Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 158 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 436 693
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BLOODLINE (The) - Where Lost Souls Dwell
/ paru le 07-03-2006 /

Les hollandais de The Bloodline existent depuis 1998. Le groupe est constitué du producteur Roman Schoensee et de la chanteuse, compositrice et productrice Kemi Vita. Pour cet album, ils sont accompagnés du batteur Sebastian Brauchie et des voix de Volker Buchele, Martin Graf et Fried Bruggink.

"Where Lost Souls Dwell" est le second album de The Bloodline. Le premier s'intitulait "Opium Hearts". Il est sorti en 2002. Leur musique est noire, très noire. C'est un mélange de dark et de gothic metal pas piqué des hannetons. Si le côté musical est plutôt séduisant, l'approche vocale est plus difficile principalement à cause du chant masculin. Les beuglements et grognements ne facilitent jamais l'approche. Par contre, la voix de Kemi Vita séduit indéniablement. La spirale sonore de "At The Waters Of Lethe" est d'ailleurs plus qu'intéressante. On s'y laisse prendre.

En écoutant The Bloodline, on pense souvent à la mouvance métal polonaise sombre et gothique. On y découvre une manière particulière de dépeindre les paysages avec des envolées presque mystiques, des guitares heavy et un soin particulier côté arrangements. Le côté sinistre de "Opium Hearts" nous plonge en plein mystère. Mais, ce n'est pas parce que souvent la voix masculine grogne qu'elle le fait toujours. Ecoutez "Cut The Corts", aussi baptisé "Of A False And Fallen Faith" dans le livret, et vous vous apercevrez vite des qualités de cette voix qui ici se montre supérieure au côté musical. Le morceau titulaire prendra lui des tons gris et mélancoliques. Il vaudra mieux l'éviter les jours de cafard. "Ocean In Flames" nous offre les envolées vocales de Kemi Vita et une voix masculine d'outre-tombe afin de nous plonger dans une ambiance sinistre.

Ce second album de The Bloodline est de qualité. Il ravira tous les amateurs de gothic metal sombre, très sombre, qui aiment se promener là où les âmes perdues demeurent.

JPL
Pays: NL
Rebel Monster Records RMR 7179 2
Sortie: 2006/02/27


Lu: 1453
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 78
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium