Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Kim Fowley (1939)
  • Barry Whitham (1946)
  • Cat Stevens (1947)
  • Howie Epstein (1955)
  • Henry Priestman (1958)
  • Jim Martin (1961)
  • Terry Caldwell (1974)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 162 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 032 589
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FISH - Return To Childhood
/ paru le 16-12-2006 /

En 2005, à l'occasion du 20e anniversaire de la sortie de l'album "Misplaced Childhood" de Marillion, Fish décida de faire une tournée basée sur cet opus légendaire. Le succès fut incroyable et la tournée s'étala finalement sur deux ans. Au mois de novembre 2005, lors de son passage au 013 de Tilburg (Pays-Bas), le concert fut enregistré. C'est l'objet de ce double album live.

Le premier CD est consacré à sa carrière solo. On y trouve des titres emblématiques tel "Big Wedge" (extrait de "Vigil In A Wilderness Of Mirrors" sorti en 1990), pourtant bien moins bon ici avec ses cuivres synthétiques aseptisés comparé à ceux de l'album d'origine voire même d'autres live. Son dernier opus "Field Of Crows" (2003) n'est pas oublié avec "Moving Targets" et "Innocent Party", mais ce sont les seuls extraits. De "Fellini Days" (2001), il y a "Long Cold Day". Par contre, deux extraits de "Sunsets On Empire" (1997) sont présents : "Brother 52" et "Goldfish & Clowns". Et deux de "Raingods with Zippos" (1999) : les très émouvants "Raingods Dancing" et "Wake-Up Call (Make It Happen)". L'incroyable "Credo" au riff guitare enivrant vient lui de l'album "Internal Exile" sorti en 1991. Il termine la première rondelle de façon subliminale.

Le second disque fait la part belle à "Misplaced Childhood". L'intégralité de cet album de Marillion est joué avec l'incontournable "Kayleigh" bien entendu. Mais les plus grands moments restent quand même le poignant "Bitter Suite", la longue suite captivante "Blind Curve" aux multiples facettes ainsi que la superbe finale alliant "Childhoods End" et "White Feather". En guise de rappels, Fish joue trois titres de son époque Marillion. "Incommunicado" est extrait de "Clutching At Straws" (1987). "Market Square Heroes" n'est plus à présenter. Ce fut le premier succès du groupe. Enfin, "Fugazi", de l'album du même nom, fait exploser le thermomètre de la salle. C'est le seul titre qui n'a pas été enregistré en Hollande mais bien à Cologne quelques jours plus tard.

Ce double live, à la pochette signée Mark Wilkinson, est accompagné d'un livret bien complet contenant les commentaires de Fish au sujet de ces vingt années écoulées.

Si vous êtes fan de Fish et de Marillion, ce double live vous est indispensable. Il allie en parfaite harmonie les deux parties de la carrière de votre chanteur préféré, indiscutablement une des plus grandes voix du rock et un fameux personnage sur scène.

JPL
Pays: GB
Snapper Music SMACD923
Sortie: 2006/04/17


Lu: 3387
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 8
• Semaines de présence au Top 30: 10
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium