Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Cleveland Duncan (1935)
  • Madeline Bell (1942)
  • Tony Joe White (1943)
  • Dino Danelli (1944)
  • Andy Mackay (1946)
  • David Essex (1947)
  • Blair Thornton (1950)
  • Ian Thomas (1950)
  • Janis Siegel (1952)
  • Dennis Greaves (1957)
  • Martin Gore (1961)
  • Tim Kellett (1964)
  • Nick Menza (1964)
  • Saul Hudson (1965)
  • Rob Dickinson (1965)
  • Alison Krauss (1971)
  • †Keith Godchaux (1979)
  • †Rob Collins (1996)
  • †Amy Winehouse (2011)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 130 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 080 777
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DIONYSOS - Monsters in Love
/ paru le 26-09-2005 /

Aaaah, un nouvel album de Dionysos, je crois que ce sera toujours un évènement... Un peu de fraîcheur et d'innocence ne fait jamais de tort. En plus, avec Monsters in Love, on sent qu'il y a une réelle évolution dans le songwriting, et tout particulièrement dans l'écriture des paroles. Là où elles étaient drôles car souvent absurdes et spontanées, elles ont gagné en émotion, tant les histoires qu'elles racontent nous plongent dans un monde enfantin et magique. La parenthèse "écrivain" de Mathias, dont "38 mini-westerns (avec des fantômes)" est la dernière parution, se fait ressentir, et chacune des 16 chansons (ou 14, si on retire les deux instrumentaux) nous laisse rêver à ce monde un peu décalé...

Les deux premiers morceaux résument bien l'ambiance globale du disque. Ouragan sonore avec "Giant Jack" (et le court instrumental qui l'introduit), et puis calme après la tempète avec "La métamorphose de Mister Chat", habillé ukulélé et sonnette. Mathias s'y fait transformer en chat par une sorcière pour avoir osé la draguer! Je ne vais pas vous dévoiler toutes les histoires, ce serait un peu comme raconter un film à quelqu'un qui ne l'a pas encore vu... Mais je ne peux m'empêcher de ne même pas mentionner comment Betty Boop nous a débarassé de "Ben Saddam Laden Bush" en se transformant en armée de bretzels, ou comment Mathias en arrive à lécher les lacets de Babet qui sont des fées (attention, easy joke!). Et puis, il y a ces histoires obscures ("Mon ombre est personne") ou sorties d'on ne sait où ("Giant John et le sanglophone", où un narrateur "années 50" raconte ses déboires dans l'invention d'un nouvel instrument). Et puis, il y a ces perles comme "Lips story in a chocolate river", qui passe du blanc au noir et du noir au blanc sans prévenir, et où Babet remporte haut la main le titre de PJ Harvey de l'hexagone. Ou encore, ce "Old child" avec pas moins que The Kills comme invités de luxe, qui apportent énormément de sensualité à la chanson. Répétez en boucle: "I'm an old child, I'm a cold child, gimme that, hit me, hit me, hit me babe".

C'est bien réfléchi, Monsters in Love est sans aucun doute le meilleur album de Dionysos. Là où les albums précédents manquaient parfois de cohésion, et où certaines chansons se laissaient facilement oublier, ici chaque morceau est incontournable, est un nouveau chapitre du livre qu'est l'album.

Kevin Dochain
Pays: FR
Tréma / Barclay / Universal LC 00126
Sortie: 2005/08/29


Lu: 2870
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 3
• Semaines de présence au Top 30: 12
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium