Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 21-09-2018
› WALLY GAT ROCK (Gembloux)
› VAN CANTO + EVERTALE + MOONSUN (Vosselaar)
› HALF WAIF (Bruxelles)
› LYS with Steve HEWITT + MONDAY PENNY (Ittre)
› ESINAM + KARAMI (Bruxelles)
› Le SOUSA SCHLEB (Jamoigne)
› NECROT + CARRION + BONES (Bruxelles)
› HELL CITY + HEDONIST + ALIEN WEAPONRY + SPOIL ENGINE (Hasselt)
› Charlélie COUTURE (Bruxelles)
› The IMAGINARY SUITCASE (Dikkelvenne)
› Jean-Paul ESTIEVENART/Antoine PIERRE Duo (Liège)
› FIEVRE (Bruxelles)
› SUEELLEN (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
22-09 BRUTAL SPHINCTER RELEASE PARTY (Liège)
22-09 PISTOL PETE WEARN (Liège)
22-09 Julien TASSIN TRIO + Michel HATZI (Bruxelles)
22-09 Odetta HARTMAN (Bruxelles)
22-09 DE BELOFTEN 2018 : FINALE (Gent)
22-09 LA LUZ (Bruxelles)
22-09 EVIL INVADERS + SPOIL ENGINE + CARNATION (Borgerhout)
22-09 REVERIE (Gent)
22-09 Xavier RUDD + Newton FAULKNER (Bruxelles)
23-09 MAYAN + CARTHAGODS + VEIL OF MIST + SOMOS DE VUELTA (Chapelle-lez-Herlaimont)
23-09 WEAPON UK (Lens)
23-09 Xavier RUDD + Newton FAULKNER (Bruxelles)
23-09 The TURBO A.C.S + YOUR WILD YEARS (Arlon)
23-09 MADENSUYU + TJENS MATIC (Kortrijk)
24-09 THE STORY SO FAR + CITIZEN + ALL GET OUT (Borgerhout)
24-09 GREAT NEWS (Bruxelles)
24-09 José GONZALEZ and The STRING THEORY + BARBAROSSA (Brugge)
25-09 MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Gent)
25-09 DEAFHEAVEN + INTER ARMA + SONS OF A WANTED MAN (Borgerhout)
25-09 SUN JUNE (Bruxelles)
26-09 WINTERFYLLETH (Sint-Niklaas)
26-09 YO NO SE + CHICKEN LEG (Gent)
26-09 TRISTAN (Bruxelles)
26-09 STONED JESUS + MOTHERSHIP + ELEPHANT TREE (Bruxelles)
26-09 SEXTILE + PUBLIC PSYCHE (Borgerhout)
26-09 SON LUX + SK KAKRABA (Borgerhout)
26-09 THEY MIGHT BE GIANTS (Antwerpen)
26-09 MARBLE SOUNDS + MOONBOAT (Bruxelles)
27-09 YEW + ATOME (Liège)
27-09 José GONZALEZ and The STRING THEORY + BARBAROSSA (Hasselt)
27-09 BLACK MIRRORS (Bruxelles)
27-09 EMPYRIUM + HELRUNAR + SUN OF THE SLEEPLESS (Sint-Niklaas)
27-09 TINY MOVING PARTS + HAPPY ACCIDENTS (Borgerhout)
27-09 COLDSORE (Borgerhout)
27-09 THE TALLEST MAN ON EARTH (Antwerpen)
28-09 CAUSA DE MUERTE (Gent)
28-09 The ADICTS + DEMENTED SCUMCATS + CRIM (Sint-Niklaas)
28-09 The DERELLAS + FIXATOR (Liège)
28-09 Moses SUMNEY (Bruxelles)
28-09 Al DOUM and The FARYDS + NAH (Liège)
28-09 BAD SOUNDS (Bruxelles) **ANNULÉ**

Mois en cours:
Septembre 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930


Anniversaires

  • Forestorn Hamilton (1921)
  • Don Preston (1932)
  • Leonard Cohen (1934)
  • Dick Lipscomb (1936)
  • Don Felder (1947)
  • David Gregory (1952)
  • Phil Taylor (1954)
  • Corinne Drewery (1959)
  • Faith Hill (1967)
  • Jon Brookes (1968)
  • David Jude Joliceur (1968)
  • David Silveria (1970)
  • Liam Gallagher (1972)
  • †John Francis Pastorius (1987)
  • †Raymond Burrell (2006)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 93 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
113 527 097
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


A, Dominique - L'horizon
/ paru le 27-02-2006 /

Dominique Ané est le digne représentant de la « nouvelle » chanson française mais on trouve ses CD dans les rayons rock indé. Il se montre exigeant mais sa musique descriptive relate des faits et véhicule beaucoup d’émotion. Son chant ne comporte aucune agressivité. Après le succès rencontré par « Tout sera comme avant », son dernier album, il produit ici, avec l’aide de Dominique Brusson, qui sonorise ses concerts, son album le plus personnel. On se souvient aussi de son travail avec Yann Tiersen et Miossec sur l’album « Les retrouvailles ».

Il a composé seul toutes les chansons sauf « Antaimoro » et « Adieu, Alma », qu’il a composées avec Laetitia Bégou. Pour composer, il sait reconnaître la bonne idée parmi beaucoup d’autres et il la travaille jusqu’à l’obsession pour la mener à son terme.

« L’horizon » démarre sur des bruitages et une musique qui évoquent à la fois le rêve et la liberté et ses contraintes, renforcées par des paroles tout en contraste. C’est une musique d’espoir mêlée de contrariétés qui se termine sur un leitmotiv instrumental.

« Rouvrir » débute très calmement pour nous parler d’amour dans un langage assez hermétique. Une phrase musicale répétitive nous conduit ainsi jusqu’à la fin du morceau. « Dans un camion » est un morceau beaucoup plus tonique et distordu qui tempère un peu le climat mélancolique qui caractérise l’album.

Mais « Antaimoro » promène aussi sa nostalgie tout au long de sa durée et adopte un ton beaucoup plus intimiste et triste. C’est l’histoire d’un amour que l’on devine malheureux sans que cela soit exprimé de façon explicite. La présence des cuivres ajoute encore une touche plus dramatique.

« La relève » est un morceau qui se déroule très lentement au début mais cela s’énerve un peu par la suite. De nouveau, les cuivres apportent une tension latente qui donne un caractère plus âpre à ce titre sombre. La voix se tait comme pour nous laisser apprécier la musique. « Retour au quartier lointain » est plus joyeux et apporte un contraste bienvenu.

Par son rappel d’une période révolue, « Music-hall » transmet sa part de nostalgie en nous parlant de rapports humains, de rencontres et de lieux qui n’ont plus cours aujourd’hui, en tout cas pas comme ça. « Par l’ouest » parle d’un amour que l’on n’attend plus. D’abord intense, il s’affadit progressivement pour disparaître comme il est venu. La fin jouée exclusivement au piano génère beaucoup de dramatisation.

« La pleureuse » est jouée sur une musique assez guillerette et un ton badin pour nous parler de confidences partagées. « Rue des marais » fait la description d’un paysage de neige mais aussi de la mélancolie qui en découle et de perceptions olfactives et gustatives ressenties au même moment, mobilisant ainsi tous nos sens. « Adieu, Alma » débute au piano et n’est pas exempt d’emphase. Les autres instruments viennent s’ajouter petit à petit pour former un magma d’instruments divers.

Par son aptitude à créer des atmosphères bien typées, Dominique A nous fait passer par tous les stades de l’émotion. Ses paroles intelligentes complètent à merveille des musiques originales et variées, dont les arrangements sont très travaillés. Excellent album.

MM
Pays: FR
Olympic Disk / Bang! 3112445
Sortie: 2006/03/10


Lu: 3738
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 4
• Semaines de présence au Top 30: 10
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Prochain(s) concert(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium