Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Kim Fowley (1939)
  • Barry Whitham (1946)
  • Cat Stevens (1947)
  • Howie Epstein (1955)
  • Henry Priestman (1958)
  • Jim Martin (1961)
  • Terry Caldwell (1974)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 179 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 044 499
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FOR ABSENT FRIENDS - Square One
/ paru le 25-11-2006 /

Fondé au début des années 90, les hollandais de For Absent Friends en sont déjà à leur 8e album. Leur premier opus s'intitulait "Both Worlds". Il est sorti en 1991. C'est dire s'ils ont déjà une certaine expérience dans le domaine du rock progressif qu'ils nous offrent.

Les influences du groupe sont indéniablement le Marillion de l'époque Fish. On y trouve également des traces du Genesis des eighties et un peu des français de Ange qu'ils admirent beaucoup. Tellement même qu'ils ont invité Christian Décamps pour partager le chant d'une reprise de la chanson "Billy" sortie sur "Les larmes du Dalaï Lama" en 1992.

Le rock progressif de For Absent Friends a malgré tout sa personnalité propre. Ils s'inspirent de leurs modèles pour distiller une musique qui leur est personnelle. Ils sont aussi très énergiques comme le démontre "Hello world" qui ouvre l'album. La voix du chanteur Hans van Lint fait preuve d'une grande expressivité. S'il n'a pas la voix de Fish, il faut avouer qu'il assure malgré tout de bien belle manière. "Stick around" en est la preuve.

Parmi les moments forts, il y a ce "Call it chance" avec une expressivité vocale digne d'un Fish. L'épique "Wonder" est la pièce maîtresse. Il débute en douceur avec un chant soutenu par le piano. La guitare arrive petit à petit puis la section rythmique entre en jeu. La progression est totale et nous entraîne inexorablement. La douceur de "Berlin wall" est envoûtante. Impossible de rester de glace face à un tel solo de guitare.

Ce nouveau For Absent Friends devrait séduire les amateurs de rock progressif tels Marillion et Sylvan. Si vous êtes de ceux-là, ne vous en privez pas.

JPL
Pays: NL
Musea Records FGBG 4681.AR
Sortie: 2006/10


Lu: 1519
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 32
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium