même si avec beaucoup d'expérience et de professionnalisme le frontman interprète certains classiques dans une tonalité différente.

Finalement «Exit Humanity» est bien représenté (six extraits), promotion de l'album oblige. Outre «Blood Letters», les magnifiques «Wish You Well» et «Let The Games Begin» sortent du lot.

Franky profite de la présence de la propriétaire de la plus célèbre boutique rock/métal de Bruxelles, à savoir Annick, pour la faire monter sur scène et lui rendre hommage. Nous avons même droit à un concours de beuverie entre les membres des deux groupes à l'affiche (boire une bière le plus vite possible) remporté par un membre de King Hiss. La récréation continue quand, deuxième surprise de la soirée, Channel Zero se lance dans une interprétation très correcte d' «Aces High» d’Iron Maiden! Important à souligner car ayant vu le groupe environ 30 fois depuis 1992, je ne me souviens avoir été témoin d'une seule reprise de leur part. Le titre est interrompu avant le refrain et Franky annonce «Bad To The Bone».

La fin du concert est dantesque : «Help», «Suck My Energy» et...nouvelle surprise et reprise, mesdames et messieurs prenez un bon vieux «Raining Blood» de Slayer in your face ! Dans la fosse, les plus téméraires font revivre le mosh pit tel qu'il se pratiquait en 1986.

Enfin, c'est l'impressionnant «Black Fuel» qui clôture le set en beauté avec un Franky joueur qui fait le tour de la salle et Tino debout sur les fans massés devant la scène.

Malgré la petite déception de ne pas avoir mis à profit la présence de deux guitaristes pour jouer quelques titres des deux premiers albums, la foule est conquise et on ne peut que remercier Channel Zero de toujours exister et d’être en forme.

Liste des morceaux :
  1. Dark Passenger
  2. Ammunition
  3. Hot Summer
  4. Fool's Parade
  5. Unsafe
  6. Heroin
  7. Blood Letters
  8. Exit Humanity
  9. Let the Games Begin
  10. Aces High (Iron Maiden)
  11. Bad To The Bone
  12. Dashboard Devils
  13. No More
  14. Wish You Well
  15. Mental Breakdown
  16. Refugee
  17. Help
  18. Suck My Energy
  19. Raining Blood (Slayer)
  20. Black Fuel


Nicolas LHOIR


Cet article provient de Music in Belgium
http://www.musicinbelgium.net/pl

L'URL de cet article est:
http://www.musicinbelgium.net/pl/modules.php?name=News&file=article&sid=15915