Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Kim Fowley (1939)
  • Barry Whitham (1946)
  • Cat Stevens (1947)
  • Howie Epstein (1955)
  • Henry Priestman (1958)
  • Jim Martin (1961)
  • Terry Caldwell (1974)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 163 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 032 677
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


REDEMPTION - The Origins Of Ruins
/ paru le 09-03-2007 /

Redemption en sont déjà à leur troisième album. Après "Redemption" en 2003 et "The Fullness Of Time" en 2005, ce "The Origins Of Ruins" nous offre un métal progressif d'un dynamisme incroyable avec ses guitares hargneuses et ses claviers virevoltants. La tête nous en tourne.

Au sein de Redemption, il y a le chanteur Ray Alder, oui celui de Fates Warning. Il est devenu membre permanent du groupe depuis "The Fullness Of Time". Le moins que l'on puisse en dire est qu'il convient parfaitement à la musique du groupe composée par le guitariste Nicolas van Dyk qui s'occupe aussi des claviers. A leurs côtés, on trouve le bassiste Sean Andrews, le guitariste Bernie Versailles (Agent Steel) et le batteur Chris Quirarte (Prymary). Pour la tournée, ils seront accompagnés du claviériste Greg Hosharian.

Contrairement à leur premier opus et en partie au second, cet album n'est pas un concept. C'est une série de morceaux dont les sujets nous parlent de nos faiblesses, du manque de communication, de duperies, de dessous de tables, de fanatisme et d'intolérance, de doutes mais aussi d'espoir et d'amour.

L'énergie débordante du morceau d'ouverture "The Suffocating Silence" dévaste tout sur son passage. Il démontre également la puissance de la section rythmique, véritable colonne vertébrale du groupe. Impossible de résister à un tel ouragan. Il faut aussi dire que si les claviers virevoltent, les guitaristes, qui sont deux tout de même, impriment un rythme agressif et distillent des soli pas piqués des vers. Ils sont explosifs et cela s'exprime parfaitement sur "Bleed Me Dry".

Une des pièces principales de cet opus est ce "Memory" qui démarre en douceur prenant petit à petit de l'ampleur, l'atmosphère se tissant et se tendant au fil du temps. C'est le titre le plus progressif de la rondelle variant à souhaits les ambiances et jouant sur les mélodies. Malgré tout les guitaristes nous offriront un duel de soli bien dans l'esprit métal.

Justement, côté mélodies, il faut noter ce "Blind My Eyes" tout à fait irrésistible surtout durant le refrain. Et les guitares ne sont pas en reste au point qu'on a bien envie de se mettre à l'Air Guitar.

Ce troisième opus de Redemption est vivement conseillé aux amateurs de métal progressif de tous poils. Il brille par son énergie et par la qualité des compositions et du chant.

JPL
Pays: US
InsideOut IOMCD 273
Sortie: 2007/04/02


Lu: 1462
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 49
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium