Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Spencer Davis (1941)
  • Wolfgang Flur (1947)
  • Ron Asheton (1948)
  • Geezer Butler (1949)
  • Mick Tucker (1949)
  • John Wetton (1949)
  • Chet McCracken (1952)
  • Bruce Crump (1957)
  • †Billie Holiday (1959)
  • Lou Barlow (1966)
  • †John Coltrane (1967)
  • †Chas Chandler (1996)
  • †Gordon Waller (2009)
  • †Johnny Winter (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 133 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 949 957
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FOO FIGHTERS - Skin And Bones
/ paru le 22-12-2006 /

Issu d'un mélange de trois concerts, cet album live a été enregistré en Californie cet été avec le même line-up que l'album « In Your Honor » : Dave Grohl, chant, guitare, Chris Shiflett, guitare, Nate Mendel, guitare basse, et Taylor Hawkins, batterie. Ils sont aidés dans leur tâche par Petra Haden au violon, à la mandoline ou au chant, Drew Hester aux percussions et aux vibes, Remi Jaffee au mellotron, à l'accordéon et à l'orgue, et Pat Smear, un ancien du groupe, à la guitare acoustique et à la guitare électrique. L'album est produit par Nick Raskulinecz et Foo Fighters.

Le climat du CD live est intimiste et c'est une première pour le groupe. Il n'y a aucun rapport avec ce que Dave Grohl a fait avec Probot ou sur le premier CD du dernier album « In Your Honor » mais on est plutôt dans la logique du deuxième CD de l'édition limitée, composé de ballades acoustiques.

Extraits de cet album acoustique « In Your Honor » disc two, « Razor » et « Over And Out », avec un magnifique passage au mellotron, se taillent un beau succès et constituent deux des meilleurs morceaux de cet album surprenant qui fait pendant à l'unplugged de Nirvana. Décidément, le gentil Dave Grohl vit dans l'ombre de Kurt Cobain et ressent toujours cet impératif besoin de reconnaissance. Avec son accompagnement à la guitare acoustique, « Walking After You », extrait de « The Colour And The Shape », fait aussi l'unanimité par son traitement et sa qualité.

« Marigold » est un morceau très doux, avec un passage au mellotron qui lui donne son originalité. « My Hero », lui, très applaudi, vient de « The Colour And The Shape » et se glisse sans heurt dans cet ensemble cohérent malgré un passage beaucoup plus musclé qui donne le signal d'un crescendo hypothétique qui prendra forme plus tard sur l'album. Primesautier, « Next Year » vient de « There Is Nothing Left To Lose ». Le violon et l'accordéon lui donnent un petit air folk bienvenu.

Très lent, « Another Round », avec le concours de l'accordéon et Danny Clinch, le photographe, à l'harmonica, est un autre morceau calme qui montre le talent varié de chanteur de Grohl. Le très court « Big Me » est extrait de « Foo Fighters » et étonne en version acoustique avec un piano omniprésent. Pour faire contraste, « Cold Day In The Sun » est le plus nerveux des morceaux de l'album et le violon lui confère un air country.

« Skin And Bones » porte bien son nom. Très dépouillé, il donne à l'album un tonus bienvenu. « February Stars », extrait de « The Colour And The Shape », est aussi un morceau lent joué avec tact et un grand sens de la nuance à l'orgue. « Times Like These » vient de « One By One » et son adaptation est dans le ton de cet album malgré tout varié. Le passage au mellotron est également de toute beauté.

Grohl enchaîne avec « Friend Of A Friend », un extrait de l'album acoustique de « In Your Honor », tandis que « Best Of You », qui vient du premier album rock de « In Your Honor », n'est pas mal du tout. Il est repris en version acoustique vitaminée avec un Dave Grohl plus fou que jamais. Enfin, « Everlong » provient aussi de « The Colour And The Shape » et c'est la fin rêvée pour un album de cet acabit. Il obtient lui aussi un succès de foule considérable.

Avec cet album, Dave Grohl a toujours en tête de prouver que son appartenance à Nirvana n'était pas usurpée. Il arrive seulement à montrer qu'il n'a pas l'immense talent de Cobain. Il devrait se contenter d'être lui-même : ce n'est déjà pas si mal.

MM
Pays: US
RCA / Sony BMG 82876888572
Sortie: 2006/11/20


Lu: 2545
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 40
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium