Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Spencer Davis (1941)
  • Wolfgang Flur (1947)
  • Ron Asheton (1948)
  • Geezer Butler (1949)
  • Mick Tucker (1949)
  • John Wetton (1949)
  • Chet McCracken (1952)
  • Bruce Crump (1957)
  • †Billie Holiday (1959)
  • Lou Barlow (1966)
  • †John Coltrane (1967)
  • †Chas Chandler (1996)
  • †Gordon Waller (2009)
  • †Johnny Winter (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 160 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 961 305
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FROST - Milliontown
/ paru le 08-07-2006 /

Frost est le projet du claviériste/chanteur Jem Godfrey. "Milliontown" est le premier album. Aux côtés de Godfrey, on trouve John Mitchell (Arena, Kino) à la guitare et au chant, John Jowitt (IQ) à la basse et Andy Edwards (IQ) à la batterie. Un invité, John Boyes à la guitare.

Jem Godfrey a tout composé. En tant que producteur, il a aussi produit cet opus. Godfrey est un fan de rock progressif. On le comprend bien quand on voit la liste des musiciens qui se sont associés au projet. La musique est avant tout énergique. Les claviers virevoltent de toutes parts. Normal puisque le maître de cérémonie est claviériste!

Les autres musiciens ne sont cependant pas en reste. John Jowitt par exemple déborde d'une dextérité et d'une puissance qui en effrayerait plus d'un. On frise ainsi par moment le jazz-rock et le progressif symphonique à la Dream Theater. "Hyperventilate" dévaste tout sur son passage. Un peu trop peut-être car on en prend plein la figure sans avoir le temps de savourer.

Les tons plus hard de "No Me No You" privilégie cette fois une composition plutôt qu'une avalanche de technique. "Snowman" joue sur les effets sonores, la douceur et une voix assez psyché. "The Other Me" groove à mort avec une basse puissante, des synthés omniprésents et une guitare déchirante. Pourtant le chant joue surtout sur les harmonies et la mélodie. "Black Light Machine" est un rock plus carré, dans le style de Kino avec une guitare aux tons floydiens par moments débouchant dans sa seconde partie sur une débauche de synthés soutenus par une section rythmique imposante.

Quant au morceau "Milliontown", il s'agit d'un pièce épique de pas moins de vingt-cinq minutes qui dévoile ses sources progressives parmi lesquelles on trouve Yes, Spock's Beard, Dream Theater et son claviériste Derek Sherinian et même Genesis pour certains passages. Le seul reproche est que le symphonisme déborde un peu trop. Le chant s'inspire lui parfois d'Electric Light Orchestra.

Cet album de Frost régalera les amateurs de Kino, Derek Sherinian, Spock's Beard et plus généralement de rock progressif technique à l'énergie débordante.

JPL
Pays: GB
InsideOut IOMCD 252
Sortie: 2006/07/24


Lu: 2454
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 20
• Semaines de présence au Top 30: 4
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

VOS COMMENTAIRES

beb
le 26/11/2006 | mon évaluation:
magnifique

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium