Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 368
7 derniers jours:
Back to Front 242
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 15-12-2017
› CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
› TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
› TJENS MATIC + PJDS (Leuven)
› LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
› DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
› Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
› Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
› IDYL (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)
20-12 Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
20-12 KAPITAN KORSAKOV + BRUTUS + COCAINE PISS (Gent)
20-12 TRICKY (Liège)
20-12 OATHBREAKER + UNIVERSE + NEWMOON (Bruxelles)
21-12 DIO RETURNS (Borgerhout)
21-12 The IMAGINARY SUITCASE (Bruxelles)
21-12 TRIGGERFINGER (Charleroi)
21-12 The VAN JETS + EQUAL IDIOTS (Bruxelles)
21-12 Scott GILMORE + Cate KENNAN (Bruxelles)
21-12 AKA MOON + De BEREN GIEREN (Sint-Niklaas)
22-12 SOULWAX (Merksem)
22-12 CONDOR GRUPPE (Gent) **REPORTÉ**

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • John Hammond (1910)
  • Cindy Birdsong (1939)
  • †Thomas "Fats" Waller (1943)
  • Carmine Appice (1946)
  • Paul Simonon (1955)
  • Nick Beggs (1961)
  • Mark Jansen (1978)
  • †Rufus Thomas (2001)
  • †Davy Graham (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 168 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 367 414
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DINOSAUR Jr - Beyond
/ paru le 15-05-2007 /

Pour certains, Joseph D Mascis, bien plus que Kurt Cobain, est le véritable père fondateur du mouvement « grunge ». Thurston Moore (Sonic Youth) estime lui que ce sont les groupes « underground » de l’époque qui ont ouvert la voie pour Nirvana. Laissons ces discussions aux puristes pour nous contenter de tracer un résumé très court de la carrière de Dinosaur Jr.

En 1983, Jay Mascis et Lou Barlow quittent Deep Wound, un groupe de hardcore punk, pour fonder un nouveau groupe, Dinosaur, qui prend naissance à Amherst, dans le Massachussets. Ensemble, ils se montrent créatifs et innovants. De la batterie, J Mascis passe à la guitare. De la guitare, Lou Barlow glisse vers la basse. Plus tard, Emmett Murphy vient les rejoindre et officie derrière les fûts. Ensemble, ils atteignent l’excellence grâce à leur cohésion et à la qualité des compositions de Mascis.

Plus tard, en 1986, ils doivent modifier le nom du groupe par l’adjonction de Jr pour éviter la confusion avec un autre combo et éviter les ennuis judiciaires. Ils sont les principaux rivaux des Pixies. En 1989, Barlow s’en va fonder l’excellent Sebadoh, un collectif de musiciens qui joue de la musique lo-fi. Quand il quitte le groupe, ce n’est plus pareil. En 1995, Murphy rejoint les Lemonheads.

L’année suivante, J Mascis entame une carrière solo et participe à différents projets, notamment comme producteur ; il joue aussi avec les Breeders et joue de la guitare sur « No Backbone » et « Steve’s Boy », deux morceaux figurant sur l’album éponyme des Lemonheads en 2006.

Mascis, Barlow et Murphy se retrouvent en 2004 pour un concert en l’honneur de Sonic Youth et ils se rendent compte que leur prestation tient la route. Les tournées reprennent et ils décident de réaliser un album au studio de J Mascis à Amherst. C’est là que naît l’excellent « Beyond », le présent album. Le hardcore punk laisse la place à un rock plus classique, très énergique et percutant, avec la guitare en figure de proue, comme au bon vieux temps.

Dès le premier titre, « Almost Ready », la magie réapparaît. Le travail à la guitare et la voix éraillée mais parfois presque douce de Jay Mascis en sont les principaux atouts mais Murph est un batteur remarquable et malgré la longue séparation, son entente avec Barlow est parfaite. « Crumble » confirme la bonne impression du début : c’est presque une renaissance et un nouveau départ pour Dino Jr. « Pick Me Up » est plus heavy et le contraste est total avec la partie vocale.

« Back To Your Heart » est un rock énergique et percutant où la guitare saturée est omniprésente, comme sur « This Is All I Came To Do », où la voix de Mascis se fait presque plaintive. « Been There All The Time » est un morceau accrocheur au possible. Ce n’est pas pour rien qu’il est sorti en simple. La batterie y est diablement efficace et les distorsions de la guitare sont monnaie courante. Sur un up tempo très enlevé, « It’s Me » confirme l’impression de grande cohésion entre les trois compères. Les riffs de guitare y sont d’une efficacité redoutable.

« We’re Not Alone » est un titre contrasté. Sur les passages les plus doux, la guitare acoustique est jouée de façon parfaite ; la guitare électrique vient mettre son grain de sel vers la fin pour émoustiller le combo. « I Got Lost » débute sur un tempo assez lent et de nouveau, la guitare acoustique fait des siennes, bien soutenue par une batterie performante et une basse discrète. Jay Mascis adopte une voix de fausset comme pour mieux s’imprégner de l’ambiance presque feutrée qui règne sur ce titre. A noter aussi la présence d’un violoncelle, joué d’une façon qui cadre parfaitement avec son climat morose.

Boosté par une section rythmique au sommet de son art, « Lightning Bulb » renoue avec le style des morceaux précédents, beaucoup plus musclés sans être assourdissants. Mélodieux et accrocheur en diable, « What If I Knew » est un des meilleurs titres de l’album et parachève l’impression de travail bien fait sur un CD exempt de point faible qui fournit à l’auditeur comblé plus de quarante-neuf minutes de bonheur total. Un must pour les amateurs de Nirvana, Dinosaur Jr, les Pïxies ou même Queens of the Stone Age !

MM
Pays: US
PiaS PIL 070
Sortie: 2007/04/30


Lu: 2070
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 14
• Semaines de présence au Top 30: 12
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium