Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • William "Count" Basie (1904)
  • Kenny Rogers (1937)
  • James Burton (1939)
  • Harold Reid (1939)
  • Tom Coster (1941)
  • Jackie DeShannon (1944)
  • Carl Giammarese (1947)
  • Joe Strummer (1952)
  • Glenn Hughes (1952)
  • Nick Kane (1954)
  • Steve Smith (1954)
  • Budgie (1957)
  • Liam Howlett (1971)
  • †Robert Moog (2005)
  • †Dean Turner (2009)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 178 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 701 560
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BRIGHTEYE BRISON - Stories
/ paru le 14-04-2006 /

Brighteye Brison a été formé au début de l'année 2000 à Stockholm par Linus Kåse, Kristofer Eng et Per Hallman plus tard rejoint par un guitariste et un batteur. En 2003, ils sortent leur premier album éponyme. Ce "Stories" est leur second. Le groupe est composé de Linus Kåse (claviers, saxophone, chant), Johan Öijen (guitares), Kristofer Eng (basse, taurus pedals, theremin, flûte, chant), Daniel Kåse (batterie, percussions, trompette, chant) et Per Hallman (chant).

Le morceau titulaire d'introduction a des accents de la fin des sixties mais annonce bien les seventies qui influencent ces jeunes musiciens. Indéniablement marqués par Genesis et Yes, ils ajoutent aussi leur touche personnelle tout en restant très typé rock progressif des seventies. Pourtant, il y a aussi une pointe de IQ dans leur musique. Il suffit d'écouter "Patterns" pour s'en convaincre.

Les harmonies vocales ont également une place importante. Il faut dire qu'en plus du chanteur, ils sont trois à faire entendre leur organe vocal. Cela se ressent bien sur "Isolation" qui a aussi beaucoup d'un Genesis époque "Selling England By The Pound". Quant à "The Battle of Brighteye Brison", il prend des tons Flower Kings par moments, à d'autres il rappelle vocalement Alice Cooper ou musicalement ELP. Un morceau étonnamment diversifié.

Autre pièce importante, "All Love" qui du long de ses près de dix minutes déploie quantité de couleurs à commencer par un saxo des plus séduisant. Enfin, "We Wanna Return" distille une ambiance IQ indéniable.

Voilà un album qui devrait séduire les amateurs de rock progressif des seventies du genre Genesis et Yes jusqu'au côté 80s d'un IQ en passant par Kayak, ELP et les plus récents Flower Kings.

JPL
Pays: SE
Progress Records PRCD019
Sortie: 2006/03/31


Lu: 1888
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 79
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium