Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 367
7 derniers jours:
News en vrac : volume 365
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 12-12-2017
› OH WONDER + IDER (Bruxelles)
› HIGH HI (Leuven)
› LONDON GRAMMAR + LO MOON (Merksem)
› The GODFATHERS (Verviers)

Les 7 prochains jours:
13-12 K's CHOICE + HELSINKI (Bruxelles)
13-12 DUO A L'ENCRE + CHASING PENGUINS + Frederic LEROUX (Bruxelles)
13-12 TINARIWEN (Sint-Niklaas)
13-12 BRNS + WHITE WINE (Liège)
13-12 The PICTUREBOOKS + The LORANES (Borgerhout)
13-12 Constanza GUZMAN (Liège)
13-12 CHANNEL ZERO (Leuven)
14-12 Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
14-12 ISOLDE (Sint-Niklaas)
14-12 BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
14-12 TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
14-12 FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
14-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
14-12 DAAU (Hasselt)
14-12 SON LITTLE (Bruxelles)
14-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
14-12 NAZARETH (Verviers)
14-12 The PROSPECTS (Borgerhout)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 TJENS MATIC (Leuven)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Frank Sinatra (1915)
  • Dionne Warwick (1940)
  • Terry Kirkman (1941)
  • Mike Heron (1942)
  • Albert Lee (1943)
  • Dickey Betts (1943)
  • Grover Washington (1943)
  • Rob Tyner (1944)
  • Tony Williams (1945)
  • Clive Bunker (1946)
  • Ray Jackson (1948)
  • Dan Baird (1953)
  • Sheila Escovedo (1959)
  • †Tommy Bolin (1976)
  • †Ian Stewart (1985)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 166 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 281 827
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BISE DE BUSE - Joue sa Musique
/ paru le 24-11-2006 /

Formé fin 1975 dans le cadre des cours de musicologie de l’Université de Strasbourg, Bise de Buse apparaît plutôt comme une association fluctuante, fondée sur une ouverture aux styles musicaux les plus divers. L’unique témoignage de leur travail date de 1981 et se trouve ici réédité grâce au dynamique label Musea qui y a adjoint, en prime, quelques bonus enregistrés deux ans plus tôt.

Les titres (71’01) :

  1. « Dodécaféiné » (Pierre Michel) (4’48)
  2. « Valse à 5 Temps » (Laurent Spielmann) (4’20)
  3. « Triton Diabolique » (Jean Bataillon) (3’45)
  4. « Les Lumières de la Nuit » (Pierre Michel) (5’59)
  5. « Chocolate Fields » (Steve Miller) (4’42)
  6. « Sax-Cello » (Pierre Michel/Jean Bataillon) (7’13)
  7. « Gambang » (Laurent Spielmann) (5’58)
  8. « Lola » (Pierre Michel) (4’01)
  9. « Valse à 5 Temps » (Laurent Spielmann) (5’53)
  10. « Appelez-Moi Tex » (Laurent Spielmann) (4’36)
  11. « Kings and Queens » (Hugh Hopper) (5’58)
  12. « Errance » (Pierre Michel) (8’47)
  13. « You Can’t Kill Me » (Gong) (4’32)
Les interprètes :
  • Pierre Michel : Saxophones alto, soprano et baryton
  • Laurent Spielmann : Pianos acoustique et électrique & Synthétiseur
  • Jean Bataillon : Violoncelle (1 à 9)
  • Gérard Dosdat : Guitare (10 à 14)
  • Jean-Louis Heitz : Basse (10 à 14)
  • Maxime Malka : Batterie (10 à 14)
    +
  • Didier Malherbe : Saxophone soprano (1, 3)
  • Louis Merlet : Violon & Alto (1, 3)
Sans apparaître vraiment complexe, la musique de Bise de Buse sort des sentiers battus de l’amateur de « Rock » et de « Jazz ». Elle ne s’aborde pas aisément et nécessite donc, au départ, un réajustement de ses propres connexions cérébrales.

L’album se subdivise en deux parties bien distinctes, déjà clairement identifiables à la lecture des instruments utilisés.

Les neufs premiers titres, issus de l’album original, montrent un trio essentiellement acoustique, présentant une musique souvent austère et d’une certaine raideur. Cette sensation est accentuée par le violoncelle, que le saxophone se plaît souvent à conforter. Chaque instrumentiste reste toujours posé, dominant ses propres compositions, mais excluant les mises en valeur individuelle spectaculaire, même dans les passages plus « Free ». La « Musique Contemporaine » dans sa définition actuelle règne en maître, produite sous la forme de « Musique de Chambre » et dans un esprit typique à la « Musique Classique ». Le « Jazz » émerge à l’occasion, s’abreuvant au sein des courants « Canterbury » et « Avant-Gardiste » (Soft Machine, Caravan, Henry Cow, …), ou « E.C.M. » (Eberhard Weber, Rainer Brüninghaus, Jan Garbarek, John Surman, …). « Chocolate Fields », une composition de l’ex-Caravan Stephen Miller, à l’époque de sa collaboration avec Lol Coxhill en 1973, est un exemple de la face « Jazz Avant-Gardiste » du groupe. La présence des deux invités n’apporte rien de bien particulier, car ils se fondent totalement dans la musique du trio, même le saxophoniste délirant de Gong, Didier Malherbe.

Sur les titres en bonus, on découvre Bise de Buse dans une configuration totalement différente et dans un registre qui l’est tout autant. En 1979, le groupe se fond totalement dans le style de « Canterbury » et n’y apporte rien de bien original. Il n’empêche, tout cela reste agréable et bien joué, qu’il s’agisse d’une composition personnelle ou d’une reprise. « Kings and Queens », créé par le bassiste Hugh Hopper dans Soft Machine et à l’origine sur « Fourth » en 1971, est un vrai délice. Par contre, « You Can’t Kill Me », une perle du répertoire de Gong depuis « Camembert Electrique » en 1971, paraît un peu trop sage, comme si il était joué par National Health.

En fin de compte, cet album mérite de l’intérêt, même s’il ne déclenche jamais un sentiment de passion débordante. Par contre, chaque nouvelle écoute entraîne une meilleure intégration de l’auditeur dans les rouages de cette musique très audacieuse dans sa partie originale.

JPS1er
Pays: FR
Musea FGBG 4684
Sortie: 2006/10 (réédition, original 1981)


Lu: 3115
Partager sur :
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium