Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Jim Reeves (1924)
  • John Lantree (1940)
  • Dave Brock (1941)
  • Isaac Hayes (1942)
  • Ralf Hütter (1946)
  • Robert Plant (1948)
  • Phil Lynott (1951)
  • John Hiatt (1952)
  • Doug Fieger (1952)
  • Dimebag Darrell (1966)
  • †Thad Jones (1986)
  • †Phil Guy (2008)
  • †Larry Knechtel (2009)
  • †Charles Haddon (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 151 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 652 098
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


IDLEWILD - Make Another World
/ paru le 16-03-2007 /

Le dernier album de Idlewild, "Warnings / Promises", qui était loin d’être mauvais, a été boudé par le public. Le groupe en a déduit qu’il fallait retourner aux sources et il a bien fait. On a droit à un album qui, sans être innovant, n’en est pas moins excellent.

Le producteur n’est autre que Dave Eringa, avec qui ils ont fait leurs deux meilleurs albums : « 100 Broken Windows » (2000) et « The Remote Part » (2002). Celui-ci leur est même un peu supérieur. Il fait une large place aux guitares et la part belle aux harmonies vocales et aux belles mélodies. On est quelque part entre REM et les Pixies.

Sur « In Competition For The Worst Time », les guitares cartonnent et Roddy Woomble chante presque à la perfection. La rythmique est performante à souhait, notamment la batterie avec son jeu saccadé. D’emblée, on sent que ce sera très différent de « Warnings / Promises ». « Everything (As It Moves) » confirme l’impression d’un groupe qui a retrouvé son punch et sa cohésion. C’est peut-être dû à la rupture provisoire causée par le travail de Roddy Woomble en solo. En tout cas, l’énergie que le groupe développe ne connaît guère de limites mais elle est parfaitement canalisée.

« No Emotion » est plus nuancé et axé sur les guitares, la mélodie et les harmonies vocales. Affublé d’une très belle mélodie, avec une rythmique implacable et des guitares en verve, « Make Another World » est un titre répétitif plus envoûtant que les morceaux du début. « If It Takes You Home » est beaucoup plus rock dans son attaque et rappelle les meilleurs moments de la carrière des écossais. Méconnaissables par rapport à l’album précédent, ils semblent détenir la forme olympique.

Les cuivres sont très bien joués et mis en valeur sur « Future Works », qui est sans conteste un des meilleurs morceaux de l’album. L’attaque du début est très rentre dedans mais en plus de l’énergie ambiante, il comporte une dimension mélancolique difficilement contestable. Le jeu très nuancé des guitares est vraiment impeccable. « You And I Are Both Away » est aussi un des meilleurs titres. Ici, c’est le chant qui est remarquable de retenue et le contraste entre le climat mélancolique du morceau et le jeu musclé des guitares est de toute beauté. Les harmonies vocales sont tout aussi remarquables. On n’est pas très loin de Snow Patrol et la nostalgie envahit petit à petit l’auditeur.

« A Ghost In The Arcade » démarre sur les chapeaux de roue et le jeu de guitare arpégé est agréable à écouter. Le phrasé de la voix ressemble à celui de Michael Stipe (R.E.M.). Plus lent et plus doux, « Once In Your Life » confirme cette impression, d’autant plus que le groupe écossais n’a jamais caché son admiration pour le groupe américain. « Finished It Remains » est aussi un titre très dynamique qui confirme les bonnes dispositions du groupe, avec une rythmique efficace au possible.

Idlewild semble avoir réussi la synthèse entre le style punk des débuts et le style plus réfléchi qu’il affichait sur l’album précédent. Sa liberté retrouvée en signant un contrat avec une firme peu connue annonce encore de bonnes surprises.

MM
Pays: GB
Sequel SEQCD005
Sortie: 2007/03/05


Lu: 1663
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 60
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium