Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 19-10-2017
› Gary NUMAN (Leuven)
› KING CHILD (Nandrin)
› Marisa ANDERSON + Asmâa HAMZAOUI + Bnat TIMBOUKTOU (Liège)
› IALMA (Festival Voix de Femmes) (Gand)
› NEWMOON + KAMIKAZE GIRLS (Borgerhout)
› The SHERLOCKS (Bruxelles)
› BAZART + Emma BALE (Liège)
› GOLDFRAPP (Antwerpen)
› MAMMUT + BROEN (Bruxelles)
› NELE NEEDS A HOLIDAY + Mary OCHER + TULSKI (Gent)
› Jasper STEVERLINCK (Bruxelles)
› DR FEELGOOD (Verviers)
› THE GIRL WHO CRIED WOLF (Borgerhout)

Les 7 prochains jours:
20-10 ULYSSE + LE MANOU (Liège)
20-10 EQUAL IDIOTS + Freddie and The VANGRAILS (Kortrijk)
20-10 VESSELS (Antwerpen)
20-10 BLOND + FITZ (Andenne)
20-10 The WEATHER STATION + Will STRATTON (Gent)
20-10 RATTLE + The VAPORELLAS (Liège)
20-10 LENTO + TELEPATHY + Törst HOBBORUN (Bruxelles)
20-10 NOUVELLE VAGUE + JOON MOON (Leuven)
20-10 KONOBA + HYDROGEN SEA + SONNFJORD (Marchienne-au-Pont)
20-10 MOGWAI + SACRED PAWS (Bruxelles)
20-10 SAMUEL (Bruxelles)
21-10 ADMIRAL FREEBEE (Antwerpen)
21-10 BAZART (Merksem)
21-10 Aimee MANN + Jonathan COULTON (Antwerpen)
21-10 KING PRAWN + DIRTY BEES + BLACK SHEEP + The DANCING MORONS + JET 8 (Bruxelles)
21-10 THE LOAF FESTIVAL 2017 (Eupen)
21-10 MOGWAI + SACRED PAWS (Bruxelles)
21-10 Gabriel RIOS (Gent)
21-10 PESTIFER + BURSTING + DAWNBREATH + BLEEDSKIN (Liège)
21-10 FLOTATION TOY WARNING (Bruxelles) **ANNULÉ**
21-10 Khalif WAILIN' WALTER (Liège)
21-10 ABORTED + OFF THE CROSS (Hasselt)
21-10 EQUAL IDIOTS + HIGH HI (Bruxelles)
21-10 Le PRINCE HARRY + SPAGGUETTA ORGHASMMOND + RRAOUHHH (Bruxelles)
21-10 BLOND + FITZ + Diego STRAZ (Ittre)
21-10 LAST PROPHECY + MOBÏLHEAD + TARDIGRAD (Namur)
22-10 Y and T (Kortrijk)
22-10 PG.LOST + CELESTIAL WOLVES (Borgerhout)
22-10 The MOLOCHS (Leffinge) **ANNULÉ**
22-10 Terry BOZZIO DRUM CLINIC (Hasselt)
22-10 THE FRESH AND ONLYS (Antwerpen)
22-10 LALI PUNA + Dieter VON DEURNE and The POLITICS (Bruxelles)
22-10 ALESTORM + TROLDRHAUGEN + AETHER REALM (Borgerhout)
22-10 Jasper STEVERLINCK (Bruxelles) **REPORTÉ**
23-10 HOGJAW (Verviers)
23-10 ST. VINCENT (Bruxelles)
23-10 KING DUDE + THE RUINS OF BEVERAST + DOLCH (Antwerpen)
23-10 LEFT LANE CRUISER + NEEDLE AND THE PAIN REACTION (Bruxelles)
23-10 THE FRESH AND ONLYS + ANNABEL LEE (Bruxelles)
23-10 The BREEDERS + PINS (Borgerhout)
24-10 HARD ONS + SECTS TAPE + BREWED IN BELGIUM (Bruxelles)
24-10 DOTAN + Jade BIRD (Bruxelles)
24-10 TEME TAN + Esinam DOGBATSE (Leuven)
24-10 Gabriel RIOS (Sint-Niklaas)
24-10 Ben ABSINTH (Liège)
24-10 YAK + CHASTITY (Borgerhout)
24-10 INHEAVEN (Bruxelles)
24-10 KT TUNSTALL + PICTISH TRAIL (Bruxelles)
24-10 WWWATER (Gent)
25-10 STUFF. (Hasselt)
25-10 CAST (Verviers)
25-10 META META + BLACK FLOWER (Opwijk)
25-10 SKINNY LISTER + BEANS ON TOAST (Antwerpen)
25-10 Nicolas GAUL (Liège)
25-10 SCHOOL IS COOL (Leuven)
26-10 The SELECTER + The BEAT (Leuven)
26-10 KINGS OF EDELGRAN + TOTM (Bruxelles)
26-10 MOTORPSYCHO (Sint-Niklaas)
26-10 TEME TAN (Gent)
26-10 STUFF. + Bert COOLS (Kortrijk)
26-10 Frankie ROSE + DAKOTA (Borgerhout)
26-10 Alex LAHEY (Bruxelles)
26-10 Juana MOLINA + La DRACHE (Liège)
26-10 Ben MILLER BAND + MOTHER T and The CHICKS (Gent)

Mois en cours:
Octobre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 


Anniversaires

  • George McCrae (1944)
  • Peter Tosh (1944)
  • Keith Reid (1946)
  • Wilbert Hart (1947)
  • Karl Wallinger (1957)
  • Daniel Woodgate (1960)
  • Lauryn Hill (1975)
  • †Eddie James House (1988)
  • †Alan Murphy (1989)
  • †Glen Buxton (1997)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6789 membres.
- En ligne, nous sommes 140 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
104 537 332
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DIRTY PRETTY THINGS - Waterloo To Anywhere
/ paru le 14-06-2006 /

Après leurs frasques et leurs démêlés, la séparation entre Pete Doherty et Carl Barât était inévitable. Le premier, avec Babyshambles, a emporté avec lui le côté mélodique et un peu mélancolique des Libertines tandis que Barât, qui semble s’être amendé, a privilégié l’énergie et les guitares « sales ». Mais la comparaison de leur style musical est anecdotique : leurs groupes respectifs sont très différents et ne couvrent pas le même scope. Qu’on le veuille ou non, les Libertines, c’est le passé.

A l’origine, Dirty Pretty Things (2002) est le titre d’un film de Stephen Frears. Il nous parle de la précarité et de l’immigration clandestine. Dirty Pretty Things, le groupe, comprend Carl Barât, chant, guitare, Anthony Rossomando (Damn Personals), guitare, chœurs, Didz Hammond (Cooper Temple Clause), basse, chœurs, et Gary Powell (The Libertines), batterie. Anthony Rossomando a remplacé Pete Doherty lors de la dernière tournée européenne des Libertines avant dissolution. La production de cet album, excellente, a été confiée à Dave Sardy et Tony Doogan.

La musique à la fois très classe et très énergique des Dirty Pretty Things est marquée par l’influence de Ray Davies. Leur façon de brosser sans concession le portrait de la société urbaine anglaise rappelle le leader des Kinks. On y trouve aussi un zeste de l’attitude punk de Paul Weller à ses débuts, quand il était le leader de The Jam, lui aussi très critique envers l’establishment, et un fifrelin du style mordant du Clash, qui cherchait des solutions à la situation politique en Angleterre, avant sa récupération par une « major », contrairement aux Sex Pistols, un groupe très surfait, volontairement provocant et créé de toute pièce par le manager Malcolm McLaren, qui voulait se faire un maximum de fric en un minimum de temps. Ces derniers se contentaient d’identifier les problèmes sans proposer de solutions.

Comme on a pu le voir récemment lors de l’émission « Later … with Jools Holland » à la BBC2, où ils ont interprété « Bang Bang You’re Dead », « Deadwood » et « The Gentry Cove », trois des titres les plus percutants de l’album, tout ce petit monde met le feu là où il passe.

Sur « Doctors And Dealers », Carl Barât règle ses comptes avec l’inénarrable Pete Doherty. De plus, il brosse un tableau très critique et peu flatteur d’une jeunesse sans idéal (sur « Gin & Milk », on relève notamment : « Give me something to die for ») et de son exploitation à son profit par des gens dépourvus de scrupules (sur « Blood Thirsty Bastards », il dit aussi : « Blood thirsty bastards making plans for no one but their own »). A en juger par ce qui se passe en Angleterre et sur le plan international, cette situation n’est pas prête de changer. Il y a encore « The Enemy », avec « Just try to live respectfully / The enemy as I know it is right inside my head ». Le choc des cultures, bien réel, occupe toutes les énergies (voir les paroles de « The Gentry Cove » sur le thème de la guerre) et la crétinisation des masses par les media est entamée depuis longtemps, et pas seulement en Angleterre.

Mais après cette petite digression, respirons un peu d’air frais et revenons à la musique. Avec ce premier album des Dirty Pretty Things, que l’on pourrait par certains côtés assimiler à un brûlot politique si la fin était moins optimiste et s’il n’y avait un message d’espoir contenu dans deux ou trois chansons d’amour, on peut être rassuré : le rock britannique, contrairement à son premier ministre Tony Blair, se porte bien et a encore de beaux jours devant lui. A recommander.

Rappel des titres:

  1. « Deadwood »
  2. « Doctors And Dealers »
  3. « Bang Bang You’re Dead »
  4. « Blood Thirsty Bastards »
  5. « The Gentry Cove »
  6. « Gin & Milk »
  7. « The Enemy »
  8. « If You Love A Woman »
  9. « You Fucking Love It »
  10. « Wondering »
  11. « Last Of The Small Town Playboys »

MM
Pays: GB
Mercury Records / Vertigo / Universal 9878858
Sortie: 2006/05/08


Lu: 2395
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 4
• Semaines de présence au Top 30: 11
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

VOS COMMENTAIRES

kevin
le 20/06/2006 | mon évaluation:
Même si il n'égale pas un album des Libertines, j'y retrouve enfin ce qui m'avait plu chez eux, alors que l'album de Babyshambles m'avait profondément fait chier (mis à part les 2 ou 3 singles)...

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium