Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 21-01-2018
› NOYADES + MONOTROPHY + ZOZO VIOLENTA (Bruxelles)
› BRIDES OF LUCIFER (Bruxelles)
› ZIMMERMAN (Gent)

Les 7 prochains jours:
22-01 The SCANERS (Bruxelles)
22-01 DEER TICK (Bruxelles)
22-01 Lee BAINS III and The GLORY FIRES (Bruxelles)
23-01 SEPTICFLESH + INQUISITION + ODIOUS (Vosselaar)
23-01 Roland DACOS (Liège)
23-01 Lina TULLGREN (Liège)
23-01 DEPEDRO (Leuven)
24-01 STEREOPHONICS + Ales FRANCIS (Bruxelles)
24-01 Natalie PRASS + Nilüfer YANYA + Daniel BLUMBERG (Bruxelles)
24-01 Mathilde RENAULT (Bruxelles)
24-01 ARCH ENEMY + WINTERSUN + TRIBULATION + JINJER (Borgerhout)
25-01 TANAE (Liège)
25-01 LE SINGE BLANC + DON VITO + The MARY HART ATTACK (Bruxelles)
25-01 36 CRAZYFISTS + 68 + ALL HAIL THE YETI (Bruxelles)
25-01 A. SAVAGE + Jack COOPER (Gent)
26-01 BARELY AUTUMN (Bruxelles)
26-01 ZOMBIE ZOMBIE + CAMERA + CAPELO (Bruxelles)
26-01 STARCRAWLER (Bruxelles)
26-01 GLORYHAMMER + CIVIL WAR + DENDERA (Vosselaar)
26-01 The SONICS + The ERROR TEAM (Kortrijk)
26-01 BERTIER + Kouzy LARSEN (Ittre)
27-01 BOMBERBATZ + KHOHD (Liège)
27-01 Omar SOULEYMAN + Gan GAH (Bruxelles)
27-01 TRIO CISCO HERZHAFT (Liège)
27-01 LIIMA + SHY DOG (Bruxelles)
27-01 The SONICS + The GOON MAT and LORD BERNARDO (Liège)
27-01 NOTHING BUT THIEVES + The XCERTS + AIRWAYS (Borgerhout)
27-01 Romain HUMEAU (Ittre)
28-01 THE SOUND OF THE BELGIAN UNDERGROUND (Bruxelles)
28-01 Adrian CROWLEY + Nadine KHOURI (Bruxelles)

Mois en cours:
Janvier 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 


Anniversaires

  • Snooks Eaglin (1936)
  • Ritchie Havens (1941)
  • Edwin Starr (1942)
  • Billy Ocean (1950)
  • †Jackie Wilson (1984)
  • †Champion Jack Dupree (1992)
  • †Colonel Tom Parker (1997)
  • †Charles Brown (1999)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6823 membres.
- En ligne, nous sommes 134 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 740 466
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


AARON - Artificial Animals Riding On Neverland
/ paru le 26-01-2007 /

AaRON (notez le a minuscule en 2e position) est un nouveau projet qui nous vient de la région parisienne. Mais qui aurait pu penser que deux musiciens parisiens auraient pu nous éblouir à ce point ? Il faut dire que ce duo sonne somme toute très anglo-saxon. Résultat, il faut bien avouer que c'est la claque et peut-être déjà la révélation de l'année.

A la base de AaRON, il y a le chanteur auteur/compositeur Simon Buret qui joue aussi du piano, du violon et de l'harmonica ainsi que le compositeur et arrangeur Olivier Coursier, aussi guitariste, pianiste et batteur. Ce dernier a son studio personnel à Paris. Nos deux compères se sont connus en 2004 grâce à un ami commun. Dieu bénisse cet ami qui mit ensemble deux créateurs de classe internationale.

Simon Buret est né de père américain et cela a du particulièrement l'aider car son chant (en anglais) est parfait (point d'accent incongru comme c'est souvent le cas pour les groupes de l'hexagone). Non, tout y est parfait. Une voix mélancolique à souhait qui vous prend d'emblée par les sentiments et vous fera sans nul doute chavirer. Les arrangements sont aussi de grande classe tant par leur simplicité que par leur maturité. Tout est est très dépouillé mais d'une efficacité redoutable. Tous les morceaux séduisent sans exception, même le seul et unique chanté en français fait merveille avec ses tons à la Brel. Notez également la splendide et émouvante reprise de la chanson "Strange Fruit" popularisée par Billie Holiday.

Simon Buret est aussi, et même avant tout, acteur. Après une audition pour le film "Je vais bien, ne t'en fais pas" de Philippe Lioret, le duo envoie la chanson "U-Turn (Lili)" (dont le clip vidéo se trouve également sur le CD) au réalisateur qui tombe sous le charme et en fait LA chanson du film. Il ira même jusqu'à baptiser son actrice principale Lili. Il faut dire que nous aussi nous sommes tombés sous le charme.

Impossible de choisir les meilleures chansons de cet album tant elles sont toutes excellentes. Elles vous prennent par surprise, vous entortillent, vous envoûtent et une seule envie nous taraudera après la dernière, trouver la touche play pour s'en remettre un coup. Sublime, indispensable, déjà la découverte de l'année !

JPL
Pays: FR
Discograph / Bang!
Sortie: 2007/01/29


Lu: 6351
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 1
• Semaines de présence au Top 30: 12
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

VOS COMMENTAIRES

Charlie
le 12/02/2007 | mon évaluation:
Assurez-vous de la proximité d'un vestiaire car Aaron vous déshabille. Il y a une réelle recherche merveilleusement bien trouvée entre les arrangements électro, la guitare, le piano et cette voix accrocheuse.
Tout commence très fort, par des sonorités en verlant, Endless Song tournant sur une platine géante avec un horizon kaléidoscopique. Vous n'aurez pas le temps de respirer voilà U-Turn (Lili) vous serez agenouillés, soumis par tant d'émotions. Mister K déambule sur les planches sobrement vêtu, la guitare, la voix pour un défilé de haut niveau.
Changement de rythme, Blow entre en scène avec vos tripes en otages. Beautiful Scar, mon dieu déjà le 6ème, vous séduira par les sons cristalins progressivement plus chaleureux. Strange Fruit, arrivé à ce stade, vous êtes déjà à moitié nus! Ce morceau laisse vivre chaque note de piano, celles-ci prennent toute leur rondeur, elles emplissent votre atmosphère, votre imaginaire et vous restez suspendu à chacune d'entre-elles, comme un pantin dépendant de son marionnettiste enrobé d'une voix plaintive, parfois douloureuse mais toujours séduisante.
Angel Dust plus aérien est la liaison avec War Flag qui vous redresse d'un pas militariste convainquant.
Lost Highway morceau le plus long de l'album donne l'impression d'une prise de contact spirituelle, en tout cas intimiste.
Le Tunnel d'Or vous éblouira, arrivé à ce stade vous êtes pétrifié par un presque "trop plein" d'amour. Si votre sensibilité et votre pudeur vous le permettent ce titre ouvrira cette porte émotionnellement condamnée, j'en avais oublié son existence... Entendons-nous bien il ne s'agit pas d'immitation "à la Brel" mais bien d'interprétation émotionnelle aussi puissante.

Vous l'aurez compris, Aaron nous offre une musique généreuse en émotions, une musique accompagnée d'arrangements de haut niveau laissant ainsi vivre chaque note afin qu'elles prennent toute leur ampleur, elles sont tant indépendantes que dépendantes les une des autres... A découvrir!

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium