Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • John Lodge (1945)
  • Kim Carnes (1945)
  • Carlos Santana (1947)
  • Paul Cook (1956)
  • Michael MacNeil (1958)
  • Chris Cornell (1964)
  • Andrew Levy (1966)
  • †Roy Hamilton (1969)
  • †Artie Traum (2008)
  • †Chester Bennington (2017)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 177 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 014 199
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ENSHADOWED - Intensity
/ paru le 19-09-2003 /

Curieux groupe que ces Grecs qui changent constamment de personnel. Né en 1998, il a produit son premier album, « Messengers of the darkest dawn », en 2002. Depuis l’automne 2001, il se compose de : Necro (guitar), Psychaos (guitar), Snegodron (vocals), Diastropheus (bass) et VitastNemesis (drums). Ils pratiquent un Misanthropic death / black metal canon.

« The Fire Burns », courte intro qui débute l’album, est carrément de la musique classique. « Sunya Bindu », qui lui succède avec son phrasé très rapide, met les choses au point : on est bien dans le death metal pur et dur, avec ses voix caverneuses et tout le toutim. Il y a pourtant ici quelques velléités d’originalité quant au tempo.

« Mental Irruption », au rythme syncopé martelé avec une régularité métronomique, est de la même veine. « Purity’s Failure » est également un titre remarquable par sa façon particulière de varier le tempo.

Mais la pièce maîtresse est sans conteste « Requiem of Hatred (Jesus Christ Cage part II) ». Ce titre se décline en trois parties : « I. Waiting’s Reward », « II. Cryptic Paranoia (instrumental) » et « III. Thy Downfall ». Voilà qui apporte un relief inattendu dans ce cd nettement supérieur à la moyenne du genre. « The Fire Goes Out (outro) » clôture l’album comme il a commencé : sur une petite pièce classique.

Selon leurs dires, le résultat est une furie death metal, une haine black metal et un sentiment anti-chrétien ! Un témoignage purement blasphématoire ! Qui pourrait mieux définir leur musique qu’eux-mêmes ?

Les titres :

  1. « The Fire Burns (intro) »
  2. « Sunya Bindu »
  3. « Mental Irruption »
  4. « Obvious Inexistence »
  5. « Purity’s Failure »
  6. « Horrenda Nox »
  7. « Requiem of Hatred »
  8. « The Fire Goes Out … (outro) »

MM
Pays: GR
Black Lotus Records BLR CD047
Sortie: 2003/04/10


Lu: 1914
Partager sur :
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium