Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Ginger Baker (1939)
  • Johnny Nash (1940)
  • Roger Cook (1940)
  • William Ashton (1943)
  • Edwin Hawkins (1943)
  • Ian Gillan (1945)
  • John Deacon (1951)
  • Ivan Neville (1959)
  • Joey Tempest (1963)
  • MC Eric (1970)
  • Elizabeth Wolfgramm (1972)
  • †Dorsey Burnette (1979)
  • †Michael Been (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 173 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 629 870
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DANDY WARHOLS (The) - Welcome To The Monkey House
/ paru le 26-05-2003 /

Retour aux eighties très tendance pour cet album dont les titres sont co-produits par Nick Rhodes (Duran Duran), qui tient le plus souvent les synthétiseurs. Ce CD représente une évolution significative dans la carrière du groupe : « Welcome To The Monkey House » rappelle l’excellente introduction de « Rule O.K. », le très sous-estimé premier album du groupe, et d’emblée cela sonne très British. « We Used To Be Friends » confirme notre première impression et nous le remémore avec force. Cela « pulse » comme aux meilleurs moments de la courte carrière du groupe, dirait notre inénarrable ami Benoît Poelvoorde.

« Plan A », avec Simon LeBon aux backing vocals, semble appelé à cartonner en single. On prend les paris ? « The Dope (Wonderful You) », avec Tony Visconti à la basse, n’est hélas pas de la même veine. Evoquer la drogue ne suffit pas pour devenir subitement créatif et les borborygmes récurrents deviennent très vite lassants pour qui est allergique à l’esclavage ! « I Am A Scientist », pourtant co-composé avec David Bowie, est plutôt monotone et n’imprégnera pas non plus nos mémoires de façon indélébile. « I Am Over It » rappelle par moments la meilleure période du groupe … et celle de Bowie, mais on devine trop facilement la programmation par ordinateur et cela manque un peu de chaleur humaine.

La transition est assurée par « The Dandy Warhols Love Almost Everyone » qui, par son côté rock progressif seventies très contrasté, est une introduction idéale à la très belle mélodie de « Insincere Because I », co-écrit avec Nick Rhodes. Ce morceau apporte de la fraîcheur par la simplicité de la musique et la sobriété des instruments joués et « You Were The Last High » , co-écrit avec Evan Dando (The Lemonheads), enfant terrible du rock, se décline sur une mélodie très agréable ; c’est un autre moment fort de l’album.

« Heavenly » est un futur hit, c’est sûr. Dans la foulée suit « I Am Sound » avec Zia McCabe aux backing vocals, très pop rock, comme « Hit Rock Bottom », co-produit par Tony Visconti (David Bowie). Ce titre possède des accents « Diamond Dogs » de la meilleure veine. Le CD se termine tout en finesse par le très inventif « You Come In Burned », un soft rock incandescent et envoûtant qui vous emmène loin, très loin … C’est un retour aux sources style « Rule O.K. » et on en sort complètement groggy. Ah ! si tout le cd était coulé dans ce registre !

En dehors de « I Am A Scientist », « Insincere Because I » et « You Were The Last High », les compositions sont de Courtney Taylor-Taylor, qui est aussi le producteur principal de cet album. L’omniprésence de Nick Rhodes fait de ce cd un des bons produits de cette fin de printemps mais The Dandy Warhols ont déjà fait beaucoup mieux et on ne retrouve pas ici de petits joyaux imparables comme « Mohammed », « Nietzsche », « Sleep » (basés sur le même thème musical) ou « Bohemian Like You » de l’album précédent.

En résumé, c’est un bon album (Rock & Folk l’a choisi comme album du mois de mai), mais à mon humble avis, il ne sera pas, contrairement à ce qui est annoncé, LE cd de l’été. C’est tout au plus un bon cru, mais cela manque parfois de créativité et de cohérence. Groupe à revoir au prochain album.

Cet Enhanced CD vous permet de vous brancher sur le site secret The Odditorium des Dandy Warhols, qui vous autorise notamment à télécharger de la musique si vous possédez l’add-in ad hoc. Les paroles sont imprimées mais difficilement lisibles ; la miniaturisation comporte parfois des inconvénients.

MM
Pays: GB
Capitol Records Inc. 7243 5 82022 0 5
Sortie: 2003/05/19 (USA : sortie en juillet)


Lu: 2692
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

VOS COMMENTAIRES

Anonyme
le 29/06/2003 | mon évaluation:
Belle chronique, bon album...
Qu'ajouter de plus?
C.D.

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium