Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Mails en vrac
7 derniers jours:
Lacuna Coil au Moonlight Music Hall
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 186 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 479 854
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CEILI MOSS - Glad To Find You Well
/ paru le 18-10-2003 /

Composé de Benjamin Delforge (accordéon, tin whistle, percussions), Laurent Leemans (voix, guitare, percussions, composition :paroles), Yannick Sterpin (guitare, harmonica, voix), membres fondateurs, Jean-François Durdu (violon), Michaël Goffioul (claviers, arrangements), Sophie Toth (voix) et Yves Vanelst (flûte traversière, « objets bizarres »), Ceili Moss nous présente une musique entraînante, festive et très communicative (pardonnez les imperfections du texte, je danse en écrivant !) qui n’exclut pas la réflexion sur la société actuelle et la nature de l’homme mais sans prise de tête exagérée.

On reproche parfois à Ceili Moss ses carences techniques ; ce reproche, on pourrait le faire à des dizaines d’artistes / groupes. Ah que le premier qui me vient en tête figure sur la compilation « 50e anniversaire du rock ‘n’ roll » avec les plus grands, même qu’on vient de fêter son 60e anniversaire en grande pompe !

A retenir surtout le dialogue de guitares entre Laurent Leemans et Yannick Sterpin sur « Seagull », la version style « Dubliners » de « Hot Asphalt », « Ship Of Fools », l’hymne du groupe, qui nous dit que l’aveuglement doit s’arrêter avant de perdre son âme, et « Suil A Ruin », très belle chanson celtique au climat mélancolique, intimiste et envoûtant.

« Psychefolk » se décline sur un climat orientalisant et hypnotique parsemé de percussions géniales, tandis que « As Far As The Eye Can See » est une réflexion mélancolique, voire désespérée, sur la perte de l’innocence et des illusions ; ce titre égratigne aussi le snobisme cynique qui tient lieu de référence comportementale. A retenir encore « December », mélodie bretonne qui raconte un amour perdu, et « Tout va bien », qui fustige les préjugés en tous genres et le confort ronronnant qui masque les problèmes. Enfin, « Dies Irae » nous dit le dégoût du créateur qui n’est pas tout-puissant devant les pratiques des sujets de sa création. On n’est pas loin d’une misanthropie … entièrement méritée.

En résumé, un CD agréable à écouter et propice à la danse, avec des passages doux amers. La production artisanale est suffisante pour atteindre les cibles potentielles.

Les titres :

  1. « Seagull »
  2. « Hot Asphalt »
  3. « The Gael »
  4. « Ship Of Fools »
  5. « Suil A Ruin »
  6. « Psychefolk »
  7. « Dies Irae »
  8. « As Far As The Eye Can See »
  9. « December »
  10. « The Bee »
  11. « Tout va bien »
  12. « Drunken Sailor »
  13. « The Praties Go Small »

MM
Pays: BE
Auto-production
Sortie: 2003/10


Lu: 3027
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium