Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • June Carter (1929)
  • Stuart Sutcliffe (1940)
  • Terry Nelhams (1940)
  • Rosetta Hightower (1944)
  • Paul Goddard (1945)
  • Myles Goodwyn (1948)
  • Glenn Danzig (1955)
  • Lee John (1957)
  • Richard Coles (1962)
  • Steve Shelley (1962)
  • Paul Arthurs (1965)
  • James MacPherson (1966)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 140 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 533 605
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ADACHI KYODAI - Xianshi
/ paru le 21-02-2006 /

C’est en 1980, à Tokyo, que débute effectivement le duo Adachi Kyodai, composé des frères Adachi :

  • Ryusuke Adachi : Guitare acoustique
  • Source K. Adachi : Guitare acoustique & Vocaux
En 2001, ils publient leur premier album, « Blood & Instinct », suivi en 2003 de « Adachi Kyodai », plutôt bien côté.

A l’écoute de cet album, les influences de guitaristes comme John McLaughlin, Al Di Meola, Paco De Lucia et le « Flamenco », Django Reinhardt et le « Jazz Gypsy » paraissent les plus évidentes. Pourtant, le résultat final s’avère en deçà de ces Maîtres. Ces onze pièces apparaissent peu convaincantes tant dans les compositions, généralement quelconques, que dans leur interprétation, à la fois, peu originale, peu attrayante et parfois crispante, particulièrement dans l’accompagnement rythmique. En outre, il faut bien admettre que la rareté du chant n’amène aucun regret.

Voici les titres (47’52) :
  1. « Sister Crime » (Source K. Adachi) (8’47)
  2. « Slow Poison » (Source K. Adachi) (3’33)
  3. « Magpie a Gigue » (Source K. Adachi) (4’00)
  4. « Night Dance » (Source K. Adachi/Yukihiro Isso) (2’53)
  5. « Chance Meeting » (Bryan Ferry) (4’53) (*)
  6. « Ambush » (Source K. Adachi) (2’09)
  7. « In the Howling Wood » (Source K. Adachi) (7’20)
  8. « Sailor’s Hornpipe / Steppin’ Out » (Traditonnel/Bracken James) (1’27)
  9. « Her Holly Stumbling Block » (Source K. Adachi/Ryusuke Adachi) (3’36)
  10. « Wond’ring Aloud » (Ian Anderson) (2’35) (*)
  11. « Hard Line » (Source K. Adachi) (6’36)
(*) avec vocaux

Les titres les plus réussis s’intitulent « Slow Poison », une belle ballade qui s’étire tout en délicatesse, et l’excellent « Her Holly Stumbling Block », bien en phase avec le trio composé de John McLaughlin, Al Di Meola et Paco De Lucia. Dans la même veine, « Hard Line » ne se défend pas mal mon plus, malgré sa rythmique parfois trop rêche.

Pour ce qui est de la reprise de « Chance Meeting » de Bryan Ferry (à l’origine sur « Roxy Music » de Roxy Music en 1972), elle est désastreuse à tous les points de vue, avec une palme spéciale pour le chant ; celle de « Wond’ring Aloud » de Ian Anderson (sur « Aqualung » de Jethro Tull en 1971) n’est que banale.

Un album globalement bien décevant !

JPS1er
Pays: JP
Musea FGBG 4623.AR / Poseidon PRF-028
Sortie: 2006/01


Lu: 1520
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 102
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium