Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Vikki Carr (1941)
  • George Frayne (1944)
  • Allan Gorrie (1946)
  • Brian May (1947)
  • Bernie Leadon (1947)
  • Keith Godchaux (1947)
  • Allen Collins (1952)
  • Kevin Haskins (1960)
  • Leroy Wolfgramm (1966)
  • Ged Lynch (1968)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 186 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 002 809
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ENGLUND, Thörbjorn - Influences
/ paru le 12-07-2006 /

Thörbjorn Englund est un virtuose suédois de la guitare qui officie au sein du groupe Winterlong. Sur cet album intitulé "Influences", il nous fait part des ses… Influences. On y retrouvera donc des titres variés et une production inégale puisque les enregistrements se sont étalés sur plusieurs années et parfois avec les moyens du bord.

Cependant et malgré cela, Thörbjorn Englund nous propose des compositions intéressantes avec des mélodies recherchées. La plage d’ouverture intitulée "Jesus Stole My Harley" allie un riff métal avec une mélodie dans l’esprit Satriani, c’est carré et mélodique. Sur "Heart of Fire", les programmations batterie n’ont pas un son terrible mais le morceau reste intéressant, de bonnes mélodies et quelques plans néoclassiques très réussis.

"Demonica" nous renvoie à Malmsteen car c’est du néoclassique pur jus mais c’est moins accrocheur. "Siberian Nights" est dans la même veine mais mieux réussi. On relèvera une brève mais brillante incartade vers la guitare classique avec "A Flame of Flamenco" avant un "Flying" au riff très lourd servi d’une mélodie qui rappelle encore le grand maître Satch. "Princess Lane" est une petite ballade qui sonne comme une démo mais qui n’est pas mal.

"Notes from the Dark Side" est sombre et glauque sur fond de nappes aux synthés. Le titre suivant, "Devilina" est inspiré de Vanessa Mae, la production reste inégale mais la prouesse technique est là d’autant plus que, comme il le signale, ce titre a été fait sans aucune overdub, essayez un peu pour voir. "W.A.M Goes Electric" est une reprise de Mozart à la sauce électrique alors que "The Abyss" est un morceau triste avec un mélange de guitare électrique et d’orchestre. Le hic c’est qu’on entend vraiment que l’"orchestre" est fait avec des synthés donc ça casse l’effet. On terminera avec "Beautiful Beyond", morceau au piano avec orchestrations sans guitare, et "Vikings Tomb", petit clin d’œil aux anciens du nord.

Thörbjorn Englund le dit lui-même, cet album est un peu une compil de fonds de tiroir qu’il ne voulait pas voir passer aux oubliettes, un témoignage de sa productivité instrumentale en quelque sorte. Il faut le prendre pour ce qu’il est sans s’attendre à une production similaire à d’autres œuvres du genre.

Xavier Rossey
Pays: SE
Lions Music LMC174
Sortie: 2006/05/19


Lu: 1532
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 138
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium