Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Mails en vrac
7 derniers jours:
Lacuna Coil au Moonlight Music Hall
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 154 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 473 112
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FRANZ FERDINAND - You Could Have It So Much Better
/ paru le 09-12-2005 /

Négocier un deuxième album est toujours un exercice périlleux. La première chose qui vient à l’esprit quand on écoute pour la première fois « You Could Have It So Much Better » est que Franz Ferdinand n’a rien perdu de sa fraîcheur, vertu essentielle qui le distingue de nombreux groupes anglais.

Le groupe écossais est toujours composé de Alex Kapranos, chant, guitare, Nick McCarthy, guitare, Bob Hardy, basse, et Paul Thomson, batterie.

Le premier album reposait essentiellement sur trois titres imparables : « Take Me Out », « The Dark Of The Matinée » et l’ambigu « Michael ». Ici, l’ambition semble avoir grimpé d’un cran. Même si le fun et l’hédonisme restent presque toujours de mise, des titres comme « Eleanor Put Your Boots On », « What You Meant » et « Fade Together » comportent des accents mélancoliques que l’on ne connaissait pas au groupe.

« The Fallen » est dans la lignée de l’album précédent. La musique est faite pour donner du plaisir et on ne s’en prive pas. Le premier single, « Do You Want To », est aussi un titre immédiat qui devrait rencontrer un succès considérable malgré son ambiguïté. « This Boy » provoque aussi l’impression de continuité avec l’album « Franz Ferdinand ». Franz Ferdinand, le groupe, confirme tout le bien que l’on pense de lui.

Le deuxième single, « Walk Away », est sorti le 5 décembre 2005. Il amorce un virage sensible par rapport au passé en raison de l’apparition d’une gravité nouvelle, même si l’humour et la joie sont toujours là dans la majorité des titres. A l’opposé, « Evil And A Heathen » est un titre irrésistible très rock qui devrait cartonner et provoquer l’hystérie collective lors des concerts du groupe. « You’re The Reason I’m Leaving » reste parfaitement dans la ligne du style primesautier du groupe.

Beaucoup plus nuancé et mélancolique, « Eleanor Put Your Boots On » (au sujet de Eleanor Friedberger des Fiery Furnaces) est un des titres plus élaborés de l’album. Franz Ferdinand amorce là un changement de cap qui devrait s’avérer déterminant et très positif pour la suite de sa carrière. La partie jouée au piano est remarquable et la mélodie douce amère sublime. Les parties vocales sont toujours aussi bonnes sur « Well That Was Easy », qui souffre un peu de la comparaison alors qu’il vaut les meilleurs morceaux de « Franz Ferdinand », le premier album.

« What You Meant » a un côté nostalgique qui le sert à merveille. C’est aussi un morceau élaboré, un des meilleurs de l’album. Il devrait émerger dans les charts malgré le degré de sophistication de sa mélodie. « I’m Your Villain » est un titre syncopé, assez atypique mais toujours tourné vers la joie de vivre et le plaisir, avec un break qui le rend très rythmé et très rock. Il devrait aussi cartonner sur les ondes, en raison de son caractère répétitif et de sa mélodie aisée à mémoriser.

Le très rock « You Could Have It So Much Better » est aussi un titre immédiat facilement mémorisable. « Fade Together » est sans doute le meilleur morceau de l’album avec le délicat « Eleanor Put Your Boots On ». Ici aussi, le piano ajoute un accent nostalgique qui rend le morceau irrésistible. Bien que très branché guitares, « Outsiders » est assez atypique dans le répertoire de Franz Ferdinand. Cela tient sans doute au rythme assez spécial. Peut-être aurait-il mieux valu terminer par « Fade Together » ?

Album de la confirmation, « You Could Have It So Much Better » n’a sans doute pas de titres vedettes aussi immédiats que le premier album mais il indique qu’il faudra compter avec le quatuor, qui a passé l’essentiel de son temps en tournée, dans le futur. Sans se prendre au sérieux, le groupe a voulu battre le fer tant qu’il est chaud. Peut-on lui en vouloir ? Puisque le résultat est très agréable, pourquoi bouder son plaisir ?

MM
Pays: GB
Domino / Munich LC10192
Sortie: 2005/10/03


Lu: 2616
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 15
• Semaines de présence au Top 30: 7
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Prochain(s) concert(s)
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium