Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 426
7 derniers jours:
News en vrac : volume 423
30 derniers jours:
Girl Power à l'Eden

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 21-04-2018
› FESTIVAL LES INTEMPORELLES (Soignies)
› WILDFEST GLAM, SLEEZE + MELODIC ROCK FESTIVAL (Grammont)
› INSERT NAME FESTIVAL (Liège)
› NITS (Bruxelles)
› BIG BRAVE + ECHO BEATTY (Kortrijk)
› SOURVEIN + MR MARCAILLE + GURA (Bruxelles)
› GALLOPS + GO MARCH (Bruxelles)
› KENNEDY'S BRIDGE (Liège)

Les 7 prochains jours:
22-04 FINALE HUMO ROCK RALLY (Bruxelles)
23-04 TAMINO + PITOU (Antwerpen)
23-04 WALK OFF THE EARTH (Bruxelles)
23-04 YOUNG GUN SILVER FOX (Bruxelles)
23-04 UADA + ZURIAAKE + ALDA (Bruxelles)
24-04 WARHAUS (Leuven)
24-04 TIGERS JAW + SLAUGHTER BEACH, DOG + WORRIERS (Borgerhout)
24-04 HINDS (Bruxelles)
24-04 ANGELE (Gent)
24-04 CONVERGE + CROWBAR + THOU + GRAVE PLEASURES (Hasselt)
25-04 Milo MESKENS + ESTHER and FATOU (Bruxelles)
25-04 Charlotte GAINSBOURG + JAWHAR (Bruxelles)
25-04 WARHAUS (Liège)
25-04 Fred WESLEY and His NEW JB's (Leuven)
25-04 Lisa STANSFIELD (Antwerpen)
25-04 Jasper STEVERLINCK (Gent)
26-04 Mélissa LAVEAUX + MIDGET! (Bruxelles)
26-04 WARHAUS (Leffinge)
26-04 MUJERES + OKAY MONDAY + WHATEVER! (Bruxelles)
26-04 Hollie COOK (Liège)
26-04 MOUNTAINS TO MOVE (Borgerhout)
26-04 Die NERVEN + TEEN CREEPS (Bruxelles)
26-04 TAMINO + PITOU (Gent)
26-04 Jasper STEVERLINCK (Antwerpen)
26-04 MILLIONAIRE + BED RUGS (Bruxelles)
26-04 The VAN JETS (Leuven)
27-04 LOOSE LICENSE + DOOMFORGE + GROWING HORNS (Lens)
27-04 GOOD TIME ROLLERS (Jodoigne)
27-04 Dee Dee BRIDGEWATER (Antwerpen)
27-04 FACES ON TV + LOHAUS (Kortrijk)
27-04 Horace ANDY (Sint-Niklaas)
27-04 OI POLLOI + CORRUPT MORAL ALTAR + 164SPEEDPUNK + MATRAK ATTAKK (Bruxelles)
27-04 BLANCHE + ROYAUME (Bruxelles)
27-04 COSMO SHELDRAKE (Bruxelles)
27-04 INSECURE MEN + YELLOW DAYS + Lenny PISTOL (Bruxelles)
27-04 AMEN DUNES + Lauren AUDER (Bruxelles)
27-04 Typh BARROW (Charleroi)
28-04 BRNS + ROPOPOROSE (Bruxelles)
28-04 SHHT. + The GLUCKS (Bruxelles)
28-04 WARHAUS (Sint-Niklaas)
28-04 Jasper STEVERLINCK (Liège)
28-04 Horace ANDY (Leuven)
28-04 Catherine RINGER + CHARLOTTE (Bruxelles)
28-04 DISCHARGE + CRUSTENUNIE + SILENCE MEANS DEATH (Bruxelles)

Mois en cours:
Avril 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 


Anniversaires

  • Ira Louvin (1924)
  • John Weider (1947)
  • Alan Warner (1947)
  • James Jewel Osterberg (1947)
  • Mike Barson (1958)
  • Robert Smith (1959)
  • Michael Timmins (1959)
  • Johnny McElhone (1963)
  • †Earl Hooker (1970)
  • †Sandy Denny (1978)
  • Jukka Nevalainen (1978)
  • †Nina Simone (2003)
  • †Al Wilson (2008)
  • †Prince Rogers Nelson (2016)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 182 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
110 038 528
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


MORRISSEY - ringleader of the tormentors
/ paru le 27-04-2006 /

Le second album de Morrissey depuis son grand retour s’avère moins immédiatement accessible que son prédécesseur « You are the quarry » de 2004. Moz vit désormais à Rome, après sept ans passés à Los Angeles, et clame à qui veut l’entendre que l’Italie lui a vivifié les sens et apaisé l’esprit (« At last I am born », qui clôt l’album). Le CD a été produit par le légendaire Tony Visconti, gage de qualité et de gros son qui tache tout en ayant un côté glam qui sied à merveille à Moz.

Les guitares toujours aussi efficaces de Boz Boorer, Jesse Tobias et Alan Whyte sont volontiers vrombissantes (comme sur l’ouverture « I will see you in far off places ») sur les morceaux rapides, qu’ils soient mélodiques comme le single « You have killed me » (le premier single, un choix évident) ou « The father who must be killed » ou plus atmosphériques. Les ballades sont aussi convaincantes, surtout « Dear God please help me » (gonflé après avoir chanté « I have forgiven Jesus »…) ou Moz use (et abuse?) avec maestria de son falsetto caractéristique.

Le long « Life is a pigsty » est à mon avis le morceau le plus intéressant et le plus atypique, par ses changements de rythme, et ce bourdon de clavier fantomatique qui induit comme un inconfort tout au long du morceau. D’une manière générale, la première moitié du CD est la meilleure. Les sept premiers morceaux ont tous une mélodie imparable (ça fait plusieurs jours que je me surprends à fredonner « as I live and breathe, you have killed me, you have killed meee… » à tout bout de champ!). Les quatre suivants n’ont à mon avis pas la même qualité mélodique, mais la conclusion « At last I am born » cloture cependant l’album en beauté.

Point de vue textes, on retrouve les obsessions habituelles de Morrissey, nombrilisme « me myself and I » agaçant pour les uns, introspection féconde qui lui permet, au travers du particulier, de toucher à l’universel pour les autres : le mal-être dans une société qui rejette la différence poliment mais avec une immense cruauté, les relations conflictuelles, la perversité hypocrite de l’éducation, la compassion pour ceux qui souffrent d’être différents… Le tout avec une ironie et un faux détachement « so British ».

Il y a cependant une évolution marquée vers plus de sérénité, un peu moins de cynisme, presqu’une ouverture aux autres. La grappa et la quattro stagioni ont probablement amené le « last truly British people » à plus de décontraction méditerranéenne, mais on reste très loin d’un voyage au pays des bisounours… « Life is a pigsty » (la vie est une porcherie), « I’ll never be anybody’s hero now », “I see the world, it makes me puke” (sur “To me you are a work of art”) restent fidèle à cette lucidité poussée jusqu’à ses ultimes retranchements, ce pessimisme dandy qui fascine les uns et horripile les autres.

En résumé, un album réussi où Morrissey se renouvelle sans se révolutionner. En tant que fan, je suis comblé, mais ayons l’objectivité de reconnaître que l’ex-Smiths est loin de s’être débarrassé de ses tics qui le rendent insupportable aux yeux et oreilles de certains. Mais c’est aussi pour ça qu’on l’aime!

Pollux
Pays: GB
Attack rec. / Pias
Sortie: 2006/04/03


Lu: 2363
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 43
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium