Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Black (1926)
  • Tommy Steele (1936)
  • Art Neville (1937)
  • Eddie Kendricks (1939)
  • Paul Butterfield (1942)
  • Paul Rodgers (1949)
  • Carlton Barrett (1950)
  • Mike Mills (1958)
  • Bob Stinson (1959)
  • Mickey Quinn (1969)
  • †Big Joe Williams (1982)
  • †Grover Washington (1999)
  • †Denis Payton (2006)
  • †Don Van Vliet (alias Captain Beefheart) (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 181 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 464 116
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ALLEN, Scott PROJECT - What Lies Beyond Words
/ paru le 04-02-2007 /

Scott Allen est un virtuose américain de la guitare ayant fait ses classes au G.I.T.. "What Lies Behind Words", son premier album, a été produit par Frank Hannon du groupe Tesla.

Comme beaucoup de guitaristes issus du Musician's Institute, le jeu de Scott Allen ne comporte pas vraiment de surprises. Il dispose d'une technique excellente, rien à dire de ce côté-là, mais musicalement c'est un petit peu stereotypé. Les mélodies, les rythmiques tendance boogie, certains solos ou démanchés..., rien de vraiment neuf, même si c'est parfaitement exécuté.

Parmi les bons titres de cet album, je citerai sans hésiter "A Girl I Once Knew" dont la rythmique est plus emportée, c'est plus carré et musclé. Ca délire un peu contrairement à d'autres titres ou ça sonne trop propre. Et ce côté propre est justement à mon avis le problème majeur de beaucoup de guitaristes américains formés dans le milieu du rock/fusion. On aimerait parfois entendre quelque chose de plus arraché, de plus instinctif.

"My Bad Mojo" tend un petit peu dans cette direction plus spontanée. Viens ensuite une ballade, "Saying Goodbye" où l'on retrouve un peu les phrasés de Satriani, ce n'est pas mal mais là encore, ça manque un peu d'originalité.

Scott Allen est sans conteste un excellent guitariste et il a l'avantage de ne pas verser dans la démonstration comme beaucoup. Cet album plaira aux amateurs du genre car s'il n'est pas transcendant d'originalité, il n'en demeure pas moins agréable à l'écoute. A suivre, puisqu'un deuxième album semble prévu pour cette année.

Xavier Rossey
Pays: US
auto-production
Sortie: 2006/04/17


Lu: 1377
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 121
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium