Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • George Clinton (1940)
  • Rick Davies (1944)
  • Estelle Bennett (1944)
  • Don Henley (1947)
  • Al Di Meola (1954)
  • Mick Pointer (1956)
  • Keith Sweat (1961)
  • Emily Saliers (1963)
  • William Calhoun (1964)
  • Pat Badger (1967)
  • Chris Helme (1971)
  • Daniel Jones (1973)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 168 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 055 420
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FERRIS MUDD - Ferris Mudd
/ paru le 08-06-2007 /

Le groupe américain Ferris Mudd, originaire de l'Alabama, vient de sortir son premier album. Aucun label encore sur le coup, il s'agit donc d'une auto-production dont les références sont à chercher du côté du rock progressif.

Ferris Mudd n'est pas le nom d'un musicien comme on pourrait le croire. C'est un trio composé du chanteur et guitariste Steve Richard, du bassiste Danny Dicus et du batteur Lester Meredith. Mais ils sont un peu touche-à-tout car tous jouent finalement des claviers de temps à autres ainsi que de la guitare acoustique. L'album a d'ailleurs une ambiance très acoustique.

Le point faible de Ferris Mudd est sans doute le chant. La voix est toujours assez limite niveau justesse. Ils n'hésitent pourtant pas à jouer beaucoup sur les harmonies vocales. Leur musique est très mélodique. On y ressent les influences de Pink Floyd surtout mais parfois avec une pointe des anciens Spock's Beard.

Ce qui séduit principalement chez Ferris Mudd, ce sont les interventions solos de la guitare qui transpirent d'un énorme feeling. On aime aussi quand l'orgue baigne la musique à la manière du Floyd comme c'est la cas sur "Over Your Head" qui est un des meilleurs morceaux de l'album. De plus le guitariste a du Gilmour dans les veines.

Pink Floyd est d'ailleurs leur plus importante influence. "Anyway" en porte aussi une forte trace, tant dans les arrangements légers et planants que par son solo de guitare d'une sensibilité confondante. C'est aussi dans cette ambiance planante que le chant assez limite passe le mieux.

Un autre très bon moment de cette rondelle est "You're Alone". Planant au début, cela devient ensuite plus rythmé. La guitare est parfois très énergique mais toujours finalement très Floyd. Le groupe a plus soigné les petites finesses sur ce titre et cela se sent.

Ceci n'est que leur premier album et en tant que tel c'est plutôt un bon début. Cependant, Ferris Mudd devront corriger quelques points s'ils veulent se frayer un chemin dans un monde musical bien encombré déjà, même dans le progressif. Il leur faudra améliorer la production et surtout la qualité du chant. Ils auront alors tous les atouts entre leurs mains.

JPL
Pays: US
auto-production
Sortie: 2006/11/28


Lu: 1460
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 95
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium