Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Mails en vrac
7 derniers jours:
Lacuna Coil au Moonlight Music Hall
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 161 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 473 316
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FROGFLAVOR - Space of Magic
/ paru le 29-03-2006 /

C’est à Tokyo en 2005 que ce nouveau trio « Jazz-Rock » particulièrement saignant s’est constitué autour du bassiste Hiroyuki Sekine. En voici les trois acteurs :

  • Hiroyuki Sekine : Basse
  • Toru Kubota : Batterie
  • Issei Takami : Guitare
Le guitariste Issei Takami, né en 1965, n’est pas un complet inconnu puisqu’il fait également partie du trio instrumental de Fusion « Jazz-Rock » énergique, fondé en 1993, Bandvivil. En 2004, ce groupe a publié l’impressionnant et passionnant « Junaokissei » (voir chronique), où les influences de Jimi Hendrix, Jeff Beck, Al Di Meola et quelques autres fines lames transparaissent constamment. Depuis 1997, il fait également partie de Baraka, un autre trio, croisant Jimi Hendrix, Led Zeppelin et King Crimson, dans lequel il partage même le chant avec le bassiste. En 2005, ils ont publié leur sixième album, « Baraka VI ».

Voici les titres (42’54) :
  1. « Frog Time » (Hiroyuki) (0’45)
  2. « 0–320 » (Issei) (4’59)
  3. « Expresso » (Issei) (4’44)
  4. « Miss Sunny » (Hiroyuki) (2’45)
  5. « Funky Machine » (Hiroyuki) (4’02)
  6. « Midnight of Metropolis » (Hiroyuki/Issei) (4’00)
  7. « The Last Stream » (Hiroyuki) (3’31)
  8. « Five » (Hiroyuki) (3’22)
  9. « Changeable » (Hiroyuki/Issei) (3’21)
  10. « D-Freak » (Hiroyuki) (3’24)
  11. « The Second Man » (Hiroyuki) (1’45)
  12. « 50 : 50 » (Hiroyuki) (6’12)
A l’écoute, la qualité de cet album est excellente, tant au niveau des compositions que de l’interprétation. Le rythme est rapide, les guitares acérées et voltigeuses, la basse épaisse et appuyée, la batterie débordante et « Jazzy ».

« 0-320 » et « Expresso », deux compositions de Issei Takami seul, ainsi que « D-Freak » de Hiroyuki Sekine, apparaissent comme l’exact prolongement de Bandvivil. Dans ces petites merveilles, la guitare mène la danse, file dans tous les sens et s’évade dans une succession de solos bien trempés et de riffs ravageurs. Basse et batterie soutiennent tout cela avec force et à-propos.

« Miss Sunny » est emmené par une basse lourde manoeuvrant dans la tradition de Tony Levin ou Geddy Lee (Rush) et est soutenu par une batterie digne de Dennis Chambers. La guitare est d’une brutalité étonnante et son solo rappelle Jimi Hendrix.

« Funky Machine » est une composition « Funky-Jazz » réussie. La basse est « slappée » à la manière de Victor Wooten alors que la guitare utilise beaucoup les distorsions et s’envole toujours dans de beaux solos.

« Midnight of Metropolis » et « Last Stream » naviguent dans le même monde que Jeff Beck à l’époque de ses collaborations avec Jan Hammer, le second titre évoluant dans un registre délicat et chaleureux.

« Five » montre une facette plus aventureuse et expérimentale. La guitare y est incontrôlée et parfois en plein délire.

« Changeable » amène un nouveau déferlement de guitares speedées, soutenu par une basse puissante et « Funky », ainsi qu'une batterie virevoltante.

« 50 : 50 », petit chef-d’œuvre, intègre tous les ingrédients du plat Frogflavor et en distille tous les parfums : composition attrayante et dynamique, guitares exubérantes, basse appuyée et batterie effrénée.

En définitive, un album décoiffant qui ravira les fanatiques de « Jazz-Rock », dans ses formes les plus abouties, les plus modernes et les plus « Hard ». La présence du guitariste Issei Takami constitue un atout indiscutable et il devrait aussi intéresser les passionnés de l’instrument. Elle impose une (re)découverte de Bandvivil et, particulièrement, de l’album « Junaokissei », dont la saveur n’en finit d’être appréciée.

JPS1er
Pays: JP
Musea Parallèle MP 3050.AR / Intermusic IM-006
Sortie: 2006/03


Lu: 1526
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 56
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium