Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Phil Everly (1939)
  • Janis Joplin (1943)
  • Joe Butler (1943)
  • Rod Evans (1945)
  • Dolly Parton (1946)
  • Harvey Hinsley (1948)
  • Robert Palmer (1949)
  • Francis Buchholz (1950)
  • Dewey Bunnell (1951)
  • Mickey Virtue (1957)
  • Caron Wheeler (1963)
  • †Carl Perkins (1998)
  • †Joe Stubbs (1998)
  • †Wilson Pickett (2006)
  • †Denny Doherty (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6820 membres.
- En ligne, nous sommes 187 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 694 956
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ANGE - ?
/ paru le 07-12-2005 /

Mais qu'ont-ils tous à vouloir faire le tour de la question? En moins de deux mois, deux albums portent le même titre "?". Après celui de Neal Morse, voici Ange, légendaire groupe rock français, qui depuis le début des années 70 marque de son sceau des productions de haute qualité. C'en est même devenu une référence et nombreux sont les groupes qu'ont inspiré le père Décamps et sa bande.

Sa bande, elle a changé plusieurs fois tout au long des 35 ans de carrière du groupe. Il y a eu la légendaire équipe des années 70, la plus rock des années 80, une reformation de l'équipe 70s fin eighties jusqu'au milieu des années 90, puis on arrive à l'équipe actuelle avec le père et le fils Décamps. On récapitule : Christian Décamps (chant, guitare, claviers), Tristan Décamps (claviers, chant, chœurs), Caroline Crozat (chant, chœurs), Hassan Hajdi (guitares, chant, chœurs), Thierry Sidhoum (basse, chant) et le petit nouveau Benoît Cazzulini (batterie, percussions, piano, guitare).

Christian Décamps, poète et auteur-compositeur d'exception, n'a pas perdu de sa verve. Les treize morceaux de ce nouvel opus le démontre bien à commencer par "Le couteau suisse". Et côté musical, cette rondelle s'avère très rock. Notez que Tristan Décamps, qui se montrait souvent lyrique dans son chant, est ici beaucoup plus proche du style de son père. Ecoutez "Ricochets".

On trouve sur cet opus de belles pièces épiques. "Histoire d'outre rêve" par exemple qui du long de ses près de dix minutes pose la question sur un monde en déperdition. Riche en couleurs et ambiances différentes, ce titre est un des piliers de l'album. Tantôt énergique tantôt doux frisant le recueillement, on se laisse emporter sans hésitation. Et puis, il y a ce solo éblouissant du guitariste. C'est vraiment un musicien qui colle à la peau d'Ange.

Que serait un disque de Ange s'il n'abordait les problèmes d'amour et de sexe? C'est donc aussi le cas ici. Amour et désamour pour "J'aurais aimé ne pas t'aimer" emmené par une basse bien groovy. Caroline Crozat est aussi présente dans ce corps à corps, pardon "Coeur à corps", pour un duo des choses de la vie avec Christian. Ca rocke! "Les eaux du Gange", très aérien, nous plonge en méditation.

"Naufragé du Zodiaque (inclus 'Thème astral')" est l'autre épique de cette rondelle et aussi une critique vive de notre monde. Il est chanté par Hassan Hajdi et joue beaucoup sur les ambiances. A chaque écoute, il se dévoile un peu plus. On y pénètre, on s'imprègne. Caroline nous revient "Entre foutre et foot" pour un sujet très sexe. On se faufile alors dans l'antre des "Ombres chinoises" pour se retrouver "Sous hypnose", sous fortes manipulations médiatiques.

Passons au contrôle du "Passeport pour nulle part (Reflux d'aubes tempérées)" et nous voici parti pour l'inconnu. Le trombone coulisse dans le mystère, le tout devenant très hypnotique. "Quand est-ce qu'on viendra d'ailleurs?", ou si tous les déçus de la terre se retrouvaient sur une île bien loin du nouveau monde selon Ducon (suivez mon regard!), nous fera glisser vers les "Jazzouillis" finaux, duo très griffant entre Caroline et Christian.

C'est au fil des écoutes que ce nouvel album de Ange nous parlera. Le plus étonnant est le brassage des genres car, s'il est très rock, il s'aventure aussi vers des terrains jazz-rock inattendus. Voici un digne successeur du "Culinaire Lingus" sorti en 2001.

JPL
Pays: FR
Artdisto
Sortie: 2005/11/11


Lu: 3000
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 30
• Semaines de présence au Top 30: 1
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium