Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • June Carter (1929)
  • Stuart Sutcliffe (1940)
  • Terry Nelhams (1940)
  • Rosetta Hightower (1944)
  • Paul Goddard (1945)
  • Myles Goodwyn (1948)
  • Glenn Danzig (1955)
  • Lee John (1957)
  • Richard Coles (1962)
  • Steve Shelley (1962)
  • Paul Arthurs (1965)
  • James MacPherson (1966)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 158 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 527 972
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BURNING POINT - Burned Down The Enemy
/ paru le 03-01-2007 /

Venus de Finlande, Burning Point ne fait pas dans la dentelle avec ce troisième opus. Dès le premier titre "Parasite", l'auditeur est prit à la gorge. Le riff rappelle quelques bons titres de Iron Maiden mais en beaucoup plus lourd. Le chant est mélodique, la production est bonne, c'est massif.

Le reste de ce "Burned Down The Enemy" est à l'avenant. Le refrain de "Heart Of Gold" a ce quelque chose d'hymnesque, et dans "Dawn Of The Ancient War" on se retrouve aussi dans le métal épique, certes récurrent, mais assez bien fait.

"Hell Awaits" est un classique du genre power métal teuton si vous voyez ce que je veux dire. Pas de quartier, rapide, on démolit tout à coups de double grosse caisse et tant pis pour ceux qui n'arrivent pas à suivre. On calme un peu le jeu avec la ballade "From The Beginning Of It All", avant un petit détour vers le néo-classique avec "Icebound" qui n'est pas sans rappeler les américains de Tourniquet par moments.

"Eye For An Eye" dure plus de six minutes et rappelle également "Iron Maiden", même dans le son puisque la basse y est très présente. Le début de "To Hell And Back" vaut le détour, la guitare à l'unison avec le clavier est très réussie et la batterie va à cent à l'heure. Ici non plus, pas de quartier.

Je retiendrai enfin le dernier titre, "Burned Down The Enemy", chanson épique de neuf minutes toujours dans la tradition power métal.

Voici un album de bonne facture qui plaira aux amateurs. Ce troisième opus est plutôt réussi.

Xavier Rossey
Pays: FI
Metal Heaven 00030
Sortie: 2007/01/19


Lu: 1480
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 98
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium