Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • George Clinton (1940)
  • Rick Davies (1944)
  • Estelle Bennett (1944)
  • Don Henley (1947)
  • Al Di Meola (1954)
  • Mick Pointer (1956)
  • Keith Sweat (1961)
  • Emily Saliers (1963)
  • William Calhoun (1964)
  • Pat Badger (1967)
  • Chris Helme (1971)
  • Daniel Jones (1973)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 150 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 063 688
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DEEP PURPLE - Bananas
/ paru le 02-09-2003 /

Un nouvel album de Deep Purple reste toujours un événement même pour les vieux routards du rock qu'ils sont. Leur récente prestation en vedette du Nandrin Festival (août 2003) a d'ailleurs mis tout le monde d'accord. Jeunes comme "vieux" les ont tous trouvé excellents!

Ce nouvel opus vient donc à point pour juger de leurs qualités actuelles. On ne peut que constater qu'ils sont fidèles à leur image et leur son. "House of Pain" et "Sun goes down" débutent l'album dans un style Purple du plus bel effet. Et dans le second, Don Airey remplace très bien le jeune retraité qu'est Jon Lord.

La voix de Ian Gillan est toujours bien présente. "Haunted" est une très belle ballade, un peu à la "Machiavel". Evidemment, tout n'est pas parfait. "Razzle Dazzle", par exemple, fait un peu "vieux rock". Mais, ne s'agit-il justement pas de vieux rockeurs?

"Silver Tongue" réutilise les vieux clichés entre Gillan et Blackmore sauf qu'ici il s'agit de Steve Morse bien sûr. Une autre ballade, "Walk on", nous replonge dans l'ambiance de "Machine Head". Excellent! Allumez les briquets! Beaux solos de Steve Morse et Don Airey dans "Picture of Innocence". "I got your number" est un morceau que l'on peut qualifier de hard-rock progressif comme le faisait Uriah Heep du temps de sa splendeur.

"Never a Word" est un titre doux et acoustique aux sonorités troubadour. Il fait penser à ce que Ritchie Blackmore fait maintenant avec Blackmore's Night. Un bémol sur l'album. "Bananas", le morceau titulaire, fera quant à lui un bon single dans un style assez "Black Night".

On terminera avec "Doing It Tonight", un rock moyen à la Uriah Heep. Je vois d'ici David Byron arpentant la scène de Forest National en le chantant. Enfin, l'instrumental "Contact Lost" nous permettra de prendre congé dans une douceur très oldfieldienne.

JPL
Pays: GB
EMI 7243 5 91048 2 9
Sortie: 2003/08/25


Lu: 3063
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

VOS COMMENTAIRES

kevin
le 03/09/2003 | mon évaluation:
Whaw! Je suis en train de découvrir l'album à l'instant, et je peux dire que toute l'énergie de Nandrin y est restée, je suis conquis... Vive les vieux croutons! (qui ont toujours la pèche)

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium