Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Cleveland Duncan (1935)
  • Madeline Bell (1942)
  • Tony Joe White (1943)
  • Dino Danelli (1944)
  • Andy Mackay (1946)
  • David Essex (1947)
  • Blair Thornton (1950)
  • Ian Thomas (1950)
  • Janis Siegel (1952)
  • Dennis Greaves (1957)
  • Martin Gore (1961)
  • Tim Kellett (1964)
  • Nick Menza (1964)
  • Saul Hudson (1965)
  • Rob Dickinson (1965)
  • Alison Krauss (1971)
  • †Keith Godchaux (1979)
  • †Rob Collins (1996)
  • †Amy Winehouse (2011)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 154 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 066 671
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CANNATA - Mysterium Magnum
/ paru le 18-05-2006 /

Jeff Cannata est américain. Il a fondé son groupe au début des années 80. Un certain James Christian (House Of Lords) se trouvait alors derrière le micro. Aujourd'hui, Jeff Cannata joue d'à peu près tous les instruments mais est aussi un remarquable chanteur. Il n'est cependant pas seul sur cet album. Il y a aussi le batteur Greg Trabandt et, au gré des titres, les guitaristes Robert Giannotti (aussi à la flûte), Jimi Bell, Chuck Beckman, David Coe, Jay Johnson et Rohn Lawrence ainsi que les claviéristes Jay Rowe et Jeff Batter. Aux backing vocals, on trouve Pete Hodson et Rose Coppola.

Dans une société comme la nôtre, tout va vite, trop vite. C'est sur cela que se penche "Spirit Of The Four Winds" avec des tons métal progressif et des ambiances taillées à la mesure des grands. Le chant de Jeff dévoile son grain séducteur. Le solo de guitare est parfait et semble nous parler. Ce morceau est une des perles de cet opus.

Autre pièce de taille, "Somewhere Beyond The Sun" qui prend parfois des airs de Jethro Tull alors qu'à d'autres moments la complexité musicale apporte son lot de tons jazz-rock. Mais l'album n'est pas fait que de titres forts à la puissance progressive imposante. C'est par exemple tout en douceur et acoustiquement que se dévoile un "4:17 (California)" très Yes et très mélodique.

A part cela, Cannata sait aussi nous sortir des titres qu'on verrait bien au sommet des Charts. "King Of The Mountain" a un énorme potentiel comme l'eurent certains hits de Asia au début des eighties. On peut aussi penser à UK. Et que dire de ce "Tears Of America" qui aurait pu être écrit par un certain John Wetton terriblement impliqué dans les deux précédentes références.

Ce cinquième album de Cannata est superbement conçu et ravira les amateurs de rock progressif des styles Jethro Tull, Asia, UK ou Yes. Si c'est votre cas, n'hésitez pas!

JPL
Pays: US
Oxford Circus OXF 003
Sortie: 2006


Lu: 1887
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 17
• Semaines de présence au Top 30: 6
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium