The LIBERTINES au Botanique, le 16/09/2004
Date: 20/09/2004 à 14:15
Catégorie: Concerts

16 septembre 2004. L’Orangerie du Botanique. Un moment que j’attendais depuis longtemps: je vais enfin voir les Libertines !

Je savais d’avance que Pete Doherty (si ce nom ne vous dit rien, faites un tour dans les archives, un peu de lecture vous attend!) ne viendrait pas, mais j’espérais quand même secrètement qu’un coup de tête ou une soudaine réconciliation le ferait venir… 20h30, les Libertines arrivent sur scène, et mes craintes sont confirmées: il n’est pas venu… C’est Anthony Rossomando qui le remplace à la guitare, avec beaucoup de talent…

Le concert commence en trombe par le single Don’t look back into the sun à la structure "classique" des Libertines: intro et refrains plein d’énergie et couplets nettement plus intimistes… La voix de Carl Bârat en a certainement fait tomber plus d’une, malheureusement, la plupart des chansons étant co-chantées par Pete sur les albums, sa voix d’alcoolique illuminé manquante se fait désirer par moments, mais John Hassal, le bassiste et Anthony Rossomando assurent les backing vocals les plus importants…

Les chansons s’enchaĂ®nent Ă  un rythme hallucinant, la quasi-totalitĂ© de Up In Brackets y passe (11 chansons sur 12), ainsi que les meilleurs moments du second album (pourquoi pas plus? Certaines chansons Ă©voqueraient-elles des souvenirs trop douloureux Ă  Carl?). Le groupe est solidaire, la puissance de frappe de Gary Powell donne Ă  l’ensemble une puissance phĂ©nomĂ©nale (on lui laisse l’occasion de le dĂ©montrer Ă  l’occasion de quelques intros fracassantes…), et le groupe n’hĂ©site pas Ă  mettre encore plus le public dans sa poche par quelques phrases en français… « Comment ça va? Formidable! Tout est fantastique alors! ». Un des moments fort du concert: Boys in the band, introduit longuement et progressivement jusqu'au riff d'intro que tout le monde accueille avec enthousiasme...

Après environ 1h de concert, le groupe revient pour trois rappels, et termine en beauté par le fantastique What became of the likely lads, chanson autobiographique sur les histoires récentes du groupe, puis clos le concert par I get along, dont le refrain promet de nous rester en tête au moins quelques heures...

On sort convaincus, le groupe a vraiment été à la hauteur… On n'a pas eu un moment de répit (ou presque: seul "relâchement" sur la face B Plan A...) et les chansons ont pris toute la salle jusqu'aux tripes. Espérons juste que les ennuis du groupe ne vont pas l’empêcher de continuer sa route, ils ont encore quelques très bons albums à nous fournir…

Setlist :

  • Don’t look back into the sun +
  • Horrorshow °
  • Up in brackets °
  • Vertigo °
  • Can’t stand me now *
  • Begging °
  • Death on the stairs °
  • Road to ruin *
  • Time for heroes °
  • Plan A +
  • The ha ha wall *
  • Last post on the bugle *
  • Tell it to the king °
  • The boy looked at Johnny °
  • Boys in the band °
  • The good old days °
  • What a waster +

Rappels:

  • Narcissist *
  • What became of the likely lads *
  • I get along °

°: Up In Brackets / *: The Libertines / +: Single ou B-Side
Photo © 2004 Loïc Duquénois


Cet article provient de Music in Belgium
http://www.musicinbelgium.net/pl

L'URL de cet article est:
http://www.musicinbelgium.net/pl/modules.php?name=News&file=article&sid=3849