Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Channel Zero au Zik-Zak
7 derniers jours:
News en vrac : volume 365
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 14-12-2017
› TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
› Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
› BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
› ISOLDE (Sint-Niklaas)
› TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
› FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
› CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
› DAAU (Hasselt)
› SON LITTLE (Bruxelles)
› NAZARETH (Verviers)
› The PROSPECTS (Borgerhout)

Les 7 prochains jours:
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 TJENS MATIC + PJDS (Leuven)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 TRICKY (Leuven)
20-12 TRICKY (Liège)
20-12 OATHBREAKER + UNIVERSE + NEWMOON (Bruxelles)
20-12 KAPITAN KORSAKOV + BRUTUS + COCAINE PISS (Gent)
20-12 Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
21-12 The VAN JETS + EQUAL IDIOTS (Bruxelles)
21-12 Scott GILMORE + Cate KENNAN (Bruxelles)
21-12 AKA MOON + De BEREN GIEREN (Sint-Niklaas)
21-12 The IMAGINARY SUITCASE (Bruxelles)
21-12 DIO RETURNS (Borgerhout)
21-12 TRIGGERFINGER (Charleroi)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Charlie Rich (1932)
  • Frank Allen (1943)
  • Jackie Mcauley (1946)
  • Joyce Vincent Wilson (1946)
  • Cliff Williams (1949)
  • Mike Scott (1958)
  • Peter Stacy (1958)
  • †Dinah Washington (1963)
  • †Ahmet Ertegun (2006)
  • †Chris Feinstein (2009)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 148 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 335 736
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FREAK NEIL INC. - Characters
/ paru le 18-12-2005 /

En réalité, le groupe d’Outre Moerdijk s’appelle Rob van der Loo’s Freak Neil Inc.. Rob van der Loo est le bassiste de Sun Caged, dont nous avons publié la chronique de l’album « Sun Caged » (2003). Son line-up comprend Rob van der Loo (basse, Chapman sticks), Roel van Helden (batterie), Irene Jansen (Star One, Ayreon), chant, André Vuurboom (Sphere of Souls, Sun Caged), chant, Arjen Anthony Lucassen (Star One, Ayreon), chant, Nick Hameury (Engine of Pain), chant.

Parmi les invités, on retrouve : Steve DiGiorgio (Death, Testament, Iced Earth, Artension), basse, Sean Malone (Cynic, Gordian Knot), basse, Ron Baggerman (Galaxy Gypsy), Chapman stick, Chris Godin (Gnö), guitare, James Murphy (Death, Obituary, Testament), guitare, Marcel Coenen (Sun Caged, Lemur Voice), guitare, Joost van den Broek (After Forever, Star One, Ayreon, Sun Caged), claviers.

Le groupe joue un « rock metal progressif moderne » parfois à la limite du death metal. Avis aux amateurs.

Dès la courte intro, intitulée « Characters », on est mis dans le bain : on entend des voix sans doute issues d’un asile psychiatrique. On pourrait d’ailleurs se demander si l’asile psychiatrique n’est pas en phase de mondialisation, comme l’activité économique, tant les sujets d’étonnement foisonnent. Est-ce cela le propos de cet album ? Qui sait?

« Talking Chair » comporte de bons moments sur le plan du chant mais aussi des passages qui relèvent plus de borborygmes que de phrases savamment articulées pour former un discours cohérent. On ne peut manquer non plus de relever l’humour qui sous-tend le propos (en tout cas, on l’espère). A d’autres moments encore, il se rapproche plus du jazz rock, comme la musique de Sun Caged.

Alternant violence et douceur, « I’m The Hero » est un morceau qui débute par un court solo de batterie. La basse et les guitares enchaînent et le chant évolue dans un schéma traditionnel entrecoupé de borborygmes qui rappellent le death metal et dans un petit déluge de bruitages. Au 118e degré, c’est comique. Le solo de guitare final est très bon.

« I Understand » commence par les guitares et les bruitages, transcendés par une voix d’outre tombe digne de Frankenstein. Si vous aimez le genre, vous serez servis. Mais il n’y a pas que ça dans ce morceau. Il comporte aussi de magnifiques passages jazz rock, avec des improvisations plus qu’intéressantes et une ligne mélodique digne d’éloges.

« Downtown » s’inscrit dans la même mouvance jazz rock avec des influences orientales qui rappellent un peu Electric Light Orchestra. Le solo de batterie et la musique spatiale nous conduisent vers la fin du morceau, pour passer sans transition à « Beyond The Garden », marqué par la voix très agréable de Irene Jansen et la musique à dominante acoustique de style médiéval. Les chuchotements de la chanteuse donnent une once de mystère à ce morceau surprenant.

Pour marquer le contraste, « Bulldozer Blues » porte bien la première partie de son nom. La voix caverneuse évoque de façon peu harmonieuse les frustrations que l’on peut ressentir dans la vie privée ou professionnelle. Son caractère thérapeutique est-il prouvé ? Rien n’est moins sûr. Mais on peut essayer, pourquoi pas ? La fin du morceau est bourrée d’énergie et apparaît comme un exutoire pouvant apparaître comme salutaire.

« Cafe Supreme » est aussi un morceau jazz rock marqué par les guitares, tandis que « Jaba » renoue avec les démons du black metal. Si l’exercice vous amuse, vous pouvez aussi jouer les exorcistes. Ne vous étonnez pas si vos proches choisissent ce moment pour aller faire un tour sous des cieux plus accueillants : dans la vie, il faut faire des choix.

Enfin, « Absence » est un très long melting pot d’influences diverses. L’immatériel, d’abord, personnalisé par une voix chuchotée. La musique acoustique ensuite, avec la voix de Irene Jansen en prime, puis les percussions musclées accompagnées des claviers. Les voix, les instruments, s’ébranlent en apothéose avant de retomber dans un magma de bruitages, de percussions et de samples nerveux marqués du sceau de l’énergie à tout crin. S’ensuit une partie récitée par une voix parlée masculine, qui cède la place à une basse agressive. C’est le jazz rock qui émerge à la fin pour peaufiner une musique inventive qui ponctue cet album bizarroïde.

MM
Pays: NL
Lion Music/Bertus LMC156
Sortie: 2005/10/21


Lu: 1508
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 86
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium