Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 381
7 derniers jours:
Interview de Leo Leoni
30 derniers jours:
News en vrac : volume 371

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Eartha Kitt (1927)
  • Grady Martin (1929)
  • John Perrone (1935)
  • Chris Montez (1944)
  • William Hart (1945)
  • Dominic Troiano (1946)
  • Mick Taylor (1948)
  • Sheila Hutchinson (1953)
  • Steve Earle (1955)
  • Paul Young (1956)
  • Susannah Hoffs (1957)
  • Simone Simons (1985)
  • †Dale Griffin (2016)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6820 membres.
- En ligne, nous sommes 187 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 613 612
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


EVOLOCITY - Evolocity
/ paru le 28-04-2006 /

Les américains de Evolocity sont originaires de Phoenix (Arizona). Le groupe se compose de Aaron (chant, guitares, percussions), Jazz (guitares, backing vocals), Raydn1 (claviers, platines, guitares, saxophone, backing vocals), Melon (basse) et Cor(e) (batterie). Aux manettes, il y a un certain Bill Kennedy (NIN, Megadeth).

Evolocity affirme vouloir changer la musique. Ils pensent que le public en a marre de voir des groupes qui se ressemblent tous. Nous, on veut bien. Mais, Evolocity sont-ils bien différents? Cela reste à prouver. Leurs influences sont à chercher du côté de Faith No More, King's X ou Primus.

Le groove d'un King's X se retrouve bien dans "Too Far". C'est ce titre qui est sorti en single. Le chant de Aaron se déchire à merveille mais sait aussi montrer plus de douceur. Ce mélange énergique, et même par moment hypnotique, séduit. Cette recette gagnante se retrouve aussi sur un "Save Me" plus sombre et plus travaillé côté ambiances.

Une autre facette du groupe se dévoile sur "Duh Wayne". Durant les couplets, les tons sont acoustiques pour se déchaîner durant les refrains. Le saxo de Raydn1 intervient ici accentuant encore cette différence de style. "Natural Drag" est lui aussi bien différent. Il fait la part belle aux percussions.

Le bassiste est à l'honneur sur "Cockeyed". Son jeu rebondissant y fait merveille. Le très sombre "Dark" figure également sur le single "Too Far". Les voix accentuent la tension durant les moments calmes. "Crutch" vous entraînera avec son rythme irrésistible, ses guitares saturées et ses effets. Mais, un des plus beaux morceaux est finalement "Pyramids" avec ses tonalités rappelant un Led Zeppelin.

On aime le groove de cet album de Evolocity. Il devrait séduire les fans de King's X et de Faith No More mais il serait quand même présomptueux de dire qu'il révolutionne la musique. Ce qui est sûr, c'est qu'on passe un bon moment à son écoute et c'est sans doute cela le principal.

Liste des morceaux:

  1. Outro
  2. Too Far
  3. Save Me
  4. Duh Wayne
  5. Herbie
  6. Natural Drag
  7. Quick & Easy
  8. Cockeyed
  9. Dark
  10. Set You Free
  11. Troop Support
  12. Crutch
  13. Dog Lover
  14. Pyramids

JPL
Pays: US
Nuerra Records
Sortie: 2006/09


Lu: 1511
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 57
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium