Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Arthur Brown (1942)
  • Jeff Beck (1944)
  • Colin Blunstone (1945)
  • Mick Fleetwood (1947)
  • Patrick Moraz (1948)
  • John Illsey (1949)
  • Derrick "Duckie" Simpson (1950)
  • Terence Wilson (1957)
  • Jeff Cease (1957)
  • Andy McCluskey (1959)
  • Curt Smith (1961)
  • Emppu Vuorinen (1978)
  • †Thomas Iain Smith (2007)
  • †Dave Carpenter (2008)
  • †Peter Quaife (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 159 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 549 696
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BLACKMORE'S NIGHT - The Village Lantern
/ paru le 18-03-2006 /

Revoilà la bande à Ritchie Blackmore. Point de Deep Purple ni de Rainbow ici. On nage en pleine musique tantôt folk tantôt moyenâgeuse. Après "Ghost Of A Rose" sorti en 2003, Blackmore's Night reviennent avec ce cinquième album studio. Leur premier opus était sorti en 1997 déjà.

"25 Years" nous offre des tonalités orientales dans une ambiance moyenâgeuse. Pas de doute, c'est bien du Blackmore's Night avec la voix de Candice Night qui n'est pas sans rappeler le groupe de Mike Oldfield à l'époque de Maggie Reilly. "Village Lantern" plonge dans l'émotion et le mélancolique. Il met principalement en valeur la voix de Candice. "I guess it doesn't matter" est un folk-rock énergique dans lequel on trouve quelques clins d'œil musicaux. On aime l'énergie, moins les clins d'œil. C'est pour cela qu'on lui préférera "Just call my name".

Autre morceau clé, "World of Stone" qui met à nouveau Candice Night et sa voix au devant de la scène. Intéressant aussi ce "Faerie Queen" dont les notes vocales de Night se mélangent harmonieusement avec celles de la guitare de Blackmore. Et puis, il y a surtout ce "St. Teresa" dont l'énergie séduit et nous soulève.

Enfin, il y a cette reprise étonnante du "Child in Time" de Deep Purple. On aurait pu croire le contraire, mais la voix de Candice Night se porte à merveille dans cette cover qui ne manquera pas de nous soulever le cœur. Autres reprises sur cet album, le "Street of London" de Ralph McTell et le "Street of Dreams" de Rainbow.

L'album permet aussi à Ritchie Blackmore de se payer quelques tranches de guitares acoustiques en solo. C'est le cas notamment sur "The Messenger" et "Village Dance".

Ce nouvel album de Blackmore's Night n'innove pas vraiment. Il est plutôt dans la continuité de "Ghost of a Rose". Sans doute est-il plus sombre dans son ensemble. Il devrait plaire aux amateurs de folk, de romantisme et de tons celtiques à la Mike Oldfield même s'il lui manque un petit je ne sais quoi pour que la séduction opère.

JPL
Pays: GB
SPV 99702
Sortie: 2006/03/27


Lu: 4144
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 23
• Semaines de présence au Top 30: 3
Auditorium
Blackmore's Night
The Village Lantern
World of Stone (audio)--high
Faerie Queen (audio)--high
St. Teresa (audio)--high
Just call my name (audio)--high
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium