Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • John Lodge (1945)
  • Kim Carnes (1945)
  • Carlos Santana (1947)
  • Paul Cook (1956)
  • Michael MacNeil (1958)
  • Chris Cornell (1964)
  • Andrew Levy (1966)
  • †Roy Hamilton (1969)
  • †Artie Traum (2008)
  • †Chester Bennington (2017)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 218 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 023 547
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BUNNY - Play To My Own Tune
/ paru le 07-04-2006 /

Bunny est un auteur - compositeur anglais (de Londres) à la voix agréable que l’on appelle parfois « le Brian Wilson actuel » ou encore « le chaînon manquant entre les Beach Boys, Supertramp et le futur ». C’est exagéré. Il puise son inspiration dans les années 70, plus précisément du côté de 10CC, de Supertramp et du Steve Miller Band mais c’est pourtant à Gerry Rafferty que l’on pense le plus souvent, notamment sur « How Does It Feel? » et « Honesty », de très belles ballades chantées avec un feeling certain.

Il crée ainsi un style personnel intimiste qui se base essentiellement sur la qualité des mélodies et la douceur de la musique. Ses textes sont le plus souvent autobiographiques et sont basés sur l’introspection. Si sa musique n’était pas aussi mélodieuse, on pourrait presque la qualifier de sirupeuse mais elle comporte aussi de rares passages un peu plus énergiques. Rien de très innovant donc mais l’écouter est un vrai plaisir, même si ce n’est pas toujours très joyeux. Les producteurs Ian Grimble (Travis, Morcheeba, Manic Street Preachers) et Anthony Whiting signent chacun cinq titres.

« Leave » est un autre morceau très doux, avec des cordes qui donnent de l’ampleur à sa musique. « Welcome To My World » est plus enjoué et trouve sa source dans la musique pop anglaise ; il y accueille qui le veut dans le monde qu’il s’est créé. Introduit par la basse, « Play To My Own Tune » est une magnifique ballade acoustique parsemée d’harmonies vocales très réussies, avec des arrangements très recherchés.

Démarrant par des percussions, « Home » est plus rapide et dynamique et modifie fondamentalement le climat général de l’album en lui apportant plus de fraîcheur. Sur la lancée, « Remedy » est du même tonneau mais le rythme est plus guilleret et la voix est plus assurée. « Betty » est un low tempo qui démarre par les claviers. La voix et les harmonies vocales sont de toute beauté et la comparaison avec les Beach Boys prend tout son sens. On se dirige ainsi très calmement, sans avoir l’air d’y toucher, vers le dénouement de l’album avec « Emptiness », un morceau caractérisé par des harmonies vocales dignes de 10CC.

Démodé, cet album mérite une mention pour l’excellence des compositions, la qualité des harmonies vocales et la cohésion du groupe.

Rappel des titres:

  1. « Yesterday »
  2. « How Does It Feel? »
  3. « Honesty »
  4. « Leave »
  5. « Welcome To My World »
  6. « Play To My Own Tune »
  7. « Home »
  8. « Remedy »
  9. « Betty »
  10. « Emptiness »

MM
Pays: GB
Super Records / Lowlands SUPER 010
Sortie: 2006/04


Lu: 1936
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 35
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Prochain(s) concert(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium